Jaume Cabre

Jaume Cabre

Né à Barcelone en 1947, Jaume Cabré est l’un des écrivains catalans les plus reconnus par la critique et les lecteurs, récompensé par le prix d’honneur des Lettres catalanes en 2010. Les éditions Christian Bourgois ont publié ses précédents romans : Sa Seigneurie en 2004, L’Ombre de l’eunuque en ...

Voir plus

Né à Barcelone en 1947, Jaume Cabré est l’un des écrivains catalans les plus reconnus par la critique et les lecteurs, récompensé par le prix d’honneur des Lettres catalanes en 2010. Les éditions Christian Bourgois ont publié ses précédents romans : Sa Seigneurie en 2004, L’Ombre de l’eunuque en 2006 et Les Voix du Pamano en 2009.

En 2013, paraît Confiteor chez Actes Sud.

Articles en lien avec Jaume Cabre (7)

Avis sur cet auteur (24)

  • add_box
    Couverture du livre « Confiteor » de Jaume Cabre aux éditions Actes Sud

    Bernault Jean-Serge sur Confiteor de Jaume Cabre

    Lorsque ce livre est sorti en 2013, j'ai hésité à l'acheter tant les critiques mettaient en garde quant à la complexité de ce livre . Quand il est sorti en édition de poche trois ans plus tard, je n'ai plus hésité et bien m'en a pris.
    Le livre n'est pas d'une complexité insurmontable. Je dirai...
    Voir plus

    Lorsque ce livre est sorti en 2013, j'ai hésité à l'acheter tant les critiques mettaient en garde quant à la complexité de ce livre . Quand il est sorti en édition de poche trois ans plus tard, je n'ai plus hésité et bien m'en a pris.
    Le livre n'est pas d'une complexité insurmontable. Je dirai plutôt qu'il est déroutant au début. Déroutant par ses brusques changement d'époque totalement inattendus, par ses passages narratifs du "Je" au "Il" qui s'expliquent d'ailleurs vers le milieu du roman. Si vous hésitez, n'hésitez plus un petit effort vaut vraiment le coup.

  • add_box
    Couverture du livre « Confiteor » de Jaume Cabre aux éditions Actes Sud

    BERNARD DOMINIQUE sur Confiteor de Jaume Cabre

    BONJOUR , j'ai lu CONFITEOR voilà bien longtemps mais c'est resté une de mes lectures préférée , une écriture limpide , fournie . A chaque page , il nous semble découvrir un trésor ...Tout nous attache au narrateur , l'histoire nous transporte dans un passé chaque fois plus lointain , plus...
    Voir plus

    BONJOUR , j'ai lu CONFITEOR voilà bien longtemps mais c'est resté une de mes lectures préférée , une écriture limpide , fournie . A chaque page , il nous semble découvrir un trésor ...Tout nous attache au narrateur , l'histoire nous transporte dans un passé chaque fois plus lointain , plus émouvant , fantastique , cruel ... Tout y est , la douleur , la trahison , le courage , l'amour , ....Fabuleux !!! A découvrir absolûment!!!!!!

  • add_box
    Couverture du livre « Confiteor » de Jaume Cabre aux éditions Actes Sud

    Couturier sur Confiteor de Jaume Cabre

    Pas facile à lire mais j'ai adoré

    Pas facile à lire mais j'ai adoré

  • add_box
    Couverture du livre « Voyage d'hiver » de Jaume Cabre aux éditions Actes Sud

    Alex Mot-à-Mots sur Voyage d'hiver de Jaume Cabre

    Bien sûr, le titre fait référence au Voyage d’hiver (Winterreise) de Schubert, des sonates composées à la fin de sa vie sur des poèmes de Wilhelm Müller. Autant vous dire que la musique n’est pas des plus gaie.

    Pourtant, les nouvelles qui composent ce recueil ne sont pas toutes déprimantes,...
    Voir plus

    Bien sûr, le titre fait référence au Voyage d’hiver (Winterreise) de Schubert, des sonates composées à la fin de sa vie sur des poèmes de Wilhelm Müller. Autant vous dire que la musique n’est pas des plus gaie.

    Pourtant, les nouvelles qui composent ce recueil ne sont pas toutes déprimantes, loin de là. J’ai passé d’agréables moments à me plonger dans ces histoires qui toutes, ont un lien entre elles. Même si elles se déroulent à des époques différentes, un détail les relie. J’ai aimé chercher ce qui fera le lien. L’auteur maîtrise le contrepoint littéraire.

    Des histoires différentes, mais une narration qui se renouvelle à chaque fois. L’auteur sait m’étonner, comme avec la nouvelle « Deux minutes », laps de temps entre le départ de l’amant et le retour du mari qui permet à l’auteur de nous décrire ce qu’il se passe en bas de l’immeuble.

    Même la musique dissonante de Quiquin apparaît comme essentiel au recueil. Tout n’est pas harmonie, la discordance fait partie de la vie.

    Merci M. Cabre, après Confiteor, j’ai apprécié la lecture de vos nouvelles.

    L’image que je retiendrai :

    Celle du petit garçon juif, caché avec sa famille et qui tousse, révélant la cachette. Son père, au camp, lui demande de commettre un geste funeste sur ordre des geôliers.

    http://alexmotamots.fr/voyage-dhiver-jaume-cabre/

Ils suivent Jaume Cabre

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !