Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jeanne Benameur

Jeanne Benameur
Jeanne Benameur est née en Algérie en 1952. Sa famille gagne la France en 1958 pour s'installer à La Rochelle. Elle vit à La Rochelle et consacre l'essentiel de son temps à la littérature : roman, théâtre, poésie. Elle a publié de nombreux romans pour la jeunesse, essentiellement chez Thierry Mag... Voir plus
Jeanne Benameur est née en Algérie en 1952. Sa famille gagne la France en 1958 pour s'installer à La Rochelle. Elle vit à La Rochelle et consacre l'essentiel de son temps à la littérature : roman, théâtre, poésie. Elle a publié de nombreux romans pour la jeunesse, essentiellement chez Thierry Magnier. Elle est aussi l'auteur de romans pour adultes parmi lesquels : Les Demeurées (Denoël, 2001 ; Folio), Présent ? (Denoël, 2006), Laver les ombres (Actes Sud, 2008, prix du livre en Poitou-Charentes ; Babel n° 1021), Les Reliques (Babel n° 1049) et Les Insurrections singulières (Actes Sud, 2011).

Articles en lien avec Jeanne Benameur (2)

  • #Reportage : nos lecteurs participent aux salons littéraires
    #Salon : Quand les lecteurs rencontrent les auteurs

    Quand nos lecteurs participent aux salons littéraires Retrouvez leur reportage : Lire en Poche à Gradignan, la fête du livre au Château du Clos de Vougeot, La Fête du livre de Merlieux, Lisle Noir, les vendanges du Polar,

  • "Otages intimes" de Jeanne Benameur (Actes Sud)
    #Chronique : "Otages intimes", prisonnier de sa liberté

    Étienne, photographe de guerre pris en otage par des hommes qui l'ont poussé dans une voiture, a passé des mois dans une petite pièce où il était entravé, pieds attachés, yeux bandés. Mais aujourd'hui, il est libre… ou plus exactement, il parcourt le chemin qui le mène de la captivité à la liberté.  

Avis sur cet auteur (112)

  • add_box
    Couverture du livre « Profanes » de Jeanne Benameur aux éditions Actes Sud

    Max Buvry de VAUX LIVRES sur Profanes de Jeanne Benameur

    A quatre-vingt-dix ans, Octave Lassalle, ancien chirurgien, ne répare plus les coeurs depuis longtemps. Il vit seul dans sa maison avec toujours le désir de vivre («C'est l'arrêt du désir qui fait le nid à tout ce qui crève. Plus d'élan, plus de vie. Et moi je veux vivre. Pas en attendant....
    Voir plus

    A quatre-vingt-dix ans, Octave Lassalle, ancien chirurgien, ne répare plus les coeurs depuis longtemps. Il vit seul dans sa maison avec toujours le désir de vivre («C'est l'arrêt du désir qui fait le nid à tout ce qui crève. Plus d'élan, plus de vie. Et moi je veux vivre. Pas en attendant. Pleinement.»). Sa vie a continué après la mort de sa fille même si ses circonstances l'interrogent encore, la vieillesse l'a rattrapé, les questions aussi. Pour préparer ses dernières années, Octave réunit quatre personnes, trois femmes et un homme, il partage son temps, se frotte à d'autres vies, d'autres avis, quatre destins accompagnés de blessures bien évidemment, mais une foi partagée en l'homme et en la vie intacte, loin de toute religion. Ces cinq voix humbles, qui continuent de tenter de vivre, de douter et de se questionner, toujours respectueuses de l'Autre entretiennent et attisent le vif de la Vie, elles se mêlent, s'écoutent, s'éloignent, se rejoignent, se répondent. Un livre apaisant, lumineux et superbement humain.

  • add_box
    Couverture du livre « Profanes » de Jeanne Benameur aux éditions Actes Sud

    Danièle Lecuppre sur Profanes de Jeanne Benameur

    J.Bénameur n'a pas l'habitude de" faire dans la dentelle",et ses textes sont durs.
    Cette fois avec cette toujours aussi belle écriture elle distille de la lumière ,de l'espérance:ce vieux chirurgien qui veut reconstituer une équipe autour de lui pour l'aider à vivre comme il le faisait quand il...
    Voir plus

    J.Bénameur n'a pas l'habitude de" faire dans la dentelle",et ses textes sont durs.
    Cette fois avec cette toujours aussi belle écriture elle distille de la lumière ,de l'espérance:ce vieux chirurgien qui veut reconstituer une équipe autour de lui pour l'aider à vivre comme il le faisait quand il exerçait,c'est déjà une belle idée.Les 4 "employés" qu'il choisit pour qu'ils se relaient auprès de lui tisseront avec lui des liens invisibles.Histoire très juste,elle émeut,;belle écriture,concise,qui invite à la réflexion.
    ..

  • add_box
    Couverture du livre « Profanes » de Jeanne Benameur aux éditions Actes Sud

    Annie Sohet sur Profanes de Jeanne Benameur

    Un vieil homme, Octave, veut "sauver le vivant". Il constitue autour de lui une équipe de 4 personnes, qu'il a choisies pour leur force et leur résistance à des blessures cachées , pour l'accompagner dans ses vieux jours ; une équipe de vivants.
    Roman à 5 voix où chacun se dévoile et permet à...
    Voir plus

    Un vieil homme, Octave, veut "sauver le vivant". Il constitue autour de lui une équipe de 4 personnes, qu'il a choisies pour leur force et leur résistance à des blessures cachées , pour l'accompagner dans ses vieux jours ; une équipe de vivants.
    Roman à 5 voix où chacun se dévoile et permet à l'autre d'être "sauvé".
    Le titre "profanes" ramène à la confiance de l'homme en l'homme par opposition au soutien qu'apporterait la religion, le sacré.
    Le roman se déroule essentiellement dans une grande maison entourée d'un grand jardin fleuri. C'est presque un huis-clos.
    Les personnages : Octave, Marc, Yolande, Hélène et Béatrice sont très attachants et opèrent une parfaite alchimie des sentiments.
    Ce roman peut parfois faire penser à "Ensemble c'est tout" d'Anna Gavalda.
    On est bien parmi ses personnages qui se cherchent et ... se trouvent.

  • add_box
    Couverture du livre « Profanes » de Jeanne Benameur aux éditions Actes Sud

    marie sb. sur Profanes de Jeanne Benameur

    Je viens de terminer Profanes et cette fois c'est un énorme coup de cœur. Le premier de cette année 2013 sera, je le pense, difficile à égaler.

    Dans ce livre, il y a tout ce que j'aime. Quatre personnes "aux mémoires inquiètes" se retrouvent dans " la grande maison" si apaisante d'Octave...
    Voir plus

    Je viens de terminer Profanes et cette fois c'est un énorme coup de cœur. Le premier de cette année 2013 sera, je le pense, difficile à égaler.

    Dans ce livre, il y a tout ce que j'aime. Quatre personnes "aux mémoires inquiètes" se retrouvent dans " la grande maison" si apaisante d'Octave Lassale, un ancien chirurgien de 90 ans. Lui aussi a des choses à comprendre et oublier. Des choses que le sacré ne peut apaiser, que son amour de l'art ne peut totalement combler. Seules d'autres vies peuvent le sauver.