Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jean-Luc Marcastel

Jean-Luc Marcastel
Jean-Luc Marcastel est né en 1969 à Aurillac. Après des études d'histoire à Toulouse, il retourne à ses montagnes natales où il devient enseignant, infographiste à ses heures, et se consacre à sa passion de l'écriture. Seignolle, Tolkien, mais aussi Henneberg, Lovecraft ou Balzac, illustres conte... Voir plus
Jean-Luc Marcastel est né en 1969 à Aurillac. Après des études d'histoire à Toulouse, il retourne à ses montagnes natales où il devient enseignant, infographiste à ses heures, et se consacre à sa passion de l'écriture. Seignolle, Tolkien, mais aussi Henneberg, Lovecraft ou Balzac, illustres conteurs et grands poètes de l'imaginaire, furent ses maîtres à penser. Il est l'auteur de la série Louis le Galoup, suite de 5 romans qui mélangent habilement fantasy et réalisme médiéval (Éditions Les 3 Épis, 2004, réédition Éditions Matagot, janvier 2009).

Avis sur cet auteur (15)

  • add_box
    Couverture du livre « L'auberge entre les mondes T.1 ; péril en cuisine ! » de Jean-Luc Marcastel aux éditions Pere Castor

    aurelie bo sur L'auberge entre les mondes T.1 ; péril en cuisine ! de Jean-Luc Marcastel

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/06/lauberge-entre-les-mondes-tome-1-peril.html

    Nous suivons Nathan et son meilleur ami Félix tous les deux orphelins. Ils vont ensemble rejoindre leur nouveau lieu de job d'été, l'auberge des Montagnes. Il appartient à leur professeur de cuisine....
    Voir plus

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/06/lauberge-entre-les-mondes-tome-1-peril.html

    Nous suivons Nathan et son meilleur ami Félix tous les deux orphelins. Ils vont ensemble rejoindre leur nouveau lieu de job d'été, l'auberge des Montagnes. Il appartient à leur professeur de cuisine. Elle regorge de surprises et de phénomènes surnaturels. Nous allons les suivre dans cette chouette aventure.

    Il faut l'avouer, une fois que l'on commence ce livre, les choses vont directement s'enchaîner. Nathan va croire qu'il hallucine, mais ces hallucinations ne vont pas cesser d'augmenter jusqu'à ce qu'il découvre enfin quel est cet endroit et pourquoi il est là.

    Nathan est un personnage qui m'a bien plu (pas parce que c'est le prénom de mon fils). Ce jeune garçon est passionné par la cuisine et cela se voit, mais il n'a surtout pas peur de l'aventure.
    Quant à son ami, comme le livre le décrit, il est drôle, impertinent, parfois insupportable, mais toujours présent pour Nathan.

    L'intrigue est vraiment bien menée et très entraînante. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde et j'ai vraiment apprécié l'univers de l'auteur. C'est d'ailleurs la première fois que je découvre sa plume et je suis satisfaite par ce que je viens de lire.

    Le plus dans ce livre, ce sont les quelques recettes que l'on y retrouve à la fin (le pounti, les cromesquis de cantal...) et les illustrations des personnages (et autres créatures) présentées sur les couvertures.

    Pour conclure, c'est un premier tome très intéressant et qui donne envie de découvrir le second. Ce livre est pour les enfants à partir de 9 ans, mais je vous garantis que vous adulte, vous allez apprécier cette histoire comme je l'ai apprécié.
    8/10

  • add_box
    Couverture du livre « L'auberge entre les mondes T.1 ; péril en cuisine ! » de Jean-Luc Marcastel aux éditions Pere Castor

    Lucille Prost sur L'auberge entre les mondes T.1 ; péril en cuisine ! de Jean-Luc Marcastel

    En lisant le résumé, on peut s'attendre à une joyeuse histoire de monstres rigolards qui mangent de drôles de plats dans une Auberge perdue au milieu de l'univers. Mais il n'en est rien ! La cuisine, c'est du sérieux, et cette histoire l'est tout autant. Nathan est un jeune homme qui a encore...
    Voir plus

    En lisant le résumé, on peut s'attendre à une joyeuse histoire de monstres rigolards qui mangent de drôles de plats dans une Auberge perdue au milieu de l'univers. Mais il n'en est rien ! La cuisine, c'est du sérieux, et cette histoire l'est tout autant. Nathan est un jeune homme qui a encore beaucoup de choses à apprendre. Son stage à l'Auberge va être pour lui l'occasion pour lui de faire preuve de courage, en bref, d'évoluer. Et il faut vite s'adapter quand on sait que la cueillette du moindre champignon pour une recette peut s'avérer mortelle ! Heureusement, notre héros est bien entouré. Félix est toujours là pour lui, preuve que le pouvoir de l'amitié dépasse les origines et les mondes. Il y aussi l'intrigante Mademoiselle Fan, toujours tirée à quatre épingles mais qui semble cacher une fragilité (en espérant qu'elle ne se transforme pas en love interest dans la suite de cette aventure !). D'autres personnages hauts en couleurs ponctuent cette histoire, dont les tentaculaires Kolkrabbi et Bleksprutt, qui vous apprendront quelques unes de leurs plus fameuses recettes en fin de livre.

    J'ai découvert Jean-Luc Marcastel en 2011 avec Le dernier hiver, un roman post-apocalyptique. Il y a peu de points communs entre cette histoire et L'auberge entre les mondes, si ce n'est que les deux se passent autour d'Aurillac, ville chère à l'auteure. C'est un plaisir de retrouver son écriture, ici fluide et nous apportant juste assez de détails sur cet univers fantastique pour nous émerveiller sans nous noyer sous les informations. C'est juste, très bien mené, et plein de belles valeurs ! L'amitié, évidemment, mais aussi le fait d'aller toujours au-delà des apparences - ici au sens propre du terme (la bonté peut se cacher sous une face monstrueuse comme derrière une attitude hautaine !).

    L'Auberge entre les mondes s'ouvre avec un premier tome réussi, promesse de nouvelles aventures culinaires et humaines ! À savourer dès 9 ans.

    https://ronde-des-livres.blogspot.fr/2017/05/lauberge-entre-les-mondes-t1-peril-en.html

  • add_box
    Couverture du livre « Tellucidar t.1 » de Jean-Luc Marcastel aux éditions Scrineo

    May The Bookshowl sur Tellucidar t.1 de Jean-Luc Marcastel

    Je signe un nouveau partenariat avec la maison d'édition Scrineo, que j'aime décidément de plus en plus, grâce à Livraddict, merci ! Tellucidar, avec son résumé promettant une aventure très inspirée de références de la littérature de fantasy m'a forcément tout de suite parlé, j'ai d'ailleurs...
    Voir plus

    Je signe un nouveau partenariat avec la maison d'édition Scrineo, que j'aime décidément de plus en plus, grâce à Livraddict, merci ! Tellucidar, avec son résumé promettant une aventure très inspirée de références de la littérature de fantasy m'a forcément tout de suite parlé, j'ai d'ailleurs passé un bon moment de lecture sans pour autant avoir totalement été transportée.

    Ce premier tome est en effet avant tout là pour introduire les personnages et l'univers plus ou moins inédit dans lequel le lecteur va être plongé. Mais voila, cet univers, Tellucidar, le lecteur ne le découvre vraiment qu'à quelques pages de la fin et j'ai trouvé ça extrêmement frustrant. Si ce premier tome ne manque pas d'action vu que les personnages vont sans cesse devoir fuir et tenter par tous les moyens de rejoindre ce nouveau monde au coeur de la Terre, j'ai trouvé tout le récit très long tant j'avais hâte qu'ils arrivent enfin en Tellucidar.

