Jean-Yves Loude

Jean-Yves Loude
Né en 1950, Jean-Yves Loude est animé depuis toujours par une double passion : écrire pour voyager et voyager pour écrire. Ethnologue, il est l'auteur de nombreux livres, dont, chez Actes Sud, Le Roi d'Afrique et la Reine Mer (1994), Cap-Vert, Notes atlantiques (1997 ; Babel n° 537), Lisbonne, da... Voir plus
Né en 1950, Jean-Yves Loude est animé depuis toujours par une double passion : écrire pour voyager et voyager pour écrire. Ethnologue, il est l'auteur de nombreux livres, dont, chez Actes Sud, Le Roi d'Afrique et la Reine Mer (1994), Cap-Vert, Notes atlantiques (1997 ; Babel n° 537), Lisbonne, dans la ville noire (2003) et Coup de théâtre à São Tomé (2007) – certains avec la complicité de sa compagne Viviane Lièvre.

Avis (2)

  • Couverture du livre « Rèm le rebelle » de Jean-Yves Loude aux éditions Tertium

    Caro Caro sur Rèm le rebelle de Jean-Yves Loude

    Rèm vit dans un village isolé en pleine forêt. Tous les habitants sont bûcherons, livrant une fois par mois leurs arbres à un convoi d’hommes masqués qu’il ne faut pas s’aviser de croiser, en échange d’un stock de nourriture fade.

    Comme tous les enfants de son âge, Rèm vit hors de sa famille...
    Voir plus

    Rèm vit dans un village isolé en pleine forêt. Tous les habitants sont bûcherons, livrant une fois par mois leurs arbres à un convoi d’hommes masqués qu’il ne faut pas s’aviser de croiser, en échange d’un stock de nourriture fade.

    Comme tous les enfants de son âge, Rèm vit hors de sa famille avec laquelle il n’a aucun lien d’affection, avec laquelle il n’est presque pas autorisé à parler, de peur de transgresser les règles strictes qui leur sont dictées. De toutes façons, à leur arrivée il y a plusieurs générations, les mots leur ont été volés, comme leur histoire, plus aucun signe du passé n’apparaît dans leur vie, et leur vocabulaire s’appauvrit.

    A l’école, on leur enseigne qu’une grande catastrophe a transformé la planète, mais que bientôt, si tous respectent scrupuleusement obligations et interdits, les avancées spatiales permettront à tous de retrouver une vie sûre sur une autre planète. Les enfants, conditionnés, sont les plus vindicatifs et gare aux adultes qui oseraient une parole malheureuse ou un quelconque doute, les petits espions auraient vite fait de les dénoncer !

    Mais Rèm est devenu adolescent, et doute.

    Quand son père disparaît dans la forêt, comme tous les adultes d’un certain âge, il est nommé conducteur de train à sa place. A sa charge, l’entretien des rails, des machines et la conduite des enfants à l’école. Il y trouve une certaine forme de liberté, que les anciens jugent dangereuse.

    Alors une épouse, Raga, lui est choisie. Sera-t-elle sa complice, ou une espionne l’obligeant à rester dans le droit chemin ?

    Alors que le train tombe malencontreusement en panne, que l’arrivée du convoi d’hommes masquée est imminent, Rèm se cache dans la forêt, bien décidé à découvrir la clé de l’exil et de la condamnation de son peuple. Il n’est pas au bout de ses surprises…

    Ce roman pour adolescents ou adultes m’a beaucoup plu. Si l’intrigue de départ m’a paru assez classique, je suis très vite rentrée dans cet univers étrange et ai été happée par le suspense. Pas de violence, mais la conscience d’un danger mal cerné, et une histoire somme toute originale, servie par une écriture agréable.

    Une jolie découverte à partager en famille, avec les plus grands.

    https://mesmotsmeslivres.wordpress.com/2017/04/12/rem-le-rebelle-de-jean-yves-loude/

  • Couverture du livre « Tournoi dans l'Himalaya » de Jean-Yves Loude aux éditions Tertium

    NADIA D'ANTONIO sur Tournoi dans l'Himalaya de Jean-Yves Loude

    Ayant remarqué chez une amie ce livre "Tournoi dans l'Himalaya", j'ai été tentée de le lire à cause de son titre et du mot magique : "Himalaya", synonyme pour moi de voyage, d'aventure...
    Je n'ai pas été déçue par cette lecture, bien au contraire.
    Ceci précisé, passons à l’auteur : Jean-Yves...
    Voir plus

    Ayant remarqué chez une amie ce livre "Tournoi dans l'Himalaya", j'ai été tentée de le lire à cause de son titre et du mot magique : "Himalaya", synonyme pour moi de voyage, d'aventure...
    Je n'ai pas été déçue par cette lecture, bien au contraire.
    Ceci précisé, passons à l’auteur : Jean-Yves Loude a passé deux ans au Pakistan, chez le peuple Kalash. Il est aussi ethnologue et rapporte des récits d’aventures de ses nombreux voyages (en Asie, en Afrique, en Amérique du Nord... ). Il est également scénariste pour des films destinés au jeune public en se basant sur ses expériences personnelles.
    Maintenant il est temps d’arriver au livre : bien qu’il soit destiné, surtout, à des lecteurs jeunes – jeunes, et que je sois un peu grande pour en faire partie, j’ai pris un certain plaisir à le lire.
    L’histoire, déjà, est originale : le jeune Babour Sheer (13 ans), voudrait participer à un tournoi de polo en tant que joueur de hautbois. Mais son père refuse. Grâce à l’intervention de Miralam, autrefois un grand joueur de polo, Babour pourra finalement partir, sans toutefois avoir le droit de jouer de son instrument favori, mais … suspense. Son voyage va demander cinq jours de marche en montagne, sur le plateau de Shadour. Dépaysement garanti.
    Les paysages sont magnifiques, il y a des rencontres étranges qui viennent pimenter le voyage (par exemple avec une fée, un yak…). Le trajet est périlleux et le lecteur participe à cette longue expédition parsemée d’embûches.
    L’auteur nous explique également que cette forme de polo est qualifiée de « sauvage », sport préféré des cavaliers d’Asie Centrale, dans cette région qui se trouve à 4.000 mètres d’altitude.
    On découvre également les traditions de ces peuples, leurs croyances et c’est un roman où se mêlent aventure et récit d’initiation.
    Une bien jolie petite lecture, rafraîchissante, reposante entre deux récits d’aventures plus corsées.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com