Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jean-Claude Mourlevat

Jean-Claude Mourlevat

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (97)

  • add_box
    Couverture du livre « Et je danse aussi T.1 » de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat aux éditions Pocket

    Vanessa Rioli sur Et je danse aussi T.1 de Anne-Laure Bondoux - Jean-Claude Mourlevat

    Une correspondance entre un écrivain et sa lectrice mais pas n'importe quelle lectrice.... un roman qui ne se lâche pas tellement ces échanges de mails nous raconte une histoire, leur histoire finalement commune, au fil du livre, on découvre ce lien qui les unit, qui nous donne envie d'en savoir...
    Voir plus

    Une correspondance entre un écrivain et sa lectrice mais pas n'importe quelle lectrice.... un roman qui ne se lâche pas tellement ces échanges de mails nous raconte une histoire, leur histoire finalement commune, au fil du livre, on découvre ce lien qui les unit, qui nous donne envie d'en savoir plus, on croit à quelque chose et puis non, le texte continue et leur vie aussi, qu'on suit avec jouissance ! Quel beau roman positif et émouvant !

  • add_box
    Couverture du livre « Jefferson » de Jean-Claude Mourlevat aux éditions Gallimard-jeunesse

    Sandrine_bouquine sur Jefferson de Jean-Claude Mourlevat

    Une formidable histoire, un roman "policier" jeunesse qui n'a rien à envier aux romans du même genre pour les adultes.
    .
    L'écriture est soignée, belle, teintée d'humour et très agréable a lire.
    .
    Dans un monde où le pays des humains cotoie le pays des animaux, l'histoire met en scène un...
    Voir plus

    Une formidable histoire, un roman "policier" jeunesse qui n'a rien à envier aux romans du même genre pour les adultes.
    .
    L'écriture est soignée, belle, teintée d'humour et très agréable a lire.
    .
    Dans un monde où le pays des humains cotoie le pays des animaux, l'histoire met en scène un petit hérisson qui se retrouve accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Avec son ami Gilbert, un jeune cochon, ils partent en voyage organisé au pays des humains afin de découvrir qui a bien pu assassiner Monsieur Edgar, blaireau, coiffeur au pays des animaux. Et ce voyage va se révéler palpitant.

    On retrouve tous les codes du roman policier, un héros accusé à tort qui décide de mener l'enquête pour prouver son innocence, des questions qui se posent, des péripéties qui dynamisent le récit et un dénouement qui répond à toutes nos attentes. C'est dynamique, drôle et fort en même temps. L'auteur en profite pour délivrer des messages modernes sur le respect envers les filles, l'amitié, la cause animale, la solidarité et l'entraide.
    .
    L'intrigue est très bien construite, simple mais addictive, on prend un énorme plaisir à suivre Jefferson et Gilbert dans leurs aventures au pays des humains pour débusquer les assassins.
    .
    On ne s'ennuie jamais, c'est un beau roman d'aventures sur fond d'enquête qui ravira les jeunes lecteurs férus d'action, d'humour et de belles histoires.

  • add_box
    Couverture du livre « Oh happy day » de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat aux éditions Feryane

    kryan soler sur Oh happy day de Anne-Laure Bondoux - Jean-Claude Mourlevat

    " C'est étrange : en t'écrivant longuement, comme ça, je retrouve quelque chose que je croyais perdu, une musique familière et rassurante, et ça me fait du bien".

    Pierre-Marie reprend contact par mail avec Adeline après quatre ans de silence.
    Il a une faveur à lui demander.
    Il cherche un...
    Voir plus

    " C'est étrange : en t'écrivant longuement, comme ça, je retrouve quelque chose que je croyais perdu, une musique familière et rassurante, et ça me fait du bien".

    Pierre-Marie reprend contact par mail avec Adeline après quatre ans de silence.
    Il a une faveur à lui demander.
    Il cherche un carnet sur lequel il avait noté une phrase de trois lignes... pour un nouveau roman.
    Phrase qu'il a oubliée.

    Pierre-Marie solitaire, malheureux mais presque guéri...a besoin de réparer les choses.

    Adeline a fait un travail d'écriture qui l'a aidée à les accepter... les choses. Elle n’est presque plus en colère. Elle est en couple.

    J’ai vite accroché à cet échange de mails entre ces deux anciens amants, car il n’y a pas que leurs questionnements, leurs ressentiments, leurs souvenirs, leur curiosité, leur nostalgie… Il y a surtout leurs projets, leurs désirs, leurs angoisses, leur impatience, leurs confidences, leur réconfort, leur détresse, leur souffrance, leurs secrets, leur bouleversement, et leur nouvelle vie.

    Des rebondissements, de l'énergie, de la sensibilité, de l'humour, de l'émotion, et de la liberté pour ce roman écrit par deux complices.

    J’avais dévoré et adoré « L’Aube était grandiose » de Anne-Laure Bondoux et « Jefferson » de Jean-Claude Mourlevat.

    Leur « musique » me fait du bien !

    Ratés de la vie, destins croisés.
    De l'intime au public.
    Du désamour à l'amour.

    Oh happy book !

  • add_box
    Couverture du livre « Et je danse aussi T.2 ; oh happy day » de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat aux éditions Fleuve Noir

    kryan soler sur Et je danse aussi T.2 ; oh happy day de Anne-Laure Bondoux - Jean-Claude Mourlevat

    " C'est étrange : en t'écrivant longuement, comme ça, je retrouve quelque chose que je croyais perdu, une musique familière et rassurante, et ça me fait du bien".

    Pierre-Marie reprend contact par mail avec Adeline après quatre ans de silence.
    Il a une faveur à lui demander.
    Il cherche un...
    Voir plus

    " C'est étrange : en t'écrivant longuement, comme ça, je retrouve quelque chose que je croyais perdu, une musique familière et rassurante, et ça me fait du bien".

    Pierre-Marie reprend contact par mail avec Adeline après quatre ans de silence.
    Il a une faveur à lui demander.
    Il cherche un carnet sur lequel il avait noté une phrase de trois lignes...pour un nouveau roman.
    Phrase qu'il a oubliée.

    Pierre-Marie solitaire, malheureux mais presque guéri...a besoin de réparer les choses.

    Adeline a fait un travail d'écriture qui l'a aidée à les accepter...les choses. Elle n’est presque plus en colère. Elle est en couple.

    J’ai vite accroché à cet échange de mails entre ces deux anciens amants, car il n’y a pas que leurs questionnements, leurs ressentiments, leurs souvenirs, leur curiosité, leur nostalgie… Il y a surtout leurs projets, leurs désirs, leurs angoisses, leur impatience, leurs confidences, leur réconfort, leur détresse, leur souffrance, leurs secrets, leur bouleversement, et leur nouvelle vie.

    Des rebondissements, de l'énergie, de la sensibilité, de l'humour, de l'émotion, et de la liberté pour ce roman écrit par deux complices.

    J’avais dévoré et adoré « L’Aube était grandiose » de Anne-Laure Bondoux et « Jefferson » de Jean-Claude Mourlevat.

    Leur « musique » me fait du bien !

    Ratés de la vie, destins croisés.
    De l'intime au public.
    Du désamour à l'amour.

    Oh happy book !