Henning Mankell

Henning Mankell
Né en Suède en 1948, Henning Mankell est l'un des maîtres incontestés du roman policier suèdois. Il a reçu de nombreux prix littéraires dont le prix Mystère de la Critique, le prix Calibre 38, et le Trophée 813. Sa série centrée autour de l'inspecteur Wallander, pour laquelle l'Académie suèdoise ... Voir plus
Né en Suède en 1948, Henning Mankell est l'un des maîtres incontestés du roman policier suèdois. Il a reçu de nombreux prix littéraires dont le prix Mystère de la Critique, le prix Calibre 38, et le Trophée 813. Sa série centrée autour de l'inspecteur Wallander, pour laquelle l'Académie suèdoise lui a décerné le Grand Prix de littérature policière, est disponible en Points Policier.

Articles en lien avec Henning Mankell (1)

Avis sur cet auteur (141)

  • add_box
    Couverture du livre « Le retour du professeur de danse » de Henning Mankell aux éditions Points

    Carole Eschalier sur Le retour du professeur de danse de Henning Mankell

    il y avait un moment que je n'avais pas lu un livre de cet auteur, et j'ai retrouvé le même plaisir que pour sa série Wallander.
    C'est vraiment très agréable de se laisser entraîner par l'auteur dans une histoire et de se laisser guider jusqu'au dénouement.
    Comme d'habitude, on retrouve un...
    Voir plus

    il y avait un moment que je n'avais pas lu un livre de cet auteur, et j'ai retrouvé le même plaisir que pour sa série Wallander.
    C'est vraiment très agréable de se laisser entraîner par l'auteur dans une histoire et de se laisser guider jusqu'au dénouement.
    Comme d'habitude, on retrouve un fond d'histoire/de regard sur son propre pays, ici le nazisme en Suède.
    A lire

  • add_box
    Couverture du livre « Les chaussures italiennes » de Henning Mankell aux éditions Points

    sandi sur Les chaussures italiennes de Henning Mankell

    Gros coup de cœur pour ce roman! Même si tout semble très lent dans ce livre, l'histoire, l'atmosphère , l'intrigue..c'est une belle histoire qui fait réfléchir sur nos vies...J'ai hâte de lire la suite "Les bottes suédoises".

    Gros coup de cœur pour ce roman! Même si tout semble très lent dans ce livre, l'histoire, l'atmosphère , l'intrigue..c'est une belle histoire qui fait réfléchir sur nos vies...J'ai hâte de lire la suite "Les bottes suédoises".

  • add_box
    Couverture du livre « Les morts de la Saint-Jean » de Henning Mankell aux éditions Points

    Elizabeth Neef-Pianon sur Les morts de la Saint-Jean de Henning Mankell

    Il a bien des soucis Kurt Wallander
    Il est tout le temps fatigué, a toujours soif, urine à tout bout de page.
    Mais oui, il a du diabète et de l’hypertension.
    En plus, trois jeunes se font assassiner.
    Puis son collègue
    Puis un couple de mariés et un photographe
    Puis une jeune fille.
    Mais...
    Voir plus

    Il a bien des soucis Kurt Wallander
    Il est tout le temps fatigué, a toujours soif, urine à tout bout de page.
    Mais oui, il a du diabète et de l’hypertension.
    En plus, trois jeunes se font assassiner.
    Puis son collègue
    Puis un couple de mariés et un photographe
    Puis une jeune fille.
    Mais où cela va-t-il s’arrêter ?
    Livre lu sur liseuse, il m’a paru interminable.
    C’est la valse hésitation dans l’enquête, on tourne en rond, et toujours ces envies d’uriner !
    Mais bon, c’est Mankell, c’est Wallander, on ne peut pas en dire de mal.

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme qui souriait » de Henning Mankell aux éditions Points

    Ramettes sur L'homme qui souriait de Henning Mankell

    Je cherchais un livre à écouter sur un long trajet, alors j'ai tenté.
    C'est un roman policier à la troisième personne centré principalement sur Wallander. On démarre au Danemark mais l'enquête aura lieu en Suède.
    On découvre Wallander qui sort peu à peu d'une dépression suite au choc causé par...
    Voir plus

    Je cherchais un livre à écouter sur un long trajet, alors j'ai tenté.
    C'est un roman policier à la troisième personne centré principalement sur Wallander. On démarre au Danemark mais l'enquête aura lieu en Suède.
    On découvre Wallander qui sort peu à peu d'une dépression suite au choc causé par la mort d'un homme sur qui il tiré. Il va prendre une décision qui décider de son avenir… quand tout à coup une rencontre va peser sur la balance. le personnage est touchant, sûr de sa valeur, il connaît ses défauts. Dans cette enquête va placer sa confiance entre les mains de certains de ces collègues, notamment une jeune femme.
    On va donc suivre ces choix, ces décisions, cette remontée avec les réactions de son entourage. Interaction avec sa famille, ses amis et ses collègues. L'auteur joue sur ses failles et ses fragilités. Va-t-il tenir le coup ? Va-t-il reprendre sa place ?
    Très rapidement il sait qui est le coupable, tout le reste du roman c'est la recherche de la brèche pour le faire chuter. On dirait qu'ils font un pas en avant et deux en arrière. Il y a une certaine lenteur. L'enquête va durer près deux mois (nov-déc 1993) on va suivre presque jour pour jour, ou semaine après semaine. C'est un jeu du chat et la souris. Intelligence contre intelligence. Pouvoir et argent ...
    On découvre certaines spécificités de la Suède et du monde des finances de cette époque, ainsi que certaines thématiques de l'époque. Est-ce que ce roman à vieilli ? Non dans la mesure où on se repositionne sur cette époque et il y a des sujets qui malheureusement sont intemporels comme la course à l'argent…
    J'ai beaucoup aimé l'interprétation de Marc-Henri Boisse, ça voit est agréable et il a su la moduler pour montrer les sentiments dans les dialogues. Dans la version audio j'avais peur de me perdre dans les noms des personnages, mais pas du tout.
    Je pense renouveler l'expérience audio.