Gueorgui Vladimov

Gueorgui Vladimov
Né en 1931 en Ukraine, Gueorgui Vladimov a fait ses débuts littéraires pendant le « dégel », cette courte période de renouveau post-stalinien des années 1950, avec Le Grand Filon, une nouvelle sur la tragédie d'une vie ordinaire qui lui vaut une presse importante. Au tout début des années 1960, i... Voir plus
Né en 1931 en Ukraine, Gueorgui Vladimov a fait ses débuts littéraires pendant le « dégel », cette courte période de renouveau post-stalinien des années 1950, avec Le Grand Filon, une nouvelle sur la tragédie d'une vie ordinaire qui lui vaut une presse importante. Au tout début des années 1960, il écrit ce qui deviendra son ouvrage le plus connu, Le Fidèle Rouslan, tableau édifiant de l'univers concentrationnaire soviétique, un temps attribué à Soljenitsyne, publié clandestinement en Allemagne en 1973 mais aussi en France en 1978 (Seuil) et qui ne paraîtra en URSS qu'après la perestroïka. En 1967, lors du congrès de l'Union des Ecrivains, Vladimov fait grand bruit en revendiquant publiquement la liberté artistique et en demandant que soit discutée la Lettre d'Alexandre Soljenitsyne sur les droits de l'écrivain. Dix ans plus tard, il démissionne avec perte et fracas de la même Union qui l'empêche de se rendre à l'Ouest pour promouvoir son livre et prend la direction de la section clandestine moscovite d'Amnesty International. Constamment surveillé, menacé d'arrestation, il émigre en 1983 en Allemagne de l'Ouest. Ami du dissident Andreï Sakharov, reconnu comme l'un des écrivains les plus courageux de sa génération « qui n'a jamais transigé avec sa conscience », selon l'auteur Anatoli Pristavkine, Gueorgui Vladimov s'est éteint à Francfort en 2003.

Récemment sur lecteurs.com