Jenni Fagan

Jenni Fagan

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (9)

  • Couverture du livre « Les buveurs de lumière » de Jenni Fagan aux éditions Points

    Anita Millot sur Les buveurs de lumière de Jenni Fagan

    Novembre 2020, il fait - 6°C … C’est l’histoire de Dylan qui quitte Londres après la faillite de son cinéma, le Babylon, afin de se réfugier dans l’ancienne caravane de sa mère, à Clachan Fells, emportant les urnes funéraires de Gunn sa grand-mère - et Vivienne sa mère, décédée deux semaines...
    Voir plus

    Novembre 2020, il fait - 6°C … C’est l’histoire de Dylan qui quitte Londres après la faillite de son cinéma, le Babylon, afin de se réfugier dans l’ancienne caravane de sa mère, à Clachan Fells, emportant les urnes funéraires de Gunn sa grand-mère - et Vivienne sa mère, décédée deux semaines plus tôt …
    C’est l’histoire de Constance qui n’a pas sa langue dans sa poche et de sa fille Stella, bientôt treize ans, qui depuis treize mois a décidé de quitter le corps de Cael, né petit garçon.
    Lewis, Vito, Bernache, Dylan, Constance, Stella et Alistair son père détesté vont traverser ensemble ces moments cruciaux … Dans ce chaos on boit beaucoup pour se réchauffer, en redoutant l’arrivée annoncée d’un immense iceberg …
    C’est l’histoire enfin d’une apocalypse glacière … Nous sommes en mars 2021, il fait -70°C …
    Jenni Fagan nous offre un texte percutant, d’une belle écriture - même si “politiquement incorrecte” - dans un langage plutôt “fleuri” ! Un récit inquiétant néanmoins empreint d’amour et de tolérance.
    UN ÉNORME COUP DE COEUR !

  • Couverture du livre « Les buveurs de lumière » de Jenni Fagan aux éditions Metailie

    Christophe ROBERT sur Les buveurs de lumière de Jenni Fagan

    Ce livre traine sur ma table basse depuis quelques mois. Mais ce livre n'a pas trainé dès la première page tournée. Lu ... on va dire dévoré... en peu de temps, ce roman est un petit bijou de sensibilité et de poésie.
    2020, Ecosse, le climat est déréglé et la température déjà négative chute à...
    Voir plus

    Ce livre traine sur ma table basse depuis quelques mois. Mais ce livre n'a pas trainé dès la première page tournée. Lu ... on va dire dévoré... en peu de temps, ce roman est un petit bijou de sensibilité et de poésie.
    2020, Ecosse, le climat est déréglé et la température déjà négative chute à une vitesse vertigineuse. Alors que la région s'enfonce dans un hiver qui n'aura sans doute jamais de fin, les habitants d'un parc de caravanes s'organisent.
    Il y a Dylan, un bon gros gréant barbu d'une quarantaine d'année qui débarque là, après le décès de sa mère et l'expulsion de son cinéma. Sa voisine, Constance, une femme au tempérament bien trempé bricoleuse et un peu en marge, et puis sa fille Stella une jeune ado qui née garçon se rend compte qu'elle n'a pas eu le bon corps à la naissance. Et puis, les autres voisins, dont une star du porno, un taxidermiste, les gens du villages, des bonnes soeurs, tout un microcosme du bout du monde.
    Il y a de la grâce, de la magie et surtout une incroyable bienveillance à l'égard de ses personnages, qui rendent ce roman si touchant, si subtil, si "à part". On a envie d'être Dylan ou Constance et de tomber amoureux l'air de rien. On a envie d'être une mère qui se bat pour la différence de sa fille-fils, ou d'être un ado pour rassurer son amie d'école.
    Tous sont troublants de sincérité, de tendresse et de drôlerie, ce qui fait le charme de la vie, et alors que les températures baissent, baissent, baissent, et que le monde bascule vers une ère glacière, les sentiments se réchauffent et les personnages donnent le meilleur d'eux même pour défendre ce qu'ils sont vraiment, être justes et sincères.

  • Couverture du livre « Les buveurs de lumière » de Jenni Fagan aux éditions Metailie

    Virginie H sur Les buveurs de lumière de Jenni Fagan

    2020, c'est demain ! Et la météo n'est pas optimiste, il va faire de plus en plus froid, geler à -56°C en Ecosse, neiger abondamment sur le Maroc et l'humanité toute entière risque bien de devoir rester confinée là où il fait chaud et où il y a à encore quelque chose à manger.

    Pour Dylan, ça...
    Voir plus

    2020, c'est demain ! Et la météo n'est pas optimiste, il va faire de plus en plus froid, geler à -56°C en Ecosse, neiger abondamment sur le Maroc et l'humanité toute entière risque bien de devoir rester confinée là où il fait chaud et où il y a à encore quelque chose à manger.

    Pour Dylan, ça devait être une pause. Il n'a pas d'autre intention que semer au vent les cendres de sa mère et de sa grand-mère quand il débarque aux pieds des montagnes de Clachan Fells dans un camping où il rencontre Constance, restauratrice de meubles, survivaliste, et Cael-Stella, sa "fille", née garçon qui n'a comme obsession que son hermaphrodisme...

    Loin d'un roman pré-apocalyptique (bien que le décor, les conditions s'y prêtent), cet extraordinaire bouquin plonge dans la psyché d'un trio prêt à vaciller, parle d'amour et d'espoir, de tolérance et se singularise par une narration quasi lyrique qui donne à l'ensemble toute sa force et sa poésie. Ce sont les liens humains qui importent ici et la dystopie donne un peu plus de perspective à l'intrigue. La nature est féroce mais Jenni Fagan instille de la magie dans cette catastrophe environnementale, enveloppe le lecteur dans un cocon de neige féérique.

    On voudrait être là, avec eux, sur le toit de la caravane, à regarder les aurores boréales, s'enthousiasmer de la beauté d'un monde qui se dérègle, garder toute cette chaleur humaine et toute cette belle lumière que diffusent les 300 pages qui se déroulent comme un rêve.

    Enorme coup de cœur ! Je risque d'avoir longtemps en tête ces personnages singuliers !

  • Couverture du livre « Les buveurs de lumière » de Jenni Fagan aux éditions Metailie

    yves MONTMARTIN sur Les buveurs de lumière de Jenni Fagan

    Dylan arrive avec sa valise contenant les cendres de sa mère et de sa grand'mère dans un pot de crème glacée et un tupperware, dans une bande de terre, entre la mer et les terres agricoles entourée par de vastes montagnes.
    Des caravanes réparties de part et d'autre d'une allée, dont celle que...
    Voir plus

    Dylan arrive avec sa valise contenant les cendres de sa mère et de sa grand'mère dans un pot de crème glacée et un tupperware, dans une bande de terre, entre la mer et les terres agricoles entourée par de vastes montagnes.
    Des caravanes réparties de part et d'autre d'une allée, dont celle que sa mère lui a léguée. Disperser les cendres, vendre la caravane, une boite de conserve au milieu des montagnes, et partir dans un endroit chaud.

    Constance,sa voisine, souffre de somnambulisme, la nuit elle passe l'aspirateur sur la route et avec un chiffon elle lustre la lune. Elle a eu deux amants en même temps et maintenant elle a une fille alors qu'avant elle avait un garçon. Stella une fille avec un sexe de garçon, elle regarde le soleil juste en dessous, elle boit la lumière et après elle rayonne comme un ange.

    Un roman dans un cadre apocalyptique, un parc de caravanes où vivent un groupe hétéroclite de personnages en marge de la société, un géant tatoué, une adolescente transgenre,sa mère une survivaliste, un vieil astronome, une prostituée,un sataniste, un autre qui essaye de communiquer avec les extra terrestres. Des naufragés qui vont s'entraider pour survivre. Un livre sur l'intolérance, la haine de tout ce qui est différent. La force de ce récit est de situer ce cataclysme climatique à une période anxieusement proche de nous, 2020. le désastre naturel se mêle avec les drames de la vie ordinaire. Une écriture poétique voir lyrique à certains moments qui tranche avec la situation de fin du monde avec des descriptions des paysages gelés belles et réalistes. Un roman envoûtant

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com