Jean Dytar

Jean Dytar

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (7)

  • Couverture du livre « La vision de Bacchus » de Jean Dytar aux éditions Delcourt

    Missbook85 sur La vision de Bacchus de Jean Dytar

    Immergez au cœur de Venise au XVème siècle, à la rencontre des grands peintres de la Renaissance.
    " La Vision de Bacchus " est le second opus de Jean Dytar paru aux Editions Delcourt dans la collection Mirages en 2014.
    Venise, 1510. Giorgione souffre de la peste. Mais il est déterminé à...
    Voir plus

    Immergez au cœur de Venise au XVème siècle, à la rencontre des grands peintres de la Renaissance.
    " La Vision de Bacchus " est le second opus de Jean Dytar paru aux Editions Delcourt dans la collection Mirages en 2014.
    Venise, 1510. Giorgione souffre de la peste. Mais il est déterminé à achever un tableau très spécial...
    p. 7 : " Un feu brûle en moi... Je ne sais pas si vous pouvez comprendre ce que c'est... la sensation d'être en mesure de créer quelque chose de grand. De beau. De vivant."
    Janvier 1475. Antonello de Messine est un grand peintre.
    p. 32 : " C'est l'effet de présence dont est capable la peinture que nous recherchons tous deux... Et le genre de relation intime que cet effet peut produire sur celui qui la contemple. "
    Son talent ne tarde pas à se faire connaître, grâce à une technique de production de portrait dont il est l'initiateur. Le Duché de Milan lui propose même de devenir leur peintre officiel.
    p. 42 : " Vous savez ce qu'on dit ? ... Antonello de Messine aurait refusé une proposition à Milan pour affronter Bellini sur son territoire : les églises de Venise !"
    Mais les propositions pleuvent, et Antonello accepte de réaliser une œuvre bien différente cette fois.
    p. 50 : " C'est pourquoi j'ai besoin de vous Antonello ! Fixez la beauté d'Anna pour l'éternité. "
    Dans cette bande dessinée, Jean Dytar utilise un concept graphique directement puisé chez les peintres du Quattrocento.
    L'auteur met en avant la notion de "présence" à travers la peinture de la Renaissance italienne.
    Le lecteur est capté par la finesse du trait et ce jeu d'ombres et de reliefs, caractérisé par une colorisation douce et efficace.
    Un bel ouvrage !

  • Couverture du livre « Florida » de Jean Dytar aux éditions Delcourt

    Yaki sur Florida de Jean Dytar

    A la fin du XVIème siècle, Jacques Le Moynes, alors jeune cartographe, a fait partie d’une expédition française en Floride. Cette expédition s’est mal terminée et Jacques n’a plus jamais voulu en reparler. Même sa femme ne sait pas ce qu’il y a vécu. Depuis Jacques et sa famille sont installés à...
    Voir plus

    A la fin du XVIème siècle, Jacques Le Moynes, alors jeune cartographe, a fait partie d’une expédition française en Floride. Cette expédition s’est mal terminée et Jacques n’a plus jamais voulu en reparler. Même sa femme ne sait pas ce qu’il y a vécu. Depuis Jacques et sa famille sont installés à Londres où des nobles anglais rêvent de colonies.

    Un joli album qui traite d’un sujet peu connu. Le personnage de Jacques avec ses traumatismes et ses contradictions est bien campé. J’ai apprécié aussi le personnage de sa femme qui rêve d’évasion dans une société où son rôle est d’être mère. La société de l’époque est bien dépeinte et l’on sent que l’auteur s’est beaucoup documenté. J’ai, cependant, eu un peu de mal à entrer dans le récit et je me suis parfois perdue dans les faits historiques que je connaissais assez peu. A découvrir.

  • Couverture du livre « La vision de Bacchus » de Jean Dytar aux éditions Delcourt

    Nina Capuchon sur La vision de Bacchus de Jean Dytar

    J'ajouterai juste, suite aux excellents commentaires qui ont été faits sur cette BD, que c'est une petite merveille qui aiguise la curiosité. A peine l'album refermé, on cherche à en savoir un peu plus sur les peintres majeurs de la renaissance italienne, et à contempler la dernière œuvre de...
    Voir plus

    J'ajouterai juste, suite aux excellents commentaires qui ont été faits sur cette BD, que c'est une petite merveille qui aiguise la curiosité. A peine l'album refermé, on cherche à en savoir un peu plus sur les peintres majeurs de la renaissance italienne, et à contempler la dernière œuvre de Gorgione "La vénus endormie".

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !