Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Herve Le Tellier

Herve Le Tellier

Hervé Le Tellier, membre de l’Oulipo depuis 1992, écrivain et linguiste est l’un des « Papous » de France Culture. Chroniqueur quotidien au Monde.fr, auteur de récits, nouvelles et romans, il a notamment publié Le Voleur de nostalgie ; Joconde sur votre indulgence ; Quelques mousquetaires ; Inuks...

Voir plus

Hervé Le Tellier, membre de l’Oulipo depuis 1992, écrivain et linguiste est l’un des « Papous » de France Culture. Chroniqueur quotidien au Monde.fr, auteur de récits, nouvelles et romans, il a notamment publié Le Voleur de nostalgie ; Joconde sur votre indulgence ; Quelques mousquetaires ; Inukshuk, l’homme debout, Sonates de bar, Esthétique de l’Oulipo et Les Opossums célèbres (Le Castor Astral), ainsi que Guerre et plaies (Eden), Cités de mémoire (Berg International), La Chapelle Sextine (Estuaire) et Je m’attache très facilement (Mille et une nuits).

Son roman"Toutes les familles heureuses" parait chez Lattès en 2017.

Avis sur cet auteur (91)

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Pénéloppe sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    J'ai eu beaucoup de mal avec ce roman, pourtant primé. Je l'ai fini car on me l'a offert. On s'ennuie, les personnages sont superficiels, l'intrigue non exploitée. On cherche le sens.

    J'ai eu beaucoup de mal avec ce roman, pourtant primé. Je l'ai fini car on me l'a offert. On s'ennuie, les personnages sont superficiels, l'intrigue non exploitée. On cherche le sens.

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Yannick Desbois sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    A quoi bon écrire une nouvelle critique lorsque je suis programmé pour l'écrire dans la vaste simulation d'où j'écris? Voilà. Elle est écrite.

    A quoi bon écrire une nouvelle critique lorsque je suis programmé pour l'écrire dans la vaste simulation d'où j'écris? Voilà. Elle est écrite.

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Laurence Yacono sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    De l'humour, de l'érudition, du suspense...mais pas que.
    De la réflexion scientifique, psychologique, théologique: un bien bel opus qui permet de percer au fil de sa lecture toute la dimension de ce succès littéraire mérité.

    Juin 2021 le vol Paris New-York 006 d'Air France, avec ses 243...
    Voir plus

    De l'humour, de l'érudition, du suspense...mais pas que.
    De la réflexion scientifique, psychologique, théologique: un bien bel opus qui permet de percer au fil de sa lecture toute la dimension de ce succès littéraire mérité.

    Juin 2021 le vol Paris New-York 006 d'Air France, avec ses 243 passagers à bord, s'apprête à atterrir.
    Sauf que: cet avion a déjà atterri trois mois plus tôt avec ses même passagers! Comment est-ce possible? Quelle en est "L'Anomalie"?
    Roman d'une construction incroyable.
    J'ai aimé cette panoplie conséquente de personnages aux profils caractéristiques. Cela légitime avec finesse les thématiques abordées par la suite et amène à comprendre les comportements et les choix de chaque individu face à certaines situations.
    Le point d'orgue du livre est pour ma part ce jeu d'hypothèses émises laissant le lecteur dans une perplexité et un questionnement.
    La part de probable dans l'improbable, que croire...

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    S. T sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Un sujet intéressant, une fin plutôt bien mais par contre le développement décevant.
    Bien qu’il y ait des différences, le thème de l’avion rappelle fortement la série télévisée « Manifest ».
    Juin, un avion atterri après avoir déjà atterri une première fois environ 3 mois avant. Tous les...
    Voir plus

    Un sujet intéressant, une fin plutôt bien mais par contre le développement décevant.
    Bien qu’il y ait des différences, le thème de l’avion rappelle fortement la série télévisée « Manifest ».
    Juin, un avion atterri après avoir déjà atterri une première fois environ 3 mois avant. Tous les passagers se retrouvent donc avec un double de leur propre personne. Le gouvernement est sur les dents… comment expliquer un tel phénomène ?
    Le Tellier évoque brièvement des hypothèses dont celle de Nick Bostrom à savoir que nous ne serions que le fruit d’une simulation.
    Le livre commence par des chapitres sans lien les uns avec les autres pour présenter divers personnages (7 ou 8 environ) à qui nous aurons de nouveau affaire ultérieurement dans l’histoire après l’atterrissage puisqu’ils sont les doubles des passagers du vol du mois de juin.
    J’avoue qu’au début j’étais perdue et ne comprenait rien du tout, j’ai eu du mal à plonger dans le livre avec ces 1ers chapitres ne sachant plus qui était qui et ce, y compris par la suite.
    Vient ensuite le questionnement, les religieux et leurs hypothèses, puis d’autres hypothèses abordées rapidement.
    Ensuite, arrive la partie de la confrontation des doubles, où je me suis ennuyée n’ayant pas accroché plus que ça. Les nombreux personnages font qu’on ne s’attache à aucun d’eux et comme l’auteur nous en avait parlé au début du livre quand j’étais complètement perdue, je n’en avais pas retenu grand-chose…
    Bref des idées prometteuses à la fois sur le thème principal et au cours du récit mais les choix d’écriture et de développement de l’auteur ne m’ont pas fait rentrer suffisamment dans l’histoire pour m’intéresser plus que ça. Dommage.