Jane Deuxard

Jane Deuxard

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles en lien avec Jane Deuxard (1)

Avis sur cet auteur (10)

  • add_box
    Couverture du livre « Love story à l'iranienne » de Deloupy et Jane Deuxard aux éditions Delcourt

    Jean-Paul Degache sur Love story à l'iranienne de Deloupy - Jane Deuxard

    Aller enquêter sur place, se mêler à la vie de tous les jours, réussir à dialoguer, à échanger avec tous les risques que cela comporte et réaliser, au retour, une bande dessinée, remarquable témoignage très vivant et passionnant, c’est ce qu’a réussi Jane Deuxard, ce couple de journalistes,...
    Voir plus

    Aller enquêter sur place, se mêler à la vie de tous les jours, réussir à dialoguer, à échanger avec tous les risques que cela comporte et réaliser, au retour, une bande dessinée, remarquable témoignage très vivant et passionnant, c’est ce qu’a réussi Jane Deuxard, ce couple de journalistes, superbement servi par le dessin réaliste et émouvant de Zac Deloupy.

    Love story à l’iranienne est constitué de plusieurs rencontres avec de jeunes iraniens de milieux différents dans plusieurs villes du pays. Ils parlent, se confient, parfois pas facilement, dans des lieux qui doivent être discrets et leurs révélations, comme leurs doutes, leurs souffrances, leurs espoirs et, pour certains, leur satisfaction apportent énormément d’informations.
    Les planches de dessins se succèdent, se renouvellent, les textes sont bien lisibles et les couleurs sont adaptées aux situations décrites. Le rôle de la mère de la fille, très exigeante pour le beau-fils, est expliqué tout comme celui de la police qui surveille constamment et réprime les fêtes que tente d’organiser la jeunesse. La musique est bannie du domaine public et fumer devient un acte de rébellion, un comble pour la santé publique !
    out est décidé par le pouvoir religieux et le test de virginité est couramment demandé avant le mariage ce qui gangrène tous les rapports humains et favorise celles qui ont les moyens de se payer la reconstitution de leur hymen.
    La question cruciale que se posent ces jeunes iraniens, c’est comment connaître quelqu’un avant de l’épouser quand on choisit pour vous et qu’il est très difficile de passer un moment ensemble sans témoin ? Le poids des traditions et de la religion est énorme. Une majorité d’Iraniens est réduite au silence après tant de répressions violentes dont l’historique est rappelé.
    Les paraboles sont interdites mais 70 % des familles en possèdent et même les mollahs en ont ! De plus, le service militaire est passé de 18 à 24 mois et les jeunes, surdiplômés et sans travail, rêvent de partir à l’étranger.
    L’humour est présent aussi comme lorsque Jamilah explique : « Mon mari fait du vin dans la baignoire, clandestinement évidemment. Il voudra absolument vous le faire déguster. » Le seul souci de ce couple est de faire des affaires et les voici déguisés en Picsous, plongeant dans un tas de pièces d’or…

    Varié, précis, documenté, le récit de Jane Deuxard nous plonge dans une réalité que nous oublions trop facilement car on nous fait croire en un pays qui se libéralise sous prétexte d’accords internationaux alors que la répression s’accentue et que les libertés reculent toujours rendant très difficile la vie de toute une jeunesse.

  • add_box
    Couverture du livre « Love story à l'iranienne » de Deloupy et Jane Deuxard aux éditions Delcourt

    Ju-s-tine sur Love story à l'iranienne de Deloupy - Jane Deuxard

    Remarquable ! de très beaux témoignages, qui nous font prendre conscience de ce qu'il se passe dans cet autre pays qui est l'Iran. Si on connaît vaguement certaines traditions, il y a aussi la répression qui y règne. Cette BD nous fait réfléchir. Beaucoup réfléchir.

    Remarquable ! de très beaux témoignages, qui nous font prendre conscience de ce qu'il se passe dans cet autre pays qui est l'Iran. Si on connaît vaguement certaines traditions, il y a aussi la répression qui y règne. Cette BD nous fait réfléchir. Beaucoup réfléchir.

  • add_box
    Couverture du livre « Love story à l'iranienne » de Deloupy et Jane Deuxard aux éditions Delcourt

    Caro Caro sur Love story à l'iranienne de Deloupy - Jane Deuxard

    Deux journalistes se font passer pour un couple de touristes en Iran. Ils cherchent à interviewer des Iraniens.

    Au gré des rencontres, ils dressent le portrait de nombreux jeunes gens, de quelques personnes plus âgées, qui s’expriment sur leurs envies, leurs attentes, leurs douleurs. On...
    Voir plus

    Deux journalistes se font passer pour un couple de touristes en Iran. Ils cherchent à interviewer des Iraniens.

    Au gré des rencontres, ils dressent le portrait de nombreux jeunes gens, de quelques personnes plus âgées, qui s’expriment sur leurs envies, leurs attentes, leurs douleurs. On découvre une galerie de portraits très hétéroclites, même si presque invariablement, c’est le thème des rapports amoureux qui est évoqué. On découvre aussi la diversité de la société, selon les milieux sociaux, le rapport à la religion, l’éducation, le sexe… Des « interviews » parfois déroutantes, toujours très sensibles.

    Cette bande dessinée, au très beau graphisme, m’a beaucoup plu.

    https://mesmotsmeslivres.wordpress.com/2017/01/16/love-story-a-liranienne-de-jane-deuxart-et-deloupy/

  • add_box
    Couverture du livre « Love story à l'iranienne » de Deloupy et Jane Deuxard aux éditions Delcourt

    marie calvin sur Love story à l'iranienne de Deloupy - Jane Deuxard

    sujet fort et interessant sur la vie amoureuse des jeunes d'iran, mise en page créative , travail de journaliste interessant, pour moi 7/10 pour le texte et 8/10 pour le dessin.

    sujet fort et interessant sur la vie amoureuse des jeunes d'iran, mise en page créative , travail de journaliste interessant, pour moi 7/10 pour le texte et 8/10 pour le dessin.

Bibliographie de Jane Deuxard (1)

Thèmes en lien avec Jane Deuxard

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !