Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Isabelle Villain

Isabelle Villain
Après avoir travaillé pendant une quinzaine d'années dans la publicité et l'évènementiel, Isabelle Villain se tourne vers la littérature policière, genre qu'elle affectionne depuis l'enfance. Elle obtient le prix Maurice Bouvier pour « Peine capitale », et le prix polar du festival Jeter l'Encre ... Voir plus
Après avoir travaillé pendant une quinzaine d'années dans la publicité et l'évènementiel, Isabelle Villain se tourne vers la littérature policière, genre qu'elle affectionne depuis l'enfance. Elle obtient le prix Maurice Bouvier pour « Peine capitale », et le prix polar du festival Jeter l'Encre pour « Âmes battues ». « De l'or et des larmes » est son huitième roman.

Avis sur cet auteur (47)

  • add_box
    Couverture du livre « De l'or et des larmes » de Isabelle Villain aux éditions Taurnada

    Bagus35 sur De l'or et des larmes de Isabelle Villain

    Merci aux éditions Taurnada de m'avoir permis la lecture de ce bon polar. Le commandant de police Rebecca de Lost est sommée de mettre de côté toutes les affaires en cours pour enquêter sur le sabotage de la voiture de Jean-luc Provost ,célèbre entraîneur de gymnastique très en vue à...
    Voir plus

    Merci aux éditions Taurnada de m'avoir permis la lecture de ce bon polar. Le commandant de police Rebecca de Lost est sommée de mettre de côté toutes les affaires en cours pour enquêter sur le sabotage de la voiture de Jean-luc Provost ,célèbre entraîneur de gymnastique très en vue à l'approche des J.O. de Paris .Un entraîneur tyrannique qui aurait très bien pu se faire quelques ennemis de gymnastes évincés ou de parents contrariés.
    Un polar rythmé ,avec son lot de fausses pistes et de rebondissements , et un dénouement inattendu dans un milieu où la parole commence à se libérer.

  • add_box
    Couverture du livre « Mauvais genre » de Isabelle Villain aux éditions Taurnada

    lireencore93420 sur Mauvais genre de Isabelle Villain

    Hugo Nicollini est un garçon différent des autres, un père brutal, une mère protectrice qui va en faire un enfant un peu trop dans les jupes de sa mère, comme dit son papa. Mais il va assister à une scène entre ses parents, qui va le pousser à se rebeller, 23 ans après l'équipe du commandant...
    Voir plus

    Hugo Nicollini est un garçon différent des autres, un père brutal, une mère protectrice qui va en faire un enfant un peu trop dans les jupes de sa mère, comme dit son papa. Mais il va assister à une scène entre ses parents, qui va le pousser à se rebeller, 23 ans après l'équipe du commandant Rebecca de Lost, enquête sur la mort d'une jeune femme, et le petit Hugo va refaire surface de bien une étrange manière.

    La première scène du livre est vraiment dure, mais elle m'a complétement embarquée, dans le contexte que nous livre l'autrice. Ce qui m'as donnée très envie de me plonger dans l'histoire.

    J'ai retrouvé avec plaisir les membre de Lost, l'équipe du commandant Rebecca, quoique qu'ils arrivent sont soudées.

    J'ai beaucoup aimé les descriptions des scènes de crimes, aussi sur les thèmes abordés les informations que l'autrice nous donnent qui m'as permis d'apprendre des choses, et c'est toujours un plaisir dans un polar de découvrir des notions que je ne connaissais pas.

    L'écriture est incisive, direct, et l'intrique est haletante, deux enquêtes en parallèle sont traitées par la brigade, une jeune femme retrouvée assassinée chez elle et le tueur aux marteaux.

    Dans ce tome, on découvre plus en profondeur la personnalité de Rebecca, ses choix de vies, et elle vraiment au cœur de la trame, surtout pour la deuxième partie de l'histoire.

    Beaucoup de fausse piste, ou j'ai pensé découvrir le coupable, et non tout est remis en question, c'est toujours gratifiant d'être surprise dans un polar de moins de 250 pages.

    Cette série m'intéresse beaucoup, et j'ai très envie de découvrir les volets précédents, j'apprécie beaucoup la personnalité de Rebecca et la façon qu'elle as gérer son équipe, qui est composée de membres aux caractère totalement différents, sans parler de sa vie privée qui est loin d'être calme comme un peu sa vie professionnelle.

    J'ai vraiment apprécié le mélange de criminalité, psychologie et d'enquêtes qui jalonne ce roman. J'espère retrouver vite Rebecca et son équipe dans de nouvelles aventures.

  • add_box
    Couverture du livre « À pas de loup » de Isabelle Villain aux éditions Taurnada

    DesLivresEtMoi7 sur À pas de loup de Isabelle Villain

    Prenant d’abord le temps de nous offrir le cadre idyllique d’un petit village autosuffisant complètement isolé, l’autrice nous entraîne dans les méandres d’une sombre intrigue particulièrement bien construite et rondement menée, bigrement retorse pour être inattendue… Même insoupçonnée !...
    Voir plus

    Prenant d’abord le temps de nous offrir le cadre idyllique d’un petit village autosuffisant complètement isolé, l’autrice nous entraîne dans les méandres d’une sombre intrigue particulièrement bien construite et rondement menée, bigrement retorse pour être inattendue… Même insoupçonnée ! Difficile de vous en dire plus au risque de divulgâcher… Toujours est-il qu’on se laisse happer dès les premières pages pour ensuite les tourner avec avidité, gagné par le doute comme la tension qui ne cesseront plus de grimper.
    Si l’histoire aurait sans doute mérité quelques chapitres de plus, c’est justement parce qu’elle sait retenir tout notre intérêt, servie qu’elle est par des protagonistes fort bien dépeints et étoffés avec soin pour gagner en réalisme et crédibilité.
    Porté par une plume fluide, agréable et soignée, un style vif, efficace et élégant, rythmé par des chapitres courts que l’on enchaîne volontiers, le roman n’en est que plus prenant, pour un moment de lecture des plus plaisants.

    (Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2021/01/chroniques-2021-pas-de-loup-de-loup.html)

  • add_box
    Couverture du livre « À pas de loup » de Isabelle Villain aux éditions Taurnada

    Nathalie Vanhauwaert sur À pas de loup de Isabelle Villain

    Juillet 2019, La Barberie, un petit hameau éco-responsable dans le Verdon. C'est une petite communauté d'une vingtaine d'habitants qui vit là. Elle s'est formée petit à petit une dizaine d'années plus tôt sous l'impulsion de rencontres avec Michel, un doux rêveur qui vendait du miel sur les...
    Voir plus

    Juillet 2019, La Barberie, un petit hameau éco-responsable dans le Verdon. C'est une petite communauté d'une vingtaine d'habitants qui vit là. Elle s'est formée petit à petit une dizaine d'années plus tôt sous l'impulsion de rencontres avec Michel, un doux rêveur qui vendait du miel sur les marchés.

    C'est au hasard de rencontres de personnes ne croyant plus à notre mode de vie, de consommation, de stress et de profit en quête d'autre chose qu'est né La Barberie. Michel proposait un monde alternatif, un peu utopique ou cesse toute course à l'argent, au profit. Un monde où chacun participe à la vie du hameau ; repas collectifs, potager, miel, garde du troupeau dans les alpages, médecines alternatives, éducation des enfants... Un projet adopté par chacun au fil du temps dont Rosalie notre narratrice installée au village avec son fils Martin.

    Mais aujourd'hui, Martin a disparu ! Elle est persuadée que c'est son père Philippe Dorval qui en est la cause. En effet privé de son fils depuis deux ans, chassé à l'époque du village, banni par la communauté, c'est plausible ! Mais pourquoi a-t-il été banni ? ça vous pensez bien je ne vais pas vous le dire.

    Philippe, c'est une autre voix du récit, il nous raconte son histoire mais il n'est pas le seul, c'est un roman polyphonique où tour à tour chaque habitant nous expliquera son histoire, ses raisons d'installation à La Barberie !

    A côté de cela, il y a des morts, une enquête policière, des rebondissements et une tension qui va crescendo !

    J'ai passé un excellent moment même si l'écriture est simple et que la description de ce mode de vie alternatif est un peu poussé à l'extrême, utopique mais cela a le mérite de nous faire réfléchir à nos comportements, on se questionne sur notre façon de vivre. L'essentiel est certainement d'avoir passé un excellent moment de lecture.

    Ma note ; 8.5/10


    Les jolies phrases

    Sur le besoin de fuir une vie qu'ils ne maîtrisent plus. Vivre différemment n'est pas un signe d'anormalité. Il y a un autre modèle que celui dicté par la réussite et l'argent.

    Il faut apprendre à coexister avec cette nature et surtout ne pas la contrarier. Elle est plus forte que tout. Si vous la maltraitez, elle se défendra et se vengera.

    Il y a la famille. Il y a les amis. Et il y a les amis qui deviennent la famille.

    https://nathavh49.blogspot.com/2021/03/a-pas-de-loup-isabelle-villain.html

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !