Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jean Rolin

Jean Rolin
Né en 1949 à Boulogne-Billancourt, Jean Rolin a passé son enfance entre la Bretagne et le Sénégal. Son oeuvre, qui se construit ici et ailleurs, fait alterner romans et récits. Il a publié une vingtaine d'ouvrages, dont L'Organisation (Gallimard, prix Médicis 1996), L'Explosion de la durite (2007... Voir plus
Né en 1949 à Boulogne-Billancourt, Jean Rolin a passé son enfance entre la Bretagne et le Sénégal. Son oeuvre, qui se construit ici et ailleurs, fait alterner romans et récits. Il a publié une vingtaine d'ouvrages, dont L'Organisation (Gallimard, prix Médicis 1996), L'Explosion de la durite (2007) et Un chien mort après lui (2009), tous deux chez POL.

Avis sur cet auteur (35)

  • add_box
    Couverture du livre « Le ravissement de Britney Spears » de Jean Rolin aux éditions Gallimard

    Galirad sur Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin

    En lisant ce livre, j'ai eu l'impression trouble de lire une parodie de James Bond, entrecoupée d'articles de presse extraits directement des magazines "Voici" et "Closer".
    Dire que j'ai passé un mauvais moment, serait un mensonge éhonté car, même si je ne vais pas au cinéma pour regarder ce...
    Voir plus

    En lisant ce livre, j'ai eu l'impression trouble de lire une parodie de James Bond, entrecoupée d'articles de presse extraits directement des magazines "Voici" et "Closer".
    Dire que j'ai passé un mauvais moment, serait un mensonge éhonté car, même si je ne vais pas au cinéma pour regarder ce genre de film, je ne dédaigne pas m'attarder devant, le dimanche soir en plein hiver,quand ils sont annoncés sur les programmes des chaines hertziennes. Comme je ne boude pas la table basse de chez mon dentiste, sur laquelle foisonne une montagne de revues, dont les unes divulguent des potins plus attrayants les uns que les autres !
    Plaisant mais absolument pas indispensable !

  • add_box
    Couverture du livre « Le ravissement de Britney Spears » de Jean Rolin aux éditions Gallimard

    Kevin Juliat sur Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin

    Le nom de Britney Spears n'est ici qu'un pretexte pour vendre un livre sans interêt, où les lentes descriptions des transports en communs de la Cité des Anges et des grappes de paparrazzis battant le bitûme dans l'attente d'un faux pas de starlettes manquent de charme et de grace. Avec le titre,...
    Voir plus

    Le nom de Britney Spears n'est ici qu'un pretexte pour vendre un livre sans interêt, où les lentes descriptions des transports en communs de la Cité des Anges et des grappes de paparrazzis battant le bitûme dans l'attente d'un faux pas de starlettes manquent de charme et de grace. Avec le titre, et l'utilisation disgracieuse du nom de la chanteuse, les cartes sont mélangées et le résultat n'est finalement pas à la hauteur des attentes. Le texte cherche un second souffle qui n'arrive pas, et les pages entières de descriptions ruinent la plaisir de lecture.

    De plus, l'utilisation de scènes déjà vues et revues dans les journaux depuis quelques années (les déboires de Spears ou de Lohan) donne un effet de répétition qui n'est pas d'une agréable saveur. L'écriture reste plate et sans tournures efficaces, et malheureusement l'histoire ne parvient même pas à redresser le manque de style.

    Encensé par la presse, Jean Rolin livre ici, à mes yeux, un texte de circonstance, sans véritable talent, et c'est bien dommage, compte tenu de certains autres romans qu'il a pu publier par le passé.

  • add_box
    Couverture du livre « Le ravissement de Britney Spears » de Jean Rolin aux éditions Gallimard

    marie sb. sur Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin

    Ce livre fut pour moi une agréable pause dans mes lectures de la rentrée littéraire grâce au ton enjoué et à l'ironie de l'auteur. On imagine aisément le style de l'histoire lorsque l'on sait que le narrateur est envoyé par les Services Secrets afin de déjouer un enlèvement de Britney Spears par...
    Voir plus

    Ce livre fut pour moi une agréable pause dans mes lectures de la rentrée littéraire grâce au ton enjoué et à l'ironie de l'auteur. On imagine aisément le style de l'histoire lorsque l'on sait que le narrateur est envoyé par les Services Secrets afin de déjouer un enlèvement de Britney Spears par des terroristes musulmans. D'autant plus que cette mission débute le 1er avril.
    Je ne suis pas fan de Britney Spears, ni de sa concurrente Lindsay Lohan, qui semble toutefois attirer davantage notre espion français et je dois dire que le fond de cette histoire m'a peu intéressée. Même, si toutefois, le regard lucide et ironique sur ces starlettes capricieuses et défraîchies par leurs frasques et le récit épique de certaines scènes de paparazzi sont intéressants.
    D'ailleurs, l'auteur a une vision éclairée et légèrement moqueuse de la press people et des femmes qui la font vivre, de l'art (Mark Rothko)ou des services secrets. C'est ce qui fait vraiment le charme du livre.
    Cette lecture est aussi l'occasion de découvrir Los Angeles. Mais là, j'avoue que ne connaissant pas cette ville, je me suis perdue sur les traces de mon guide qui arpente les lignes de bus et les rues et je me suis essoufflée et lassée derrière son rythme effréné. Par contre, j'ai apprécié sa vision des bâtiments, notamment des hôtels et magasins de stars et ses allusions aux SDF et squatters qui traînent dans les coins sombres. On peut apprécier aussi le récit de l'enterrement de Daryl Gates, ancien chef de la police de Los Angeles.
    Les personnages sont étonnants, que ce soit le narrateur, son ami espion du KGB Shotemur ou Fuck, son contact à Los Angeles.
    C'est donc un livre à lire pour sa forme et ses anecdotes, mais pas pour le vie de Britney Spears, dont on parle peu, heureusement.

  • add_box
    Couverture du livre « Le ravissement de Britney Spears » de Jean Rolin aux éditions Gallimard

    Ghislaine Moreau sur Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin

    Les mésaventures d' un agent secret français (moins glamour que James Bond), exilé au Tadjikistan, servent de prétexte à une visite guidée de Los Angeles . Longues phrases belles et riches, pleines de digressions

    Les mésaventures d' un agent secret français (moins glamour que James Bond), exilé au Tadjikistan, servent de prétexte à une visite guidée de Los Angeles . Longues phrases belles et riches, pleines de digressions

Ils suivent Jean Rolin

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !