Haruki Murakami

Haruki Murakami
Né à Kyoto en 1949, Haruki Murakami est le traducteur japonais de Scott Fitzgerald, Raymond Carver et John Irving. Ne supportant pas le conformisme de la société japonaise, il s'est expatrié en Grèce, en Italie puis aux États-Unis. En 1995, après le tremblement de terre de Kobe et l'attentat du m... Voir plus
Né à Kyoto en 1949, Haruki Murakami est le traducteur japonais de Scott Fitzgerald, Raymond Carver et John Irving. Ne supportant pas le conformisme de la société japonaise, il s'est expatrié en Grèce, en Italie puis aux États-Unis. En 1995, après le tremblement de terre de Kobe et l'attentat du métro de Tokyo, il a décidé de rentrer au Japon. Haruki Murakami a rencontré le succès dès la parution de son premier roman, Écoute le chant du vent (1979), qui lui a valu le prix Gunzo. Suivront notamment Chroniques de l'oiseau à ressort, Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil, Les Amants du Spoutnik, Kafka sur le rivage et Le Passage de la nuit. Il signe aujourd'hui une trilogie, 1Q84, dont les deux premiers tomes ont paru chez Belfond en 2011 et le dernier tome sortira en 2012. Plusieurs fois favori pour le prix Nobel de littérature, Haruki Murakami est aujourd'hui un auteur culte au Japon et son ½uvre est traduite dans plus de trente pays.

Articles en lien avec Haruki Murakami (1)

  • Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire
    Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire

    Le transport amoureux inspire depuis des siècles aux poètes et aux auteurs des histoires pétries d'interdits. Comme le chantait Aragon "Il n'y a pas d'amour heureux…", et la puissance de ces romans se mesure à l'aune de la douleur et de l'impossible qu'elles racontent. Morceaux de choix.

Avis sur cet auteur (242)

  • add_box
    Couverture du livre « Birthday girl » de Haruki Murakami et Kat Menschik aux éditions Belfond

    Carrie sur Birthday girl de Haruki Murakami - Kat Menschik

    Ce très court récit (roman? nouvelle? conte?), qui se lit en un petit quart d'heure, m'a récemment été offert.

    Déjà, l'objet est joli, le papier, glacé, et les dessins qui agrémentent le livre sont très beaux.

    L'histoire est captivante, a réussi à me tenir en haleine et est très riche...
    Voir plus

    Ce très court récit (roman? nouvelle? conte?), qui se lit en un petit quart d'heure, m'a récemment été offert.

    Déjà, l'objet est joli, le papier, glacé, et les dessins qui agrémentent le livre sont très beaux.

    L'histoire est captivante, a réussi à me tenir en haleine et est très riche malgré sa briéveté. On peut y voir tout le génie de l'auteur.

    En quelques mots (il ne faudrait pas que ma critique soit plus longue que le récit), une jeune fille fait une drôle de rencontre le jour de ses 20 ans. Elle se la remémore des années après.

    Après avoir refermé le livre, je me suis surpris à encore y penser et réfléchir. Et je crois que ce n'est pas fini.

    Je pourrais par contre comprendre que ce récit énerve certains et/ou ne trouve pas d'écho chez beaucoup, pour moi ce fut exactement l'inverse.

  • add_box
    Couverture du livre « Le meurtre du commandeur T.2 ; la métamorphose se déplace » de Haruki Murakami aux éditions Belfond

    RebFox sur Le meurtre du commandeur T.2 ; la métamorphose se déplace de Haruki Murakami

    J'ai encore adoré ces nouveaux romans de Murakami. J'ai quasiment enchaîné les deux tomes à la suite. J'ai retrouvé l'atmosphère intense, mystérieuse, philosophique et profonde que j'avais tant admiré dans la série 1Q84 du même auteur. Cette fois-ci, c'est le thème de l'art qui prédomine ainsi...
    Voir plus

    J'ai encore adoré ces nouveaux romans de Murakami. J'ai quasiment enchaîné les deux tomes à la suite. J'ai retrouvé l'atmosphère intense, mystérieuse, philosophique et profonde que j'avais tant admiré dans la série 1Q84 du même auteur. Cette fois-ci, c'est le thème de l'art qui prédomine ainsi que celui de la filiation. Les liens pères-enfants en particulier. J'aime aussi l'immersion dans le Japon, à travers les descriptions du paysage, de la préparation des repas, le rythme de vie calme et pacifique. Le plus difficile est de fermer le livre et de reprendre le cours de sa vie...

  • add_box
    Couverture du livre « Le meurtre du commandeur T.1 ; une idée apparaît » de Haruki Murakami aux éditions Belfond

    Pascale Pay sur Le meurtre du commandeur T.1 ; une idée apparaît de Haruki Murakami

    L'univers onirique et allégorique de Murakami dans toute sa splendeur. Une littérature à l'image du Japon, tout en contraste, en subtilité, non-dits et sentiments retenus. Je suis totalement fan et j'ai hâte de lire le tôme 2.

    L'univers onirique et allégorique de Murakami dans toute sa splendeur. Une littérature à l'image du Japon, tout en contraste, en subtilité, non-dits et sentiments retenus. Je suis totalement fan et j'ai hâte de lire le tôme 2.

  • add_box
    Couverture du livre « Le meurtre du commandeur T.1 ; une idée apparaît » de Haruki Murakami aux éditions Belfond

    Gerry sur Le meurtre du commandeur T.1 ; une idée apparaît de Haruki Murakami

    Mon premier mot est : fastidieux !
    Mais j'ai quand même poursuivi la lecture, car j'étais curieuse de découvrir l'ensemble de l'histoire.
    Cet ouvrage aurait mérité d'être un peu resserré !

    Mon premier mot est : fastidieux !
    Mais j'ai quand même poursuivi la lecture, car j'étais curieuse de découvrir l'ensemble de l'histoire.
    Cet ouvrage aurait mérité d'être un peu resserré !