Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jean-Marie Chevrier

Jean-Marie Chevrier

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (10)

  • add_box
    Couverture du livre « Madame » de Jean-Marie Chevrier aux éditions Albin Michel

    Arnaud Buissonin de DES LIVRES ET DES HOMMES sur Madame de Jean-Marie Chevrier

    Que cherche Madame, cette veuve excentrique qui instruit le fils du régisseur de son château délabré ? Quid de cette chambre fermée à double tour où plane l'ombre de Corentin, le fils disparu et tant aimé ? Un huis-clos fascinant et vénéneux, cruel et mélancolique, servi par une écriture superbe.

    Que cherche Madame, cette veuve excentrique qui instruit le fils du régisseur de son château délabré ? Quid de cette chambre fermée à double tour où plane l'ombre de Corentin, le fils disparu et tant aimé ? Un huis-clos fascinant et vénéneux, cruel et mélancolique, servi par une écriture superbe.

  • add_box
    Couverture du livre « Madame » de Jean-Marie Chevrier aux éditions Albin Michel

    Virginie H sur Madame de Jean-Marie Chevrier

    Impression en demie-teinte, je n'ai pas su quoi penser de ce roman en le refermant..J'en ai aimé beaucoup de choses : la poésie des descriptions et celle apprise par cœur par Willy (Baudelaire, Verlaine..), la force des éléments de la nature (ça sent l'amour pour Dame-Nature), le côté un peu...
    Voir plus

    Impression en demie-teinte, je n'ai pas su quoi penser de ce roman en le refermant..J'en ai aimé beaucoup de choses : la poésie des descriptions et celle apprise par cœur par Willy (Baudelaire, Verlaine..), la force des éléments de la nature (ça sent l'amour pour Dame-Nature), le côté un peu foldingue-machiavélique de la vieille aristo, le mystère autour de la mort..J'ai aimé le côté implacable du destin, la manipulation dépeinte dans les rapports entre l'aristocrate et cet ado-substitut qu'elle accapare.
    Et en même temps, j'ai trouvé que ça manquait de chaleur, que c'était parfois décalé, difficile à plaquer sur une époque (quel ado de 14 ans accepterait aujourd'hui de se faire laver des pieds à la tête par sa mère ?), je n'ai pas eu de réelle empathie pour les personnages (Madame est une créature bizarre, pas maternelle, presque asexuée ; Willy-Guillaume est à cheval entre deux mondes ; les parents paysans ont l'air de sortir du Moyen-Age). C'est parfois déroutant. Il n'y a qu'à la toute fin qu'on comprend ce qui anime leurs personnalités et finalement, ça m'a semblé la seule issue possible dans ce qu'elle pouvait inclure de tragédie et de cruauté..

  • add_box
    Couverture du livre « Madame » de Jean-Marie Chevrier aux éditions Albin Michel

    Francine PROTAT sur Madame de Jean-Marie Chevrier

    Peut-on se guérir de la perte d'un enfant en lui substituant un autre enfant ? C'est ce qui anime "Madame" ,un vieille aristocrate originale et autoritaire qui règne sur un domaine tombé en décrépitude et sur la scolarité de son protégé, fils de métayers et qui est né le jour même du décès de...
    Voir plus

    Peut-on se guérir de la perte d'un enfant en lui substituant un autre enfant ? C'est ce qui anime "Madame" ,un vieille aristocrate originale et autoritaire qui règne sur un domaine tombé en décrépitude et sur la scolarité de son protégé, fils de métayers et qui est né le jour même du décès de son propre fils.Cette relation à la fois étroite et conflictuelle qui unit le jeune garçon à sa "tutrice" forme le fonds de ce court roman qui se passe au coeur d'une campagne arborée et marécageuse, très bien décrite par l'auteur.
    On suit l'évolution de cette histoire étrange avec un peu d'anxiété?Comment un adolescent, fragile par essence, va-il- réagir face la folie et à la tyrannie de sa bienfaitrice??Et ses parents ??

  • add_box
    Couverture du livre « Une lointaine Arcadie » de Jean-Marie Chevrier aux éditions A Vue D'oeil

    sandrine buthod sur Une lointaine Arcadie de Jean-Marie Chevrier

    JM Chevrier nous offre une belle parenthèse dans ce monde de brutes. Matthieu rejoint la nature, la source, se retrouve, tient l’équilibre entre réalité et mythologie, avec beaucoup de poésie, d’espoir, bref un moment de ressourcement réussi.

    JM Chevrier nous offre une belle parenthèse dans ce monde de brutes. Matthieu rejoint la nature, la source, se retrouve, tient l’équilibre entre réalité et mythologie, avec beaucoup de poésie, d’espoir, bref un moment de ressourcement réussi.