Hubert Haddad

Hubert Haddad
Auteur d'une œuvre considérable, Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d'intellectuel et d'artiste, avec des titres comme Palestine (Prix Renaudot Poche, Prix des cinq continents de la Francophonie), les deux volumes foisonnants du Nouveau Magasin d'écriture ou le très re... Voir plus
Auteur d'une œuvre considérable, Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d'intellectuel et d'artiste, avec des titres comme Palestine (Prix Renaudot Poche, Prix des cinq continents de la Francophonie), les deux volumes foisonnants du Nouveau Magasin d'écriture ou le très remarqué Peintre d'éventail (Prix Louis Guilloux, Grand Prix SGDL de littérature pour l'ensemble de l'œuvre).

Articles (1)

Avis (72)

  • add_box
    Couverture du livre « Casting sauvage » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    Héloïse Goy sur Casting sauvage de Hubert Haddad

    Pour une adaptation cinématographique du livre La Douleur de Marguerite Duras, Damya est chargée de trouver dans les rues de Paris des figurants suffisamment maigres pour jouer le retour des déportés des camps. L'occasion de promener le lecteur dans un Paris rempli d'âmes qui la ramènent à la...
    Voir plus

    Pour une adaptation cinématographique du livre La Douleur de Marguerite Duras, Damya est chargée de trouver dans les rues de Paris des figurants suffisamment maigres pour jouer le retour des déportés des camps. L'occasion de promener le lecteur dans un Paris rempli d'âmes qui la ramènent à la vie. Car Damya, danseuse de profession et de passion, a été abîmée par les attentats du 13 novembre et n'a de cesse que de chercher un garçon dont le souvenir l'obsède. J'ai trouvé ce roman très poétique, je l'ai lu comme une jolie balade dans Paris et dans une humanité ternie par les drames et le quotidien. J'ai néanmoins trouvé quelques passages trop longs et d'autres difficiles à rattacher à l'intrigue initiale.

  • add_box
    Couverture du livre « Premières neiges sur Pondichéry » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    jonask sur Premières neiges sur Pondichéry de Hubert Haddad

    J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir par ce second livre de l'auteur que j'ai lu, après "Ma", son style remarquable et magnifique, notamment lorsqu'il fait des descriptions. J'ai même préféré ce roman à "Ma". On est dépaysé mais pas seulement. C'est un roman qui nous plonge dans des légendes...
    Voir plus

    J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir par ce second livre de l'auteur que j'ai lu, après "Ma", son style remarquable et magnifique, notamment lorsqu'il fait des descriptions. J'ai même préféré ce roman à "Ma". On est dépaysé mais pas seulement. C'est un roman qui nous plonge dans des légendes liées à l'exil des Juifs en Inde. le personnage d'Hochua est lui-même un exilé et le fait qu'il soit musicien n'est pas pour rien dans l'envie que j'ai eu de lire ce roman. Un roman qui nous fait réfléchir sur l'identité juive, la manière dont on vit cette dernière suite à certains événements, un attentat en l'occurence dans ce roman. Un livre puissant avec également beaucoup de poésie.

  • add_box
    Couverture du livre « Premières neiges sur Pondichéry » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    CELINE HUET-AMCHIN sur Premières neiges sur Pondichéry de Hubert Haddad

    Ce livre est une beauté absolue en terme de descriptions (personnages, paysages, odeurs, couleurs...) dès les premières lignes.
    J'ai senti, j'ai ressenti l'Inde à chaque page, chaque mot bien que je ne connaisse pas du tout ce pays à ce jour.
    Peu d'auteurs ont ce don, et je pense pouvoir dire...
    Voir plus

    Ce livre est une beauté absolue en terme de descriptions (personnages, paysages, odeurs, couleurs...) dès les premières lignes.
    J'ai senti, j'ai ressenti l'Inde à chaque page, chaque mot bien que je ne connaisse pas du tout ce pays à ce jour.
    Peu d'auteurs ont ce don, et je pense pouvoir dire que depuis la lecture du roman "Le parfum" de Patrick Süskind cela ne m'était pas arrivée à ce point.

    Ce livre est également une beauté absolue en terme de musicalité.
    Grâce à Hochéa Meintzel, ces lignes sont une véritable partition qui mêle le  sublime au tragique.

    Une perception sensorielle, poétique du monde doublée d'une quête identitaire, spirituelle sur l'autel du deuil et de l'exil...
    Hubert Haddad sait décidément faire voyager ses lecteurs comme personne.

    Merci beaucoup à Lecteurs pour cette lecture envoûtante...

    Ma chronique sur https://arthemiss.com/premieres-neiges-sur-pondichery-de-hubert-haddad/

  • add_box
    Couverture du livre « Premières neiges sur Pondichéry » de Hubert Haddad aux éditions Zulma

    Manika sur Premières neiges sur Pondichéry de Hubert Haddad

    Un texte beau riche poétique et magnifiquement écrit mais qui ne raconte rien.

    "Comme une nef dans le ressac des vents, la synagogue moquait confusément à travers cette houle de paroles. Hochéa écoutait, n'écoutait pas, sentait en lui se briser des lames, peu à peu envahi d'une nostalgie...
    Voir plus

    Un texte beau riche poétique et magnifiquement écrit mais qui ne raconte rien.

    "Comme une nef dans le ressac des vents, la synagogue moquait confusément à travers cette houle de paroles. Hochéa écoutait, n'écoutait pas, sentait en lui se briser des lames, peu à peu envahi d'une nostalgie déraisonnable. Si proche de la fin, il n'escomptait aucun soulagement. Toute consolation pour lui eut été une trahison"

    Très descriptif, ce texte en perd toute notion de narration, de sensation de musicalité et s'enfonce dans une sorte de combat de religions.

    La beauté des mots à l'état brut mais sans la saveur de la subtilité imaginative.