Irene Frain

Irene Frain
Écrivaine, Irène Frain est l'auteure de récit (Gandhi, Cléopâtre, Jamboji) et nombreux romans à succès, du Nabab (Lattès, 1982) à Marie Curie prend un amant (Seuil, 2015). Elle a rédigé pour cette anthologie un conte de Noël inédit, « Le Roi-des-Chats ». Elle vit entre Paris et Vendôme, en compag... Voir plus
Écrivaine, Irène Frain est l'auteure de récit (Gandhi, Cléopâtre, Jamboji) et nombreux romans à succès, du Nabab (Lattès, 1982) à Marie Curie prend un amant (Seuil, 2015). Elle a rédigé pour cette anthologie un conte de Noël inédit, « Le Roi-des-Chats ». Elle vit entre Paris et Vendôme, en compagnie de Queenie, chatte originaire d'Antigua.

Avis sur cet auteur (30)

  • add_box
    Couverture du livre « La fille à histoires » de Irene Frain aux éditions Seuil

    Itzamna librairie sur La fille à histoires de Irene Frain

    Dans ce récit autobiographique, Irène Frain remonte à la source de son goût pour les histoires et l'écriture. Son destin semble se nouer dans sa petite enfance et dans la distance que lui impose sa mère. Tout au long du récit, je me suis interrogée sur ce qui relevait du factuel, tel l'existence...
    Voir plus

    Dans ce récit autobiographique, Irène Frain remonte à la source de son goût pour les histoires et l'écriture. Son destin semble se nouer dans sa petite enfance et dans la distance que lui impose sa mère. Tout au long du récit, je me suis interrogée sur ce qui relevait du factuel, tel l'existence de cette autre Irène, et ce qui était né du ressenti de la petite fille. Dans cette colonne, on peut lister l'absence d'attention et de chaleur de la part de sa mère, l'absence de tendresse et de contacts physiques bienveillants et aimants, son manque d'intérêt pour cette enfant qui ne devait pas vivre et qui se trouve prendre tant de place. Néanmoins, en tant que lectrice, à distance de cette famille que je ne connais pas, je me suis souvent demandée dans quelle mesure ces ressentis ne relevaient pas "simplement" des frustrations que connaissent beaucoup d'enfants.

    Je n'ai pas été enthousiasmée par le style de l'auteur et suis restée un peu circonspecte par le fait qu'elle témoigne plus de ses sentiments que d'éléments factuels. Néanmoins, Irène Frain a éveillé ma curiosité et j'irai peut-être lire d'autres de ses récits autobiographiques. Je pense que l'exercice n'était pas aisé : faire passer de tels sentiments à son lecteur sans passer pour autant pour une pleurnicheuse et une rancunière n'était pas évident. Il me semble qu'Irène Frain a relevé le défi… sur le fil du rasoir !

    https://itzamna-librairie.blogspot.com/2019/04/la-fille-histoires-irene-frain.html

  • add_box
    Couverture du livre « La forêt des 29 » de Irene Frain aux éditions Michel Lafon

    Cathfd sur La forêt des 29 de Irene Frain

    D’Irène Frain, cela faisait longtemps que je n’avais rien lu et j’ai dévoré cet ouvrage, basé sur des faits réels forcément romancé mais absolument passionnant parce que les descendants de cette histoire existent, elle les a rencontrés et parce que cette histoire d’écologistes avant l’heure est...
    Voir plus

    D’Irène Frain, cela faisait longtemps que je n’avais rien lu et j’ai dévoré cet ouvrage, basé sur des faits réels forcément romancé mais absolument passionnant parce que les descendants de cette histoire existent, elle les a rencontrés et parce que cette histoire d’écologistes avant l’heure est tout simplement stupéfiante. Elle se passe en Inde il y a plus de cinq siècles. Dans ce pays aimé des poètes, les puissants ont tout saccagé. Pour leurs constructions mirifiques (il s’agit du Rajasthan, lieu touristique s’il en est pour ses palais incroyables), ils ont déboisé les forêts, méprisé les forces de la terre et du ciel. Le vent s’engouffre dans les villages, la sécheresse s’installe, le fossé entre les riches et les pauvres devient intolérable, la misère rode, la vie est en danger. Pourtant chacun courbe l’échine.

    Un jeune paysan va refuser la fatalité. Rejeté par les siens Djambo a rejoint le peuple des Errants, connu la faim, la soif, la passion, l’inanité des rêves d’abondance.Avec quelques vagabonds, il fonde une communauté dont la survie tient à 29 principes simples. Leur ligne directrice: le respect de la nature et de tous les êtres humains. Ces principes vont permettre au Pays de la mort de ressusciter.

    Ce qui est fabuleux, c’est qu’il y a encore de nos jours au XXIème siècle des gens qui vivent selon ces principes, les Bishnoïs, 29 en hindi. Lisez ce livre, une épopée extraordinaire qui vous happe dès le début, Irène Frain est une conteuse hors pair et qui ne peut que toucher tant la démarche de Djambo est juste et trouve une résonance encore à l’heure actuelle dans tous les pays. Il prônait l’abolition des castes, l’égalité des hommes, la protection de la nature et de tout ce qui est vivant... Alors que la planète entière se rend compte qu’on ne peut pas impunément faire n’importe quoi ainsi qu’on l’a fait durant des décennies, ce récit prend une dimension universelle qu’il faut entendre d’urgence.

  • add_box
    Couverture du livre « La fille à histoires » de Irene Frain aux éditions Seuil

    RebFox sur La fille à histoires de Irene Frain

    Ce livre est bien écrit mais je n’ai pas accroché avec l’histoire. Une histoire pourtant sincère, poignante et tellement triste. Comment peut on se construire sans l’amour de sa mère ? C’est ce qu’explique l’heroïne dans ce roman personnel et historique au sein d’une famille nombreuse et pauvre.

    Ce livre est bien écrit mais je n’ai pas accroché avec l’histoire. Une histoire pourtant sincère, poignante et tellement triste. Comment peut on se construire sans l’amour de sa mère ? C’est ce qu’explique l’heroïne dans ce roman personnel et historique au sein d’une famille nombreuse et pauvre.

  • add_box
    Couverture du livre « Marie Curie prend un amant » de Irene Frain aux éditions Points

    Maelou sur Marie Curie prend un amant de Irene Frain

    J'avoue que la couverture de ce roman dans les rayons de ma bibliothèque a eu, sur moi, le même effet qu'un titre de la presse "people" chez le coiffeur! J'ai pris ce livre, intriguée, car dans mon imagier personnel, Marie Curie est une photo en noir et blanc d'une femme austère, portant chignon...
    Voir plus

    J'avoue que la couverture de ce roman dans les rayons de ma bibliothèque a eu, sur moi, le même effet qu'un titre de la presse "people" chez le coiffeur! J'ai pris ce livre, intriguée, car dans mon imagier personnel, Marie Curie est une photo en noir et blanc d'une femme austère, portant chignon et robe longue noire, en deuil de Pierre. Et pourtant, la veille de la remise officielle de son second prix Nobel, le scandale éclate. Veuve depuis 5 ans, elle est devenue la maîtresse d'un homme marié, plus jeune et disciple de son défunt mari. La haine, la calomnie, la jalousie vont se déchaîner dans la presse et la société française. Marie lutte soutenue par son clan et ses fidèles (dont Einstein) pour défendre sa carrière et sa réputation de scientifique.
    Irène Frain retrace avec talent la vie de cette femme de génie, amoureuse et passionnée. Captivante et émouvante, cette enquête nous peint une femme libre à une époque où les hommes n'acceptent pas de laisser une femme polonaise changer brillamment l'Histoire de France.