Italo Calvino

Italo Calvino

Italo Calvino, né le 15 octobre 1923 à Cuba et mort le 19 septembre 1985 à Sienne en Italie, est un écrivain italien et un philosophe du XXe siècle. Il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Baron perché (1957), Les Villes invisibles (1972) ou encore Si par une nuit d'hiver un voyage...

Voir plus

Italo Calvino, né le 15 octobre 1923 à Cuba et mort le 19 septembre 1985 à Sienne en Italie, est un écrivain italien et un philosophe du XXe siècle. Il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Baron perché (1957), Les Villes invisibles (1972) ou encore Si par une nuit d'hiver un voyageur (1979).  

Crédit photo : Wikipedia

Avis (11)

  • add_box
    Couverture du livre « Le vicomte pourfendu » de Italo Calvino aux éditions Gallimard

    Zumbiehl sur Le vicomte pourfendu de Italo Calvino

    Drôle et terrible! Déroutant conte sur l’homme et ses diverses facettes. Vraiment bien!

    Drôle et terrible! Déroutant conte sur l’homme et ses diverses facettes. Vraiment bien!

  • add_box
    Couverture du livre « Le chevalier inexistant » de Italo Calvino aux éditions Gallimard

    Tom Ross sur Le chevalier inexistant de Italo Calvino

    Peut-être le moins bien réussi de la trilogie des Ancêtres, mais à lire tout de même.

    Peut-être le moins bien réussi de la trilogie des Ancêtres, mais à lire tout de même.

  • add_box
    Couverture du livre « Le baron perché » de Italo Calvino aux éditions Gallimard

    Tom Ross sur Le baron perché de Italo Calvino

    La liberté poétique, fantasque, drôle, aérienne et grave à la fois. Une merveille

    La liberté poétique, fantasque, drôle, aérienne et grave à la fois. Une merveille

  • add_box
    Couverture du livre « Le Corbeau Vient Le Dernier » de Italo Calvino aux éditions 10/18

    Elizabeth Neef-Pianon sur Le Corbeau Vient Le Dernier de Italo Calvino

    Vingt-quatre nouvelles plutôt courtes.
    Elles traitent toutes de rapports humains.
    On y retrouve l’esprit de Marcovaldo, des personnages un peu à côté de la plaque.
    C’est traité avec fantaisie, humour et réalité et le tout forme un sympathique et sensible tableau d’une époque.

    Vingt-quatre nouvelles plutôt courtes.
    Elles traitent toutes de rapports humains.
    On y retrouve l’esprit de Marcovaldo, des personnages un peu à côté de la plaque.
    C’est traité avec fantaisie, humour et réalité et le tout forme un sympathique et sensible tableau d’une époque.

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !