Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Italo Calvino

Italo Calvino

Italo Calvino, né le 15 octobre 1923 à Cuba et mort le 19 septembre 1985 à Sienne en Italie, est un écrivain italien et un philosophe du XXe siècle. Il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Baron perché (1957), Les Villes invisibles (1972) ou encore Si par une nuit d'hiver un voyage...

Voir plus

Italo Calvino, né le 15 octobre 1923 à Cuba et mort le 19 septembre 1985 à Sienne en Italie, est un écrivain italien et un philosophe du XXe siècle. Il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Baron perché (1957), Les Villes invisibles (1972) ou encore Si par une nuit d'hiver un voyageur (1979).  

Crédit photo : Wikipedia

Avis sur cet auteur (15)

  • add_box
    Couverture du livre « Le baron perché » de Italo Calvino aux éditions Gallimard

    Julie S. sur Le baron perché de Italo Calvino

    En cm2 à l école primaire du village, l'enseignante remplaçante nous lit des extraits du Baron Perché...et je suis prise d amour et de tendresse pour Côme. Sa détermination, son aplomb, son indépendance.... Et sa solitude aussi. Le tout premier livre, l ultime.

    En cm2 à l école primaire du village, l'enseignante remplaçante nous lit des extraits du Baron Perché...et je suis prise d amour et de tendresse pour Côme. Sa détermination, son aplomb, son indépendance.... Et sa solitude aussi. Le tout premier livre, l ultime.

  • add_box
    Couverture du livre « Si Par Une Nuit D'Hiver Un Voyageur » de Italo Calvino aux éditions Points

    Carrie sur Si Par Une Nuit D'Hiver Un Voyageur de Italo Calvino

    Si par une nuit d'hiver (de printemps, d'été ou d'automne d'ailleurs) vous tombiez par hasard sur ce titre accrocheur car étrange, prenez quelques minutes pour prendre le roman en main et tourner quelques pages. Mais, attention, si vous commencez à lire les premières lignes, vous ne pourrez pas...
    Voir plus

    Si par une nuit d'hiver (de printemps, d'été ou d'automne d'ailleurs) vous tombiez par hasard sur ce titre accrocheur car étrange, prenez quelques minutes pour prendre le roman en main et tourner quelques pages. Mais, attention, si vous commencez à lire les premières lignes, vous ne pourrez pas sortir de la librairie sans l'acheter ou de la bibliothèque sans l'emprunter. Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenu.

    La première fois que j'ai eu affaire à ce livre, j'étais en classe de 3ème (ça remonte à 25 ans maintenant). J'ai été à ce point fascinée que je me le suis procuré mais j'étais bien trop jeune pour comprendre l'essence même de ce roman, véritable OLNI (Objet Livresque Non Identifié) de la littérature contemporaine. En effet, ce roman est totalement impossible à résumer, il vous reste juste à plonger dedans, tête la première, et à vous laisser porter par la prose d'Italo Calvino. Si vous êtes un amoureux des livres et de la littérature, sachez simplement que ce roman leur rend pleinement hommage.

  • add_box
    Couverture du livre « Le baron perché » de Italo Calvino aux éditions Gallimard

    Fantomas 57 sur Le baron perché de Italo Calvino

    L'univers de Calvino se rapproche de celui d'Alfred Jarry dans ce qu'il à d'ubuesque, de situations cocasses tournant au ridicule. Mais derrière..... pointe toujours une certaine forme de désenchantement qui laisse peu de place au doute....Calvino ne crois pas en l'homme.

    L'univers de Calvino se rapproche de celui d'Alfred Jarry dans ce qu'il à d'ubuesque, de situations cocasses tournant au ridicule. Mais derrière..... pointe toujours une certaine forme de désenchantement qui laisse peu de place au doute....Calvino ne crois pas en l'homme.

  • add_box
    Couverture du livre « Le vicomte pourfendu » de Italo Calvino aux éditions Gallimard

    Fantomas 57 sur Le vicomte pourfendu de Italo Calvino

    Calvino plein d'humour noir détourne subtilement l'art du conte satirique pour en faire une fable ubuesque et cruelle. Le héros ? un comte coupé en deux par un boulet de canon...se qui ne l'empêche pas de faire régner la terreur. Moi j'ai adoré !!!!

    Calvino plein d'humour noir détourne subtilement l'art du conte satirique pour en faire une fable ubuesque et cruelle. Le héros ? un comte coupé en deux par un boulet de canon...se qui ne l'empêche pas de faire régner la terreur. Moi j'ai adoré !!!!