Guy Gilbert

Guy Gilbert
Guy Gilbert (né en 1935 à Rochefort-sur-Mer) est un prêtre et éducateur spécialisé français. Il entre au petit séminaire à l'âge de 13 ans, en 1948, mais ce n'est qu'en Algérie, où il partira en 1957 que sa vocation sacerdotale s'éveillera réellement. Il y restera jusqu'en 1970. De retour à Paris... Voir plus
Guy Gilbert (né en 1935 à Rochefort-sur-Mer) est un prêtre et éducateur spécialisé français. Il entre au petit séminaire à l'âge de 13 ans, en 1948, mais ce n'est qu'en Algérie, où il partira en 1957 que sa vocation sacerdotale s'éveillera réellement. Il y restera jusqu'en 1970. De retour à Paris, il exerce son activité de prêtre dans la rue et devient éducateur spécialisé pour les jeunes délinquants dans le XIX° arrondissement. Guy Gilbert a acheté une ferme dans les Alpes de Haute-Provence pour y installer un lieu d'accueil, Faucon, où, avec d'autres rééducateurs, il tente de réinsérer par le travail, le respect et la foi des jeunes en difficulté. Guy Gilbert est connu pour son registre de langue emprunté à la rue et pour son look de loubard.

Avis (9)

  • add_box
    Couverture du livre « Les saints ; des lumières pour vous guider » de Guy Gilbert aux éditions Philippe Rey

    Bruno LEROY sur Les saints ; des lumières pour vous guider de Guy Gilbert

    Ce livre de Guy est presque la complémentarité de celui du Pape François. Je suis surpris et enchanté de constater que les deux ouvrages se répondent. Il paraît évident de plus en plus que Guy est bien dans les rails de François aussi bien théologiquement que spirituellement.

    Tout le monde...
    Voir plus

    Ce livre de Guy est presque la complémentarité de celui du Pape François. Je suis surpris et enchanté de constater que les deux ouvrages se répondent. Il paraît évident de plus en plus que Guy est bien dans les rails de François aussi bien théologiquement que spirituellement.

    Tout le monde peut devenir Saint, il suffit d’aimer à tout casser. Aimer, prier et lutter contre les injustices qui font souvent surface sur le lac qui semble paisible et marque en ses flancs les blessures de la misère Humaine. Il existe depuis des siècles des hommes ordinaires ayant pris des chemins de traverse pour endiguer les perfidies de leur siècle. Ce sont des saints connus ou anonymes. La prière a tenue une place essentielle dans leur Vie.

    La différence entre le Héros et le Saint ? Le héros brille pour lui-même, le saint envoie la lumière pour les autres. Il n’existe pas un seul modèle de sainteté. Chacun vit sa sainteté au quotidien selon ses Dons et ses charismes. Seules les racines que sont la confiance, la prière, la joie demeurent les sources auxquelles puisent ces hommes-repères.

    En effet, les Saints sont nos étoiles qui guident notre existence et envoient leurs étincelles pour éclairer notre chemin vers Dieu. Ils sont nécessaires pour notre cheminement intérieur. Chacun choisit celui ou celle qui lui convient selon sa propre histoire et sensibilité.

    Il suffit de vivre cette Foi intense chaque jour pleinement et avec Bonheur. Vivre la théologie du moment présent qui consiste à habiter le temps pleinement car nous avons vingt quatre heures pour vivre l’amour après, il sera trop tard. Les signes de Dieu ne se découvrent que dans la grâce de l’instant.

    Ce livre n’est pas seulement adressé aux croyants. Il parle à tous comme une fenêtre ouverte sur le soleil. Vous trouverez des fulgurances dans les écrits de Guy Gilbert qui vous aideront à réfléchir sur le sens de l’existence. Si vous pensez que les Saintes et Saints sont des personnes rigides qui jamais ne disent un mot plus haut qu’un autre. Alors, lisez ce qu’écrit Guy Gilbert sur l’Abbé Pierre ou Sœur Emmanuelle pour ne citer qu’eux.

    Et Guy termine son bouquin par une très belle et forte phrase : « L’amour de Dieu qui doit pour ainsi dire nous traverser, nous transporter pour aller ailleurs, pour aller dans les autres », notamment les plus pauvres.

    Je vous souhaite un bon voyage au pays des Saints dont Guy nous narre les traces qu’ils ont laissés dans leur vie et qui nous permet aujourd’hui de vivre encore en suivant ces guides qui nous mèneront dans les bras de Dieu.

    Bruno LEROY.

  • add_box
    Couverture du livre « Les adolescents ; comprendre et dialoguer avec un âge difficile » de Guy Gilbert aux éditions Philippe Rey

    Bruno LEROY sur Les adolescents ; comprendre et dialoguer avec un âge difficile de Guy Gilbert

    Les techniques éducatives de Guy Gilbert.

    Guy Gilbert a donné son cœur, son âme aux Jeunes défigurés par une existence où la violence avait toujours le dernier mot. Son évangélisation se pratique par le Témoignage de Vie, par cet Amour donné sans mesure aux plus pauvres dans le partage des...
    Voir plus

    Les techniques éducatives de Guy Gilbert.

    Guy Gilbert a donné son cœur, son âme aux Jeunes défigurés par une existence où la violence avait toujours le dernier mot. Son évangélisation se pratique par le Témoignage de Vie, par cet Amour donné sans mesure aux plus pauvres dans le partage des valeurs évangéliques. Guy dit toujours que sa seule Force vient de la prière et je veux bien le croire moi, qui suis également éducateur de Rue. Dieu lui a donné cette puissance d'aimer sans jamais baisser les bras pour aller jusqu'au bout de l'individu, de l'adolescent qui s'exprime par des agressions inouïes car, il ne connaît pas d'autre langage.

    Guy Gilbert fait appel non pas aux contraintes aliénantes, mais aux ressources de l'intelligence, du cœur et du désir de Dieu que tout homme porte au plus profond de lui-même. Il associe dans une même expérience de vie éducateurs et jeunes en un climat de famille, de confiance et de dialogue. Il accompagne, depuis des années, ces Jeunes multirécidivistes, pour que mûrissent en eux, de solides convictions et deviennent progressivement responsables du délicat processus de croissance de leur humanité. Cheminement dynamique qui promeut la participation active des jeunes, notamment à la Bergerie de Faucon où ils retrouvent un authentique contact avec la nature.

    Sa pratique éducative et humaine exige de nous une attitude de fond : la sympathie et la volonté de contact avec les Jeunes. Être fraternellement présents au milieu des jeunes, d'une présence active et amicale qui favorise de leur côté toute initiative pour croître dans le bien et qui les encourage à se libérer de toutes les servitudes, afin que le nihilisme ne domine pas leur fragilité. Cette présence nous ouvre à la connaissance vitale du monde des jeunes et à la solidarité avec tous les aspects authentiques de son dynamisme. Mais, bon sang, il serait temps que d'autres se lèvent pour assumer également cette fantastique mission éducative dans l'esprit de Guy avec le même dynamisme, la même Espérance, la même Foi en Christ pour inventer le monde de demain avec des repères solides.

    Un livre puissant, indispensable pour tous ceux et celles qui aiment les Jeunes avec distance et force pour les accompagner sur les chemins de la Vie.

    Bruno LEROY.

  • add_box
    Couverture du livre « Dieu mon premier amour » de Guy Gilbert aux éditions Lgf

    Bernard Viallet sur Dieu mon premier amour de Guy Gilbert

    Né le 12 septembre 1935 à Rochefort-sur-Mer en Charente-Maritime, le père Guy Gilbert, surnommé « le curé des loubards », est un prêtre catholique français, éducateur spécialisé et écrivain prolifique. Il est issu d’une famille ouvrière de quinze enfants où il a trouvé beaucoup d’amour. Désirant...
    Voir plus

    Né le 12 septembre 1935 à Rochefort-sur-Mer en Charente-Maritime, le père Guy Gilbert, surnommé « le curé des loubards », est un prêtre catholique français, éducateur spécialisé et écrivain prolifique. Il est issu d’une famille ouvrière de quinze enfants où il a trouvé beaucoup d’amour. Désirant très tôt être prêtre, il entre en 1948 au petit séminaire à l’âge de 13 ans. Alors qu’il est séminariste, il part en 1957 pour accomplir son service militaire en pleine guerre d’Algérie. C’est à Alger qu’il finit son séminaire et qu’il est ordonné prêtre. Il reste auprès de Monseigneur Duval de 1965 à 1970. De retour à Paris, il exerce son activité de prêtre dans la rue et devient éducateur spécialisé pour les jeunes délinquants dans le 19e arrondissement. En 1974, grâce à un legs, il achète une ferme à La Palud-sur-Verdon, « une ruine loin de Paris », pour y installer un lieu d’accueil, la « Bergerie de Faucon » où, avec une équipe d’éducateurs, il tente de réinsérer des jeunes en difficulté, par le travail et le lien avec les animaux.
    « Dieu, mon premier amour » se présente comme un essai de vulgarisation sociologique, théologique voire philosophique très facile d’accès. Avec des mots simples, Guy Gilbert nous partage ses réflexions sur son engagement, sur sa vocation, sa foi, son amour de Dieu et son ministère auprès des plus humbles. Le tout est présenté sous la forme d’une série d’articles, de portraits, d’anecdotes sans lien chronologique ni thématique, un peu comme une compilation. Lire cet ouvrage permet de mieux comprendre la démarche de ce religieux atypique qui sous des dehors rebelles (perfecto, jeans et santiags) cache un esprit évangélique parfaitement dans la ligne de l’Eglise. Il a compris qu’il ne pouvait pas donner sans lui aussi recevoir. Aussi s’accorde-t-il des pauses de retraite spirituelle de trois jours tous les dix jours dans un monastère et des breaks de six jours par mois dans sa bergerie. Un ouvrage abordable et qui interroge pour qui s’intéresse à la charité et à la spiritualité chrétienne.

  • add_box
    Couverture du livre « Vie de combat, vie d'amour » de Guy Gilbert aux éditions Philippe Rey

    Plume Nacrée sur Vie de combat, vie d'amour de Guy Gilbert

    J'ai bien aimé ce livre écrit tel un abécédaire. Guy Gilbert y aborde différents sujets de société et ceux liés à son activité de prêtre éducateur mais aussi des thèmes plus intimes.
    En 2015, Guy Gilbert publie « Vie de combat, vie d’amour sous la forme d’un abécédaire : lecture cursive ou...
    Voir plus

    J'ai bien aimé ce livre écrit tel un abécédaire. Guy Gilbert y aborde différents sujets de société et ceux liés à son activité de prêtre éducateur mais aussi des thèmes plus intimes.
    En 2015, Guy Gilbert publie « Vie de combat, vie d’amour sous la forme d’un abécédaire : lecture cursive ou articles à picorer suivant ses envies ; c’est selon le goût de chacun !
    En tant que prêtre éducateur, le Père Guy Gilbert et son équipe œuvrent auprès de jeunes qui leur sont confiés. Une permanence à Paris dans le XIXème arrondissement et la Bergerie de Faucon en Provence (04) où sept jeunes y vivent pendant une à deux années accompagnés par les éducateurs. Dans une nature immense, la ruine achetée en 1974 est maintenant une bâtisse qui pousse à l’admiration.

    [...] https://cahiersvarisetplumenacre.wordpress.com/2016/12/28/vie-de-combat-vie-damour-guy-gilbert/

    En lisant « Vie de combat, vie d’amour », je me suis sentie concernée par les thèmes de société abordés et par la vision de la société proposée : agir là où l’on est pour le présent.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !