Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Herve Le Tellier

Herve Le Tellier

Hervé Le Tellier, membre de l’Oulipo depuis 1992, écrivain et linguiste est l’un des « Papous » de France Culture. Chroniqueur quotidien au Monde.fr, auteur de récits, nouvelles et romans, il a notamment publié Le Voleur de nostalgie ; Joconde sur votre indulgence ; Quelques mousquetaires ; Inuks...

Voir plus

Hervé Le Tellier, membre de l’Oulipo depuis 1992, écrivain et linguiste est l’un des « Papous » de France Culture. Chroniqueur quotidien au Monde.fr, auteur de récits, nouvelles et romans, il a notamment publié Le Voleur de nostalgie ; Joconde sur votre indulgence ; Quelques mousquetaires ; Inukshuk, l’homme debout, Sonates de bar, Esthétique de l’Oulipo et Les Opossums célèbres (Le Castor Astral), ainsi que Guerre et plaies (Eden), Cités de mémoire (Berg International), La Chapelle Sextine (Estuaire) et Je m’attache très facilement (Mille et une nuits).

Son roman"Toutes les familles heureuses" parait chez Lattès en 2017.

Avis sur cet auteur (91)

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    frconstant sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Goncourt 2020, ce roman le mérite bien ! Ce livre fort est un mélange subtil de saveurs complexes, d’humour, d’analyse de notre société et d’une grande question philosophique : Suis-je vraiment moi-même si un autre moi existe aussi ? Comment appréhender une chronique à son sujet. Impossible de...
    Voir plus

    Goncourt 2020, ce roman le mérite bien ! Ce livre fort est un mélange subtil de saveurs complexes, d’humour, d’analyse de notre société et d’une grande question philosophique : Suis-je vraiment moi-même si un autre moi existe aussi ? Comment appréhender une chronique à son sujet. Impossible de rentrer dans le corps du récit – sous peine de manquer totalement de tact vis-à-vis des lecteurs qui auront prochainement le plaisir de le découvrir – mais difficile aussi de se taire à propos du contenu que j’ai trouvé hallucinant et effrayant alors que nous vivons une époque en quête de sens.
    Je me borne donc à souligner la difficulté pour des passagers de longs courriers de traverser des turbulences sans s’inquiéter de leur avenir proche. Après lecture, je sais aussi que sortir d’une zone orageuse extrême ne garantit pas un retour à la quiétude béate des passagers, de l’équipe aux commandes et même de leurs familles respectives.
    La lecture commence par une galerie de portraits, atypiques, communs, hommes et femmes bien de notre temps dont on se demande ce qui les relie. Les genres sont différents, le style pour chacun d’eux aussi. Des écritures qui collent à la peau des personnages, les transcendent, les subliment. Est-on dans un roman de science-fiction ? Un thriller psychologique ? Une analyse anthropologique ? Ou tout à la fois sans pourtant provoquer la moindre confusion de genre tant chaque chapitre est maîtrisé ! Et tous ces intervenants, on se prend à les aimer, à en apprécier certains plus que d’autres, à imaginer leurs vies et à tâcher de visionner la nôtre en perspective. Mais l’impensable ne nous effleure pas l’esprit. La traversée d’un orage et le retour à un azur serein peuvent-ils justifier la bascule de toutes ces vies ? Bien des questions sur la gestion du quotidien vont surgir. Bien des doutes vont prendre racines dans le vécu chamboulé de ces hommes et femmes. Qui en sortira indemne ? Et surtout, si nous avions été dans le cas, quels auraient été nos réactions, nos choix, nos combats, nos fidélités ou nos abandons ?
    L’histoire est d’autant plus passionnante qu’on la suit en appui sur la merveilleuse plume d’un auteur qui manie les mots avec une écriture fine, complexe, subtile, riche de vocabulaire, toute en émotion et parfaitement lisible. Du grand art !
    « Et la fin ? », direz-vous. Elle justifie tous les moyens mis en place par Hervé Le Tellier pour nous divertir et nous interroger. Elle nous renvoie à notre questionnement : « Que fallait-il faire ? »

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Joëlle Buch sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Difficile de vous raconter ce roman sans trop en dévoiler. Je vais essayer de ne pas trop « spoiler ». Je vais donc faire court !
    J’ai un peu reculé avant de me lancer dans la lecture de ce livre. C’est son côté science-fiction qui me retenait et en fait il ne m’a pas perturbée du tout.
    Je...
    Voir plus

    Difficile de vous raconter ce roman sans trop en dévoiler. Je vais essayer de ne pas trop « spoiler ». Je vais donc faire court !
    J’ai un peu reculé avant de me lancer dans la lecture de ce livre. C’est son côté science-fiction qui me retenait et en fait il ne m’a pas perturbée du tout.
    Je suis rentrée assez vite dans le roman. L’auteur brosse le portrait des différents personnages du livre. Il y a Blake un tueur professionnel aux multiples identités, Victor Miesel un écrivain, Lucie monteuse de film pour le cinéma, David pilote d’avion atteint d’un cancer, la famille Kleffmann, Joanna une avocate noire, André un architecte, Slimboy un chanteur, etc.
    Ça fourmille de détails. On fait connaissance avec tous les personnages brièvement mais je trouve qu’on a le temps de s’attacher à eux, de les garder en mémoire au fur et à mesure.
    Les protagonistes viennent de France, des Etats-Unis, du Lagos, etc. Quel est leur point commun ? Ils sont tous montés à bord du vol Air France Paris-New York du 10 mars 2021. Un vol mouvementé qui a subi de fortes turbulences. Et c’est ce même vol qui réapparaît 3 mois plus tard et demande à atterrir à New-York. Vous imaginez la pagaille, les militaires héritent de ce cas inédit et fait appel à de nombreux scientifiques et spécialistes.
    Hervé Le Tellier maintient le suspense jusqu’au bout. Vous ne pourrez plus lâcher ce livre une fois commencé et voudrez connaître le dénouement de cette incroyable et intrigante histoire.
    J’ai beaucoup aimé aussi les deux personnages scientifiques d’Adrian et Meredith, qui apportent une touche d’humour décalé, tout comme l’écrivain Victor Miesel.
    Un livre réussi donc, et je ne dis pas cela parce qu’il a eu le prix Goncourt. D’habitude je préfère le lauréat du prix Goncourt des lycéens. En tout cas, il pose l’air de rien pas mal de questions métaphysiques, religieuses, philosophiques, etc., sur notre société tout en passant un bon moment de lecture. Je découvre Hervé Le Tellier avec ce roman original. J’ai apprécié son écriture riche, dynamique et maîtrisée. J’ai ressenti qu’il s’amusait beaucoup en écrivant ce roman et je pense que c’est communicatif, puisque moi aussi j’ai trouvé cette histoire divertissante et bien rythmée.
    Le livre se termine par un petit jeu d’écriture ou OULIPO.
    Je vous laisse découvrir ce roman, avec lequel j’ai passé un bon moment.
    joellebooks.fr

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Marie Kirzy sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Voilà une lecture enthousiasmante, écrite par un romancier facétieux qui a génialement construit sa machine littéraire autour d'un scénario très inventif qui vous embarque dès les premières pages.

    Hervé le Tellier commence par poser son casting comme dans une super série anglo-saxonne : un...
    Voir plus

    Voilà une lecture enthousiasmante, écrite par un romancier facétieux qui a génialement construit sa machine littéraire autour d'un scénario très inventif qui vous embarque dès les premières pages.

    Hervé le Tellier commence par poser son casting comme dans une super série anglo-saxonne : un tueur à gages, un couple à la dérive, une fillette, un chanteur nigerian, une avocate ... 8 personnages qui vont être confrontés à une situation inattendue, insensée même suite à un phénomène inexpliqué survenu dans un vol Paris-New-York, aux frontières du réel et de la quatrième dimension. Il ne faut surtout pas en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir du lecteur. Car c'est un roman qui donne énormément de plaisir à mesure que le scénario se déroule.

    Tout est diaboliquement intelligent. A commencer par les multiples arches narrative, parfaitement maitrisées jusqu'à converger vers un même horizon. Les chapitres se terminent toujours avec un petit détail qui fait clic dans la tête, qui fait dire immédiatement qu'il va se passer, là, bientôt, quelque chose. Et quel plaisir de voir comment chaque personnage est associé à un genre littéraire dont l'auteur reprend les codes, entre hommage et pastiche. Ainsi se télescopent des passages type roman psychologique, roman policier, roman d'espionnage, littérature blanche classique, avec à chaque fois une réelle maitrise.

    Mais l'auteur ne fait pas que s'amuser avec les genres en mode exercice de style brillant, son roman a du fond et de la profondeur. L'Anomalie tend un miroir au lecteur, explorant la thématique de la confrontation à soi, le vrai soi. Jusqu'au vertige, il joue avec nos certitudes pour nous interroger sur notre place dans la société. Les dilemmes y sont permanents une fois révélé ce qu'il s'est passé dans l'avion, ainsi que les choix douloureux qui en découlent : qu'est-ce qui se passerait si ... ? qu'est-ce qui vaut la peine de se battre jusqu'au sacrifice ? Qu'est-on prêt à abandonner ? Quand est-il juste d'abdiquer ? Quel est l'essentiel dans nos vies ?

    Rare de lire un roman aussi exigeant dans la réflexion quasi philosophique qu'il propose, tout en étant populaire et accessible à tous. du grand roman divertissant, assez fou et jubilatoire.

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Nathalie Chartier sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Beaucoup de très bons avis ont été écrits à propos de ce roman, je vais malgré tout ajouter ma petite pierre à l’édifice tant sa lecture m’a enthousiasmée.

    Un roman inclassable, hybride, à plusieurs niveaux de lecture, intelligent, habile et inventif, humain et lucide qui empreinte à...
    Voir plus

    Beaucoup de très bons avis ont été écrits à propos de ce roman, je vais malgré tout ajouter ma petite pierre à l’édifice tant sa lecture m’a enthousiasmée.

    Un roman inclassable, hybride, à plusieurs niveaux de lecture, intelligent, habile et inventif, humain et lucide qui empreinte à plusieurs genres littéraires.
    .
    A la fois accessible, populaire (dans le bon sens du terme) et dans le même temps, il s’en dégage une vision du monde à la réflexion exigeante sur le plan politique, scientifique et philosophique.

    J’ai été captivée tout au long du récit par ces destins qui se croisent, cette multitude de personnages si bien campés. Et cette question qui me taraude depuis : que ferions-nous face à un double de nous-même ? Je n’en dis pas d’avantage au risque de « divulgâcher».

    En prime, le style est fluide, le scénario intelligent et quelques pointes d’humour sont les bienvenues.

    En résumé c’est un roman vraiment très réussi et original, impossible à lâcher dès les premières pages.

    J’ai d’ailleurs comme une envie irrésistible de me laisser embarquer à nouveau dans ce fameux vol Paris-New-York !