    De plus, le style de l'auteur n'a fait qu'accentuer mon impatience. Caractérisé par des phrases longues et des descriptions très fournies, j'ai beau avoir adoré la précision dont fait preuve l'auteur et son style très proche des auteurs classiques, moi ce que je voulais c'est qu'ils arrivent dans ce nouveau monde !

    ...la suite sur le blog : http://bookshowl.blogspot.fr/2016/02/tellucidar-tome-1-jean-luc-marcastel.html

  • add_box
    Couverture du livre « Un monde pour Clara » de Jean-Luc Marcastel aux éditions Hachette Romans

    amelie lorthios sur Un monde pour Clara de Jean-Luc Marcastel

    Bonjour, j'ai d'abord été attirée par la sublime couverture de ce livre puis, comme d'autre, il a attendu un moment dans ma PAL. Jusqu'au challenge au fil des saisons et des pages qui m'a permis de le retrouver et lire enfin.

    Le début du livre est horriblement réaliste avec les catastrophes...
    Voir plus

    Bonjour, j'ai d'abord été attirée par la sublime couverture de ce livre puis, comme d'autre, il a attendu un moment dans ma PAL. Jusqu'au challenge au fil des saisons et des pages qui m'a permis de le retrouver et lire enfin.

    Le début du livre est horriblement réaliste avec les catastrophes naturelles qui s'enchaînent et les références à Fukushima, etc... Nous rencontrons Diane une jeune femme comme nous qui a été frappée par la tragédie avec la mort de sa sœur jumelle Clara lors de l'explosion de la centrale de Gravelines. Elle se rend à une manifestation, plus pour suivre son ami Léo qu'autre chose, restant une militante de base. Mais le destin s'en mêle : elle est touchée par une balle devant les caméras et tombe dans le coma.

    A son réveil, dix ans plus tard, tout a changé. Nous sommes aussi perdus qu'elle dans ce nouveau monde crée, en son nom," pour sa sœur Clara". Les écolos ont pris le pouvoir et dans Néo-Lutécia, l'ancien Paris, la nature a repris le dessus. Tout est féerique, les hommes et les animaux cohabitent, on apprend aux enfants à l'école à respecter la nature...

    Seulement voilà, peu à peu, Diane va découvrir que tous n'est pas si rose. Paris est une ville modèle certe mais dans le reste de la France et une partie du monde, on stérilise les enfants et limite la natalité à un enfant par couple. Les pauvres sont mis à rude épreuve, en effet les médicaments, pétrole, etc... sont interdits et quiconque s'oppose à ses lois se voit emmené dans un "camp de réadaptation" et personne ne le voit plus jamais...

    Vous l'aurez compris cela rappelle quelques mauvais souvenirs et Diane qu'on utilise comme icône pour commettre toutes ces atrocités se rebelle....

    Je ne vous en direz pas plus vous ayant déjà pas mal spoilé le livre. Passons à mon avis qui je le crains même après plusieurs jours de réflexion est mitigé. En effet ce livre contient tout ce que j'aime et recherche dans un livre : un sujet et des personnages forts, de l'action bien amenée... Mais voilà je n'ai pas réussi à apprécier le personnage principal, je n'ai pas vibré pour Diane et son sort ne m'interressait guère. J'aurais aimé que l'auteur se consacre à la vie des gens "normaux", leur quotidien. Et plus de passage avec Léo l'ami de Diane qui lui aussi a vécu une tragédie et y a répondu par la violence. Je trouve son personnage plus puissant, car même s'il fait beaucoup d'erreur il reste fidèle et passionné et pense agir pour le mieux.

    Bref, une LECTURE qui je l'espère trouvera son public car ce livre à tout pour plaire et son sujet est fort : L'homme est-il naturellement nuisible à lui-même et aux autres? Y-a-t-il un espoir pour notre planète?...

    Mais malheureusement je suis passée à côté, peut-être est-il trop pessimiste pour moi?