Jayne Anne Phillips

Jayne Anne Phillips

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (12)

  • Couverture du livre « Lark et Termite » de Jayne Anne Phillips aux éditions Christian Bourgois

    laurence bandelier sur Lark et Termite de Jayne Anne Phillips

    Une grande originalité, sans aucun doute.
    Ce livre est le puzzle d’une histoire familiale, avec ses grands et petits secrets, ses tabous et ses sentiments contradictoires.
    L’attachement à Lark et Termite est immédiat.
    La première, à la frontière entre l’adolescence et l’âge adulte, assume...
    Voir plus

    Une grande originalité, sans aucun doute.
    Ce livre est le puzzle d’une histoire familiale, avec ses grands et petits secrets, ses tabous et ses sentiments contradictoires.
    L’attachement à Lark et Termite est immédiat.
    La première, à la frontière entre l’adolescence et l’âge adulte, assume pleinement les contradictions de sa transformation.
    Ces quelques jours de juillet seront pour elle ceux de la métamorphose et des révélations.
    Un seul reproche, peut-être : celui du rythme car l’intrigue peine réellement à démarrer, comme si l’auteur avait mis beaucoup de temps à trouver les premières pièces du puzzle. Puis tout s’enchaîne très rapidement dans les dernières pages, pour laisser apparaître une très belle histoire.

  • Couverture du livre « Lark et Termite » de Jayne Anne Phillips aux éditions Christian Bourgois

    Anne Marie PHILIPPE sur Lark et Termite de Jayne Anne Phillips

    Juillet 1950 et juillet 1959. 4 voix se répondent La première c’est Robert Leavitt, il est dans l’armée américaine en Corée, il agonise dans un tunnel, blessé suite à une attaque d’avions. Il pense à sa femme Lola qui doit accoucher bientôt, et aussi à sa vie. Deux récits se superposent avec...
    Voir plus

    Juillet 1950 et juillet 1959. 4 voix se répondent La première c’est Robert Leavitt, il est dans l’armée américaine en Corée, il agonise dans un tunnel, blessé suite à une attaque d’avions. Il pense à sa femme Lola qui doit accoucher bientôt, et aussi à sa vie. Deux récits se superposent avec neuf ans d’écart. Juillet 1959 La seconde voix, c’est Lark, la fille de Lola, elle est la bonté même. Elle a été élevée par sa tante. Elle a beaucoup de tendresse pour son demi-frère Termite, autiste, elle refuse de se séparer de lui. La troisième voix, c’est Nonie, la tante, elle est pleine de courage face aux difficultés de la vie, elle s’occupe de Lark et deTermite après la disparition de leur mère. La dernière voix, c’est Termite il est le fils de Leavitt et Lola, il est passionné de tunnels, de rubans bleus et ne se sépare jamais de son flacon en forme d’homme lune. il est très sensible aux mots et aux sons. Au fil de l’histoire nous découvrons les secrets de cette famille. Très beau livre.

  • Couverture du livre « Lark et Termite » de Jayne Anne Phillips aux éditions Christian Bourgois

    Sandrine Morvan sur Lark et Termite de Jayne Anne Phillips

    Roman à 4 voix qui alternent pour raconter une histoire de famille, entre 1950 et 1959, entre Corée et Etats-Unis, pleine de secrets que le lecteur perce peu à peu au fil du récit.
    On se retrouve en juillet 1950, en Corée, avec le soldat Leavitt qui nous raconte ses dernières heures au cœur de...
    Voir plus

    Roman à 4 voix qui alternent pour raconter une histoire de famille, entre 1950 et 1959, entre Corée et Etats-Unis, pleine de secrets que le lecteur perce peu à peu au fil du récit.
    On se retrouve en juillet 1950, en Corée, avec le soldat Leavitt qui nous raconte ses dernières heures au cœur de la guerre…obsédé par le souvenir de Lola, sa jeune femme, énigmatique et fantasque, fragile et douce à la fois, enceinte de son fils. Le récit de cette lente agonie du soldat est entrecoupé par les chapitres relatés par les autres personnages en juillet 1959 :
    Nonie, la sœur de Lola, élève les deux enfants de cette dernière.
    Lark, jeune fille très intelligente, sage, mature, attachante découvre peu à peu l’histoire de sa naissance et les secrets de sa mère. Elle est au cœur de ce roman très dense.
    Termite, jeune garçon de 9 ans, handicapé moteur et mental, certainement autiste : il est le fils de Lola et du soldat Leavitt. Il est né au moment de la mort de son père et n’a vécu qu’un an avec sa mère avant qu’elle ne se suicide en le confiant à Nonie. Il retrouve alors la première fille de Lola, Lark : elle est la seule à sembler capable de percer sa carapace pour le comprendre et l’aimer tel qu’il est.
    Les sujets abordés sont graves, tristes et parfois glauques mais le ton est toujours juste et sensible sans tomber dans le sordide. J’ai été prise par l’histoire et les personnages de Nonie, Lark et Termite mais j’ai eu plus de mal à m’intéresser au récit de la très lente agonie de Leavitt : récit trop décousu, pour évoquer son délire, longueurs qui alourdissent le roman, cassent le rythme de l’histoire. C’est le bémol que je mettrais à ce roman très particulier, fort et assez surprenant, parfois déroutant tant sur le fond que sur la forme.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !