Jean M. Auel

Jean M. Auel

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (63)

  • Couverture du livre « Les enfants de la terre t.2 ; la vallée des chevaux » de Jean M. Auel aux éditions Pocket

    Sophie Wag sur Les enfants de la terre t.2 ; la vallée des chevaux de Jean M. Auel

    Ayla, chassée du clan, vit désormais seule, chasse, cueille, fait des réserves et subvient seule à ses besoins. Elle va recueillir une jument et un lionceau des cavernes. Elle vivra ainsi 3 longues années avant que deux hommes arrivent près de sa grotte. L'un d'eux est Jondalar, beau, blond,...
    Voir plus

    Ayla, chassée du clan, vit désormais seule, chasse, cueille, fait des réserves et subvient seule à ses besoins. Elle va recueillir une jument et un lionceau des cavernes. Elle vivra ainsi 3 longues années avant que deux hommes arrivent près de sa grotte. L'un d'eux est Jondalar, beau, blond, gentil...
    Ce deuxième tome est presque aussi bien que le premier. Quelques longueurs cependant. et on attend avec impatience qu'Ayla rencontre enfin d'autres êtres humains pendant une grosse partie du livre.Mais notre longue attente sera récompensée.
    De bons moments de lecture tout de même.

  • Couverture du livre « Les enfants de la terre t.1 ; le clan de l'ours des cavernes » de Jean M. Auel aux éditions Pocket

    Sophie Wag sur Les enfants de la terre t.1 ; le clan de l'ours des cavernes de Jean M. Auel

    Très beau roman se passant pendant la Préhistoire, il y a 35000 ans; on suit Ayla, perdue à la suite d'un éboulement, qui est recueillie par le Clan. Elle n'est pas de la même espèce. Une jolie réflexion sur la différence, sur nos ancêtres et leurs coutumes. Ayla première héroïne féministe,...
    Voir plus

    Très beau roman se passant pendant la Préhistoire, il y a 35000 ans; on suit Ayla, perdue à la suite d'un éboulement, qui est recueillie par le Clan. Elle n'est pas de la même espèce. Une jolie réflexion sur la différence, sur nos ancêtres et leurs coutumes. Ayla première héroïne féministe, rebelle et intelligente! J'ai hâte de lire la suite!

  • Couverture du livre « Les enfants de la terre t.3 ; les chasseurs de mammouths » de Jean M. Auel aux éditions Pocket

    Kamiyu-chan sur Les enfants de la terre t.3 ; les chasseurs de mammouths de Jean M. Auel

    Un troisième tome toujours aussi prenant. Pendant plusieurs saisons, Ayla et Jondalar ont tout partagé. Ensemble ils ont vécu dans une intimité du corps et de l'esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu. Suivant son compagnon, Ayla se rallie aux Mamutoï, la tribu de...
    Voir plus

    Un troisième tome toujours aussi prenant. Pendant plusieurs saisons, Ayla et Jondalar ont tout partagé. Ensemble ils ont vécu dans une intimité du corps et de l'esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu. Suivant son compagnon, Ayla se rallie aux Mamutoï, la tribu de chasseurs de mammouths. Elle rencontre alors le troublant sculpteur Ranec. Entre le blond Jondalar et le sombre Ranec, son cœur balance...

    Dans "Les chasseurs de mammouths", Ayla fait l'expérience de la civilisation, des préjugés, de la vie en société. Le gros point positif de ce tome est la découverte de tout un peuple, ainsi que de nombreuses innovations techniques et savoir-faire. On prend plaisir à observer les hommes domestiquer la nature sauvage qui les entoure.

    Le triangle amoureux est un classique et a tendance à un peu trop s'éterniser. Cet aspect-ci m'a donc moins plu, même s'il permet de sublimer la relation entre Ayla et Jondalar. Je déplore également des longueurs, avec des passages descriptifs un peu trop nombreux.

    Une excellente série.

Voir tous les avis

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !