Hubert Haddad

Hubert Haddad
Auteur d'une œuvre considérable, Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d'intellectuel et d'artiste, avec des titres comme Palestine (Prix Renaudot Poche, Prix des cinq continents de la Francophonie), les deux volumes foisonnants du Nouveau Magasin d'écriture ou le très re... Voir plus
Auteur d'une œuvre considérable, Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d'intellectuel et d'artiste, avec des titres comme Palestine (Prix Renaudot Poche, Prix des cinq continents de la Francophonie), les deux volumes foisonnants du Nouveau Magasin d'écriture ou le très remarqué Peintre d'éventail (Prix Louis Guilloux, Grand Prix SGDL de littérature pour l'ensemble de l'œuvre).

Articles (1)

Avis (70)

  • add_box
    Couverture du livre « Casting sauvage » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    Yves MABON sur Casting sauvage de Hubert Haddad

    J'aime beaucoup Hubert Haddad, mais à chaque fois que j'ouvre l'un de ses livres, j'ai une petite appréhension. En effet, parfois, je n'y arrive pas, ce fut le cas avec quelques rares -heureusement- titres que je n'ai pas pu lire. Mais quand ça colle entre l'ouvrage et moi, je peux être d'un...
    Voir plus

    J'aime beaucoup Hubert Haddad, mais à chaque fois que j'ouvre l'un de ses livres, j'ai une petite appréhension. En effet, parfois, je n'y arrive pas, ce fut le cas avec quelques rares -heureusement- titres que je n'ai pas pu lire. Mais quand ça colle entre l'ouvrage et moi, je peux être d'un enthousiasme à peine limité. Ce fut le cas avec moult romans de l'auteur. Cette fois-ci, le suspense ne sera pas long ni haletant, j'ai beaucoup aimé Casting sauvage. J'y retrouve l'élégance de l'écriture, la poésie, l'usage de certains mots rares ou désuets, mais jamais trop, Hubert Haddad ne fait pas dans le recyclage des mots anciens pour épater la galerie, il en place de temps en temps et la page prend une autre dimension. Au-delà de ça, c'est aussi le ton employé, calme et lenteur, une vraie pause dans notre société ultra rapide ou tout doit trouver réponse immédiatement.

    Hubert Haddad, par petites touches, décrit Dalmya et, tout au long du court roman, elle se révélera à nous lecteurs, mais aussi à elle-même. Cette jeune femme fragile ose aller au-devant d'inconnus dans la rue ; elle garde à leurs yeux son mystère mais pas aux nôtres qui apprenons à la connaître. Roman fin et sensible, d'une beauté enivrante dans lequel le romancier parle de sujets lourds et profonds : les réfugiés, les attentats, les pauvres de Paris, ceux qui vivent dans les rues ou dans des habitats insalubres, ... Paris en est le contexte géographique, Dalmya arpente ses rues, places et boulevards, c'est un walking movie comme le précise l'éditrice, un roman pour ceux qui aiment marcher à Paris et pour les autres qui découvriront les quartiers et leurs habitants.

    Hubert Haddad parle des gens, de tous les habitants de Paris quelles que soient leurs origines qui peuvent vivre ensemble en apprenant les uns des autres. Tout son talent est dans le fait qu'il fait tenir tout cela en 160 pages, que si beaucoup est dit, le lecteur lit entre les lignes et prolonge la réflexion de l'écrivain. J'aime les écrivains qui font le pari de l'intelligence de leurs lecteurs. J'aime Hubert Haddad.

  • add_box
    Couverture du livre « Casting sauvage » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    Loïc Tamisier sur Casting sauvage de Hubert Haddad

    Damya est chargée de mener des castings sauvages, entendez par là de recruter directement dans la rue les personnes correspondantes au profil recherché. Pour le film en question elle doit trouver des figurants pour jouer le rôle de déportés de retour des camps : profil anorexique, faiblesses...
    Voir plus

    Damya est chargée de mener des castings sauvages, entendez par là de recruter directement dans la rue les personnes correspondantes au profil recherché. Pour le film en question elle doit trouver des figurants pour jouer le rôle de déportés de retour des camps : profil anorexique, faiblesses apparentes. Elle trouve des candidats, souvent dans la détresse sociale, physique, psychologique. Surement pas ce qu'il y a de mieux pour garder le moral. Et Damya le moral elle ne l'a pas toujours. Danseuse émérite elle a eu le malheur d'être au mauvais endroit au mauvais moment. Dans un roman nous accompagnons Damya dans ses déambulations parisiennes, à la recherche de candidats, mais aussi d'elle-même. Le roman est poignant, certaines descriptions sont peut-être un peu trop envolées et même si elles nous éloignent de l'histoire elles ne nous perdent pas totalement. Une belle lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Casting sauvage » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    Héloïse Goy sur Casting sauvage de Hubert Haddad

    Pour une adaptation cinématographique du livre La Douleur de Marguerite Duras, Damya est chargée de trouver dans les rues de Paris des figurants suffisamment maigres pour jouer le retour des déportés des camps. L'occasion de promener le lecteur dans un Paris rempli d'âmes qui la ramènent à la...
    Voir plus

    Pour une adaptation cinématographique du livre La Douleur de Marguerite Duras, Damya est chargée de trouver dans les rues de Paris des figurants suffisamment maigres pour jouer le retour des déportés des camps. L'occasion de promener le lecteur dans un Paris rempli d'âmes qui la ramènent à la vie. Car Damya, danseuse de profession et de passion, a été abîmée par les attentats du 13 novembre et n'a de cesse que de chercher un garçon dont le souvenir l'obsède. J'ai trouvé ce roman très poétique, je l'ai lu comme une jolie balade dans Paris et dans une humanité ternie par les drames et le quotidien. J'ai néanmoins trouvé quelques passages trop longs et d'autres difficiles à rattacher à l'intrigue initiale.

  • add_box
    Couverture du livre « Premières neiges sur Pondichéry » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    jonask sur Premières neiges sur Pondichéry de Hubert Haddad

    J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir par ce second livre de l'auteur que j'ai lu, après "Ma", son style remarquable et magnifique, notamment lorsqu'il fait des descriptions. J'ai même préféré ce roman à "Ma". On est dépaysé mais pas seulement. C'est un roman qui nous plonge dans des légendes...
    Voir plus

    J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir par ce second livre de l'auteur que j'ai lu, après "Ma", son style remarquable et magnifique, notamment lorsqu'il fait des descriptions. J'ai même préféré ce roman à "Ma". On est dépaysé mais pas seulement. C'est un roman qui nous plonge dans des légendes liées à l'exil des Juifs en Inde. le personnage d'Hochua est lui-même un exilé et le fait qu'il soit musicien n'est pas pour rien dans l'envie que j'ai eu de lire ce roman. Un roman qui nous fait réfléchir sur l'identité juive, la manière dont on vit cette dernière suite à certains événements, un attentat en l'occurence dans ce roman. Un livre puissant avec également beaucoup de poésie.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !