Herman Koch

Herman Koch
Herman Koch est né en 1953. Très connu en Hollande pour ses émissions de télé satiristes et pour ses chroniques dans des journaux réputés, il est également un auteur renommé avec ses romans, tous marqués d'une ironie grinçante. La consécration lui vient avec Le Dîner, élu livre de l'année aux Pay... Voir plus
Herman Koch est né en 1953. Très connu en Hollande pour ses émissions de télé satiristes et pour ses chroniques dans des journaux réputés, il est également un auteur renommé avec ses romans, tous marqués d'une ironie grinçante. La consécration lui vient avec Le Dîner, élu livre de l'année aux Pays-Bas où il connut un succès phénoménal et qui fut traduit par les maisons les plus prestigieuses dans une vingtaine de langues. Villa avec piscine est son deuxième roman.

Avis sur cet auteur (34)

  • add_box
    Couverture du livre « Le fossé » de Herman Koch aux éditions Belfond

    Bill sur Le fossé de Herman Koch

    Robert Walter, maire d'Amsterdam est un homme affable, bien dans sa vie, heureux de fréquenter les grands de ce monde, les présidents du monde entier qui viennent visiter sa ville.

    Il est heureux avec sa femme, Sylvia, rencontrée dans un pays du Sud (qu'il ne nommera pas) où il passait des...
    Voir plus

    Robert Walter, maire d'Amsterdam est un homme affable, bien dans sa vie, heureux de fréquenter les grands de ce monde, les présidents du monde entier qui viennent visiter sa ville.

    Il est heureux avec sa femme, Sylvia, rencontrée dans un pays du Sud (qu'il ne nommera pas) où il passait des vacances avec son meilleur ami, blond comme lui.

    ... Mais un jour, il devient persuadé que sa femme le trompe avec son adjoint. 

    Et Robert devient suspicieux, cherche à tout instant la confirmation de cette liaison et cela lui empoisonne la vie.

    Dans le même temps, il doit faire face au vieillissement de ses parents, qui veulent mettre fin à leur jour, à sa fille qui grandit, à son chat qui disparaît.

    Dans ce roman, Herman Koch nous convie à partager quelques mois de la vie de cet homme qui semble avoir tout pour lui, mais qui perd peu à peu le fil de sa vie.

    J'avais bien apprécié Le dîner,  Villa avec piscine m'avait amusée, je suis bien plus mitigée avec ce Fossé qui aurait mérité d'être plus ramassé et moins frileux.

  • add_box
    Couverture du livre « Cher Monsieur M. » de Herman Koch aux éditions Belfond

    kryan soler sur Cher Monsieur M. de Herman Koch

    J'ai adoré les deux précédents romans de cet auteur.
    Ici, la première partie et la fin sont très bien pour moi, mais il y a trop de longueurs entre deux et ça gâche le rythme et l'histoire.
    Je mets quand même 4 car cet auteur sait mettre en scène des histoires bien ficelées et prenantes au...
    Voir plus

    J'ai adoré les deux précédents romans de cet auteur.
    Ici, la première partie et la fin sont très bien pour moi, mais il y a trop de longueurs entre deux et ça gâche le rythme et l'histoire.
    Je mets quand même 4 car cet auteur sait mettre en scène des histoires bien ficelées et prenantes au niveau psychologique.

  • add_box
    Couverture du livre « Le fossé » de Herman Koch aux éditions Belfond

    Musemania sur Le fossé de Herman Koch

    C’était la première fois que je me plongeais dans un livre d’Herman Koch. Même si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai passé de bons moments en compagnie de Robert, maire d’Amsterdam.

    Ce dernier est marié à Sylvia et père d’une jeune adulte, Diana. Pour lui, sa vie, tant personnelle que...
    Voir plus

    C’était la première fois que je me plongeais dans un livre d’Herman Koch. Même si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai passé de bons moments en compagnie de Robert, maire d’Amsterdam.

    Ce dernier est marié à Sylvia et père d’une jeune adulte, Diana. Pour lui, sa vie, tant personnelle que professionnelle est comblée jusqu’à alors. Pourtant, à l’occasion de la réception de nouvel an à la mairie, il surprend sa femme en discussion avec son insignifiant adjoint, Maarten. Le comportement de sa femme lui suscite des interrogations jusqu’alors jamais faites. Son attitude lui semble surprenante et il commence à les soupçonner d’entretenir une relation extra-conjugale. Robert revient sur son histoire afin d’y déceler les prémisses de cette aventure. Alors qu’il se triture le cerveau, ses parents lui annoncent qu’ils ont programmé leur suicide assisté avant le prochain Noël.

    La plume d’Herman Koch est clairement teintée de cynisme et n’est jamais très loin des grands débats actuels. Il n’est pas rare de se retrouver avec un petit sourire en coin tout en étant plongé dans cette histoire. Le livre est écrit comme si on se plongeait en quelque sorte dans le journal intime de Robert. Il revient sur des éléments forts de sa carrière, sur sa vie personnelle, comment il a rencontré sa chère et tendre épouse,… Des clins d’oeil à des personnages réels et célèbres sont nombreux.

    C’est agréable de se retrouver dans la ville d’Amsterdam, que j’ai eu l’occasion de visiter et que j’ai beaucoup appréciée. Au sujet des personnages, on ne peut que s’y attacher en fin de compte, surtout pour leurs failles. Finalement, ce n’est pas ce qui a amené les soupçons qui font que la lecture est intéressante, mais bien ce à quoi ils risquent de mener. Un soupçon d’humour noir, un brin d’émotions et des moments impolitiquement corrects font de ce livre une originalité à lui tout seul.

    Lu dans le cadre du Grand Prix des Lecteurs 2019 de l’Actu Littéraire.

  • add_box
    Couverture du livre « Le dîner » de Herman Koch aux éditions 10/18

    kryan soler sur Le dîner de Herman Koch

    "Les écrevisses sont couchées sur un lit de vinaigrette à l'estragon et aux oignons des bois".
    Bon appétit aux deux couples qui dînent ensemble !
    Serge un politicien connu et sa femme Babette.
    Le frère de Serge, Paul et sa femme Claire.
    Ce dîner n'aura rien de "normal" ...
    Comme dans «...
    Voir plus

    "Les écrevisses sont couchées sur un lit de vinaigrette à l'estragon et aux oignons des bois".
    Bon appétit aux deux couples qui dînent ensemble !
    Serge un politicien connu et sa femme Babette.
    Le frère de Serge, Paul et sa femme Claire.
    Ce dîner n'aura rien de "normal" ...
    Comme dans « villa avec piscine » l'auteur sait très bien avec une ironie glaçante mettre en scène des situations et des personnages complexes.