Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Jamey Bradbury

Jamey Bradbury
Jamey Bradbury est née en 1979 dans le Midwest et vit en Alaska depuis quinze ans. Elle a été réceptionniste, actrice, secouriste et bénévole a` la Croix Rouge. Elle partage aujourd'hui son temps entre l'écriture et l'engagement auprès des services sociaux qui soutiennent les peuples natifs de l'... Voir plus
Jamey Bradbury est née en 1979 dans le Midwest et vit en Alaska depuis quinze ans. Elle a été réceptionniste, actrice, secouriste et bénévole a` la Croix Rouge. Elle partage aujourd'hui son temps entre l'écriture et l'engagement auprès des services sociaux qui soutiennent les peuples natifs de l'Alaska.

Avis sur cet auteur (21)

  • add_box
    Couverture du livre « Sauvage » de Jamey Bradbury aux éditions Gallmeister

    Topette sur Sauvage de Jamey Bradbury

    Cher M. Bradbury,
    Je ne peux le cacher : la couverture de votre roman m’a beaucoup séduite. À la lecture de ce résumé, je m’imaginais plein de choses. Je pensais que votre intrigue serait basée sur l’amour. Autant familial qu’envers les animaux. Je comptais également en découvrir davantage sur...
    Voir plus

    Cher M. Bradbury,
    Je ne peux le cacher : la couverture de votre roman m’a beaucoup séduite. À la lecture de ce résumé, je m’imaginais plein de choses. Je pensais que votre intrigue serait basée sur l’amour. Autant familial qu’envers les animaux. Je comptais également en découvrir davantage sur le mushing. Je pensais à de la cruauté, c’est vrai. Après tout, le titre de votre roman est sauvage … Mais je voyais des personnages bourrus qui étaient malgré tout remplis d’amour. C’est ce que votre couverture m’a laissé imaginer grâce à ses couleurs chatoyantes. Et votre couverture m’a littéralement trompée.
    Elle s’est jouée de moi, car dans votre roman, jamais je n’ai ressenti d’amour. De vrai amour. Ni entre les personnages, ni envers les animaux. Toutefois, de la cruauté il y en a eu au-delà de ce que j’imaginais. Et je dois vous le dire, envisager ses pauvres petites bêtes chassées puis dépecées pour être ensuite mangées crues, c’est quelque chose qui m’a été insupportable. Votre roman, disons-le, ne dorera pas le blason des chasseurs. Grâce à vous, ils passeront encore plus pour des bêtes sanguinaires assoiffées de sang chaud.
    Vous nous avez construit une héroïne bien atypique. C’est le personnage le plus inhumain qui soit. Elle est complètement déshumanisée. C’est un animal sauvage. Que dis-je, elle est pire qu’un animal sauvage … Elle a tué, dépecé et mangé son propre chat. Un animal auquel elle devait tenir un minimum. Je vous l’avoue, après ce passage, il m’a été impossible de l’apprécier. Dommage, car ce passage était situé au début du roman. Trace n’aimait personne. Elle les tolérait simplement près d’elle, ce qui a forcément engendré quelques accidents.
    Je suis désolée de vous le dire ainsi, mais j’ai trouvé que vous n’alliez pas vraiment au bout de vos pensées et de vos convictions. Vous nous dîtes, presqu’à la fin du roman, que Jesse ne serait pas un garçon. Puis qu’en réalité, si « c’en était un ». Qu’en est-il ? Jamais la clarté ne sera faite sur ce point. On termine votre roman et on ne sait toujours pas qui était Jesse et quelle était son histoire. Sa vraie histoire, pas celle imaginée par Trace à partir de fragments de souvenirs. Tout est à demi-mots.
    Vous savez, j’aime les romans éducatifs. J’estime que toutes les histoires peuvent s’y prêter. Votre intrigue aurait pu nous apprendre ce qu’était le mushing. Finalement, vous n’avez fait que l’effleurer, à mon grand regret. Pourtant, vous auriez pu. Votre œuvre m’a paru très lourde. Non pas à cause de l’ambiance instaurée, mais à cause de longs passages de narration qui n’étayaient pas spécialement l’histoire. Raccourcir ces passages et allonger ceux où l’on traite du mushing aurait pu alléger votre roman … et le rendre plus digeste.
    J’adore les intrigues réalistes où sont mêlées des pointes de fantaisie. J’espérais beaucoup de votre roman, mais j’ai malheureusement été déçue. J’ai eu l’impression de me perdre dans une forêt d’incohérences. Oui, la couverture de votre roman ne correspond pas à ce qu’on y trouve. Votre écriture non plus, elle est trop douce et trop consensuelle. Cette histoire aurait du nous stresser, nous oppresser. Il n’en était rien. C’était un long (très long) fleuve tranquille. Et je le regrette.

    P.S : Je remercie vivement les éditions Gallmeister et les équipes de lecteurs.com pour m’avoir fait découvrir ce roman.

  • add_box
    Couverture du livre « Sauvage » de Jamey Bradbury aux éditions Gallmeister

    Isis Coulon sur Sauvage de Jamey Bradbury

    J'ai beaucoup apprécié ce roman initiatique pour son intrigue originale et bien ficelée.
    L'univers de l'auteure est très singulier. Ce récit d'apprentissage à mi-chemin entre le thriller et le fantastique surprend par son originalité et la diversité des thèmes abordés.

    Tracy, 17 ans, est une...
    Voir plus

    J'ai beaucoup apprécié ce roman initiatique pour son intrigue originale et bien ficelée.
    L'univers de l'auteure est très singulier. Ce récit d'apprentissage à mi-chemin entre le thriller et le fantastique surprend par son originalité et la diversité des thèmes abordés.

    Tracy, 17 ans, est une adolescente éprise de nature et de liberté qui vit avec son père et son frère en Alaska. Ils possèdent plusieurs chiens car son père est un musher reconnu. Tracy partage cette passion avec lui. Sa mère est morte dans un accident, mais très jeune, elle lui a transmis un pouvoir un peu particulier et trois règles à respecter. Un jour, alors que Tracy se promène dans la forêt, elle va enfreindre la règle la plus importante qui va entraîner un suite d’événements.

    C'est un magnifique premier roman sur l'adolescence, la recherche de soi, la transmission et l'amour. L'auteure instille une atmosphère inquiétante et mystérieuse tout au long du livre. « Sauvage » est un hymne à la nature et à la liberté qui plaira aux lecteurs qui aiment les grands espaces, les animaux, la survie dans des conditions extrêmes et les récits initiatiques.

    Un livre très plaisant et une auteure à suivre.

  • add_box
    Couverture du livre « Sauvage » de Jamey Bradbury aux éditions Gallmeister

    AsmoStark sur Sauvage de Jamey Bradbury

    À dix-sept ans, Tracy Petrikoff possède un don inné pour la chasse et les pièges. Elle vit à l'écart du reste du monde et sillonne avec ses chiens de traîneau les immensités sauvages de l'Alaska. Immuablement, elle respecte les trois règles que sa mère, trop tôt disparue, lui a dictées : «ne...
    Voir plus

    À dix-sept ans, Tracy Petrikoff possède un don inné pour la chasse et les pièges. Elle vit à l'écart du reste du monde et sillonne avec ses chiens de traîneau les immensités sauvages de l'Alaska. Immuablement, elle respecte les trois règles que sa mère, trop tôt disparue, lui a dictées : «ne jamais perdre la maison de vue», «ne jamais rentrer avec les mains sales» et surtout «ne jamais faire saigner un humain». Jusqu'au jour où, attaquée en pleine forêt, Tracy reprend connaissance, couverte de sang, persuadée d'avoir tué son agresseur. Elle s'interdit de l'avouer à son père, et ce lourd secret la hante jour et nuit. Une ambiance de doute et d'angoisse s'installe dans la famille, tandis que Tracy prend peu à peu conscience de ses propres facultés hors du commun.
    Les éditions Gallmeister nous offre encore un roman fort avec une héroïne exceptionnelle. Tracy est différente, depuis toute petite elle part seule dans les bois pour courir et chasser, par plaisir mais aussi par besoin car Tracy ressent une faim particulière : celle du sang. Boire le sang des animaux l'apaise et lui donne accès à leurs vies, leurs savoirs, leurs sentiments. Un jour, occupée à se rassasier, elle n'entend pas l'homme arriver derrière elle, se fait surprendre, sort son couteau, tombe et s'évanouit... Cette agression va être un déclencheur mais chut n'en disons pas plus la dessus. Les paysages des forêts de l'Alaska qui nous sont dépeints sont juste magnifiques, on s'imagine très bien sur un traîneau tiré par les chiens qu'élève la famille de Tracy, glissant sur la neige.
    Un roman fantastique au cœur des terres dures et pures de l'Alaska où la tension et l'angoisse monte crescendo, porté par une jeune héroïne singulière, en quête d'elle-même.

  • add_box
    Couverture du livre « Sauvage » de Jamey Bradbury aux éditions Gallmeister

    danielle cubertafon sur Sauvage de Jamey Bradbury

    super suspens il m attire le triller sa donne vraiment de le lire

    super suspens il m attire le triller sa donne vraiment de le lire

Bibliographie de Jamey Bradbury (1)

Thèmes en lien avec Jamey Bradbury

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !