Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert
Gustave Flaubert est l'un des plus grands écrivains français du XIXe siècle. Il a marqué la littérature française par la profondeur et le réalisme de ses analyses psychologiques ainsi que par ses observations de la société. Il est notamment l'auteur de Madame Bovary, L'Éducation sentimentale ou d... Voir plus
Gustave Flaubert est l'un des plus grands écrivains français du XIXe siècle. Il a marqué la littérature française par la profondeur et le réalisme de ses analyses psychologiques ainsi que par ses observations de la société. Il est notamment l'auteur de Madame Bovary, L'Éducation sentimentale ou du recueil Trois Contes.

Articles en lien avec Gustave Flaubert (4)

  • Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de la revue "Transfuge"
    Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de "Transfuge"

    En 2004, il crée Transfuge avec peu de moyen, un ami et contre l’avis de tous. L’idée est simple : rendre à l’exercice de la critique ses lettres de noblesse et s’attacher à l’approche esthétique des œuvres littéraires et cinématographiques. Grâce à son talent, à sa générosité et à son énergie, Vincent Jaury a fait de Transfuge l’un des meilleurs magazines culturels d’aujourd’hui.

  • Le livre qui a changé votre vie : le palmarès des 20 livres les plus cités
    Le livre qui a changé votre vie : le palmarès des 20 livres les plus cités

    Pour célébrer ses 20 ans, France 5 a lancé un sondage en ligne demandant "quel est le livre qui a changé votre vie ?".A cette question, plus de 6000 internautes ont répondu. Le palmarès a été révélé le 11 décembre 2014 par François Busnel lors de son émission littéraire "La Grande Librairie".

  • Cap sur les récits de voyage : du monde aux mots
    Cap sur les récits de voyage : du monde aux mots

    A travers les siècles, les récits de voyage ont façonné notre perception du monde. A l’heure où la mondialisation raccourcit les distances et rapproche les hommes, que reste-t-il de cette littérature ? A-t-elle toujours le vent en poupe ? Vers quels nouveaux horizons navigue-t-elle ? Eléments de réponses.  

  • La Bibliothèque idéale de Carole Martinez
    La bibliothèque idéale de Carole Martinez

      A l'occasion de la sortie de son nouveau roman, Du domaine des murmures , Carole Martinez nous présente sa bibliothèque idéale.

Avis sur cet auteur (71)

  • add_box
    Couverture du livre « Trois contes » de Gustave Flaubert aux éditions Lgf

    Bernard Viallet sur Trois contes de Gustave Flaubert

    Fille de pauvres paysans normands, Félicité après quelques engagements malheureux comme fille de ferme a trouvé un certain équilibre et une certaine sécurité chez Madame Aubain où elle sert de domestique depuis si longtemps qu’elle semble faire partie des meubles. Elle s’attache à la fille de sa...
    Voir plus

    Fille de pauvres paysans normands, Félicité après quelques engagements malheureux comme fille de ferme a trouvé un certain équilibre et une certaine sécurité chez Madame Aubain où elle sert de domestique depuis si longtemps qu’elle semble faire partie des meubles. Elle s’attache à la fille de sa patronne, mais après son décès, reporte toute son affection sur un joli perroquet… Fils d’un grand seigneur, Julien est promis à un bel avenir. Mais, à force de chasser et de tuer des animaux, il prend tellement le goût du sang qu’il prend un malin plaisir à pratiquer de véritables carnages avant d’en arriver à tuer père et mère sur un coup de folie. Pour expier son forfait, il part sur les chemins, pieds nus, tout juste revêtu d’une robe de bure. Il finit par s’installer sur la rive d’un fleuve et par se dévouer comme passeur bénévole… En Galilée, le tétrarque Hérode Antipas craignant pour son pouvoir, a fait arrêter et jeter dans un cul de basse fosse Ioakannan, prophète connu sous le nom de Jean le Baptiste. Ce petit potentat local est sous la coupe de son épouse Hérodias qui déteste le prédicateur. Et voilà que se présente le Consul Vitellius qu’il a convié à un grand banquet dont il espère beaucoup…
    « Trois contes » est un recueil de textes relativement courts et bien rythmés qui pourraient représenter la quintessence de l’œuvre et des thèmes de Flaubert. On y retrouve son goût de l’histoire ancienne, des légendes, de la mythologie et de la vie des petites gens. Son style inimitable, peut-être un brin trop descriptif et trop attaché au détail et à la précision, mais si plein de charme et d’efficacité narrative. Tout comme Balzac, Maupassant ou Zola, Flaubert transcende les époques, il est intemporel et même au-delà du temps et des modes. Le lecteur pourra toujours trouver un immense plaisir en lisant des nouvelles si bien écrites et en particulier la première « Un cœur simple » pour la personnalité attachante de Félicité, la très dévouée servante…

  • add_box
    Couverture du livre « L'éducation sentimentale » de Gustave Flaubert aux éditions Folio

    steph_bookin1 sur L'éducation sentimentale de Gustave Flaubert

    « Il voyagea.
    Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
    Il revint.
    Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours encore. Mais le souvenir continuel du premier les lui rendait...
    Voir plus

    « Il voyagea.
    Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
    Il revint.
    Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours encore. Mais le souvenir continuel du premier les lui rendait insipides ; et puis la véhémence du désir, la fleur même de la sensation était perdue. Ses ambitions d’esprit avaient également diminué. Des années passèrent ; et il supportait le désœuvrement de son intelligence et l’inertie de son cœur. »

    Voilà, vous êtes convaincus!
    Je pourrais me contenter de cet extrait, on est d'accord?! Parce qu'il résume à merveille tout ce qui fait l'immense talent de Flaubert : l'écriture d'abord, concentrée, précise, et belle, évocatrice et souvent lyrique.

    Il y a l'ironie aussi et la prise de distance par rapport à ses contemporains, ce constat amer des années écoulées vainement et de l'inutilité des espoirs jamais concrétisés.

    Ce constat, c'est Frédéric Moreau, son personnage principal, qui l'incarne : il se berce de douces illusions de réussites, de rêves d'amour idéal, avec Mme Arnoux notamment, mais au final, il ne fait rien, l'action lui demeure étrangère.
    C'est le roman de l'échec donc : qu'il soit amoureux, intellectuel ou politique, parce que les personnages de Flaubert ont toutes les peines du monde à sortir des plaisirs faciles,de leurs petits calculs mesquins pour réaliser de grandes et nobles choses.
    Flaubert n'était pas vraiment optimiste sur la nature humaine, on s'ennuie aux côtés de Frédéric, on a envie de le secouer pour qu'enfin il agisse, son indolence est horripilante, mais rien n'y fait,il passe sa vie à la manquer.

    Tout est génial dans ce roman: l'incroyable galerie de personnages, la chronique des bouleversements politiques de la France entre 1840 et 1851, le duo Mme Arnoux la raisonnable/Rosanette la courtisane, de « l'apparition » de l'amour sur le navire des premières pages, à l'amitié de Frédéric et de Deslauriers qui conclue le roman, j'ai tout aimé!

    Un immense chef d'oeuvre que je suis tellement heureuse d'avoir découvert, enfin !

  • add_box
    Couverture du livre « L’Éducation Sentimentale » de Gustave Flaubert aux éditions

    OLYMPE sur L’Éducation Sentimentale de Gustave Flaubert

    Un grand auteur, Gustave Flaubert et un grand livre, « L’Education sentimentale » ou «Les aléas amoureux d'un dilettante ».
    Un roman sulfureux pour son époque, très vivant, avec beaucoup de rebondissements. Comme souvent au XIXème siècle, il s'agit d'un roman d'amour. La trame générale est que...
    Voir plus

    Un grand auteur, Gustave Flaubert et un grand livre, « L’Education sentimentale » ou «Les aléas amoureux d'un dilettante ».
    Un roman sulfureux pour son époque, très vivant, avec beaucoup de rebondissements. Comme souvent au XIXème siècle, il s'agit d'un roman d'amour. La trame générale est que Frédéric Moreau, jeune bachelier faisant ses études de droit, s'éprend de Madame Arnoux, l'épouse du directeur d'un grand quotidien, mère de famille.
    Elle lui apparaît à lui comme venue du ciel et il fait tout pour la revoir. Il se rend compte que son mari la traite d'une manière plutôt rustre, ce qui approfondit son désir de la combler de son affection. Ses désirs, les événements historiques - les émeutes révolutionnaires - auxquels ils participent, plus ou moins malgré lui, ont raison de sa réussite à son examen.
    Ses amis, parmi lequel son cher Deslauriers, lui conseillent plutôt de s'éprendre de Madame Dambreuse, également mariée, dont il finit par devenir une sorte de gigolo officiel, le mari de celle-ci étant son protecteur. Il se lie également d'une "amitié intime" avec Rosanette, jeune femme du demi-monde, dénommée la Maréchale, en raison d'un déguisement en soirée.
    Mais son véritable amour reste Madame Arnoux, avec qui les quiproquos commencent, en raison des sentiments mêlés et des relations multiples que ce si charmant dilettante entretient, notamment avec la fort familière Rosanette.
    Ceci est le contexte d’un bon roman. La suite est à découvrir.

  • add_box
    Couverture du livre « Un coeur simple » de Gustave Flaubert et Sophie Boutouyrie aux éditions Belin Education

    caro manil sur Un coeur simple de Gustave Flaubert - Sophie Boutouyrie

    Je pensais en ouvrant ce livre retrouver l'ambiance de Madame Bovary, la bonne humeur des habitants de yonville, la mélancolie de l'héroïne, etc ... Pas du tout ! Très vite lu, J'ai passé un bon petit moment de lecture malgré tout. Un joli portrait de femme : Félicité, une femme au coeur simple !

    Je pensais en ouvrant ce livre retrouver l'ambiance de Madame Bovary, la bonne humeur des habitants de yonville, la mélancolie de l'héroïne, etc ... Pas du tout ! Très vite lu, J'ai passé un bon petit moment de lecture malgré tout. Un joli portrait de femme : Félicité, une femme au coeur simple !