Greg Iles

Greg Iles
Né en 1960, Greg Iles vit à Natchez, Mississipi. Il est l'auteur de nombreux thrillers à succès, dont 24 heures pour mourir, porté à l'écran par Luis Mandoki, avec Charlize Theron et Dakota Fanning. Ses livres ont été traduits dans plus de douze langues et publiés dans une vingtaine de pays. Voir plus
Né en 1960, Greg Iles vit à Natchez, Mississipi. Il est l'auteur de nombreux thrillers à succès, dont 24 heures pour mourir, porté à l'écran par Luis Mandoki, avec Charlize Theron et Dakota Fanning. Ses livres ont été traduits dans plus de douze langues et publiés dans une vingtaine de pays.

Avis (9)

  • Couverture du livre « Brasier noir » de Greg Iles aux éditions Actes Sud

    Arno sur Brasier noir de Greg Iles

    Noir, c'est noir mais tant de noirceur tout au long des 900 pages, cela lasse un peu le lecteur d'autant plus que l'intrigue ne prend vraiment corps qu' après environ 300 pages...
    La narration m' est apparue fade, plate pendant une bonne partie du roman ce qui est un peu génant vu la longueur...
    Voir plus

    Noir, c'est noir mais tant de noirceur tout au long des 900 pages, cela lasse un peu le lecteur d'autant plus que l'intrigue ne prend vraiment corps qu' après environ 300 pages...
    La narration m' est apparue fade, plate pendant une bonne partie du roman ce qui est un peu génant vu la longueur du roman...

  • Couverture du livre « Brasier noir » de Greg Iles aux éditions Actes Sud

    Bono Chamrousse sur Brasier noir de Greg Iles

    BRASIER NOIR de Greg Iles
    Traduit par Aurélie Tronchet
    Éditions Acte Sud (collection actes noirs)

    ********** C O U P DE C O E U R **********

    Le roman commence en 1964 avec les meurtres impunis de trois hommes dans l'état du Mississippi. Leur "tort" selon les assassins ? Avoir la peau...
    Voir plus

    BRASIER NOIR de Greg Iles
    Traduit par Aurélie Tronchet
    Éditions Acte Sud (collection actes noirs)

    ********** C O U P DE C O E U R **********

    Le roman commence en 1964 avec les meurtres impunis de trois hommes dans l'état du Mississippi. Leur "tort" selon les assassins ? Avoir la peau noire et surtout, pour l'un d'eux, avoir aimé une fille blanche ! ...

    "Les arbres du Sud portent un fruit étrange
    Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines
    Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud
    Un fruit étrange suspendu aux peupliers
    Scène pastorale du vaillant Sud
    Les yeux révulsés et la bouche déformée
    Le parfum des magnolias doux et printannier
    Puis l'odeur soudaine de la chair qui brûle
    Voici un fruit que les corbeaux picorent
    Que la pluie fait pousser, que le vent assèche
    Que le soleil fait mûrir, que l'arbre fait tomber
    Voici une bien étrange et amère récolte !"
    (Billie Holiday, Strange Fruit)

    ... Quarante ans plus tard, plus précisément en 2005 à Natchez (Mississippi), le Dr Tom Cage, un médecin septuagénaire respecté de tous, est accusé du meurtre de Viola Turner, l'infirmière d'origine afro-américaine qui travaillait avec lui dans les années 1960.

    Un roman que j'aurais totalement ignoré si mon ami FB Christian n'avais pas autant insisté pour le faire lire à toutes ses connaissances. Et bien lui en a pris car c'est un roman remarquable qui entremêle plusieurs genre.

    Tout d'abord, "Brasier noir" est une grande fresque historique qui nous fait plonger du côté obscur des États-Unis, dans ces états du Sud où les choses n'ont changées qu'en surface car, en 2005, la vie reste différente en fonction de la couleur de peau et, même si le klu klux klan ne brûle plus impunément, la haine raciale y est toujours omniprésente.

    "Brasier noir" est aussi, et surtout, un roman sur la corruption avec une référence (filiation) au livre de Robert Penn Warren, "Tous les hommes du roi". L'intrigue principale est située en 2005 post Katrina, car si l'ouragan a été un désastre pour la population pauvre (et particulièrement noire) de la Nouvelle-Orléans, il a surtout été une aubaine pour les spéculateurs mafieux. D'ailleurs le personnage de Carlos Marcello (parrain de la Nouvelle-Orléans) n'est pas fictif et il aurait réellement été impliqué dans l'attentat contre le président Kennedy du 22 novembre 1963.

    Pour finir, "Brasier noir" est un polar à la "Cold Case : Affaires classées" (la série américaine des années 2000) où les évènements de 2005 remettront au jour les meurtres de 1963.

    Un roman extrêmement intelligent qui s'inspire de personnes et de faits réels. Par exemple, le personnage du journaliste Henry Sexton, est le double littéraire d'un journaliste au "Concordia Sentinel", Stanley Nelson.

    "La connaissance est le but de l'homme, mais il y a une chose que l'homme ne pourra jamais savoir. Il ne pourra jamais savoir si la connaissance va le sauver ou si elle va le tuer. Il va mourir, c'est un fait, mais il ne sais pas s'il mourra à cause de ce qu'il sait, ou bien à cause de ce qu'il ne sait pas et qui aurait pu le sauver." (Robert Penn Warren, "Tous les hommes du roi")

    Un roman dense sur plus de 1000 pages mais que j'ai "dévoré" et ADORÉ. On peut seulement regretter quelques toutes petites redondances que l'on pardonne facilement au vu de la qualité narrative.
    Autre regret, "Brasier noir" est le premier tome d'une trilogie... et il va falloir attendre que les volumes suivants soient traduits en français.

    Et bravo à la traductrice, Aurélie Tronchet, pour l'excellence de son travail.

  • Couverture du livre « Poison conjugal » de Greg Iles aux éditions Presses De La Cite

    Christian Laurent sur Poison conjugal de Greg Iles

    Une intrigue diabolique ! Greg ILES, maître du thriller psychologique !
    Voici à ce jour le dernier polar de Greg Iles publié en France au grand regret de ses fans, alors que chacun de ses livres est un véritable petit régal.

    Dans "POISON CONJUGAL", l'intrigue est à glacer le sang et entraîne...
    Voir plus

    Une intrigue diabolique ! Greg ILES, maître du thriller psychologique !
    Voici à ce jour le dernier polar de Greg Iles publié en France au grand regret de ses fans, alors que chacun de ses livres est un véritable petit régal.

    Dans "POISON CONJUGAL", l'intrigue est à glacer le sang et entraîne le lecteur dès les premières pages.

    Et c'est à partir de là que tout le talent de Iles rentre en jeu : l'auteur est un formidable conteur qui vous embarque à chaque fois dans des suspenses habilement construits, en donnant de l'épaisseur à ses personnages et à ses décors, installant une ambiance trouble et inquiétante.

    Impossible de refermer un thriller de Iles après l'avoir ouvert et en avoir lu les 2 ou 3 premiers chapitres.

    Greg Iles est l'un des auteurs de suspense les plus vendus aux USA, il est grand temps que le lectorat français ait l'occasion de le découvrir enfin, d'autant que ses précédents polars sont encore plus intenses : Passion mortelle, La Femme au portrait, 24 heures pour mourir, le formidable La Mémoire du sang et enfin l'avant-dernier paru, tout aussi excellent, Une petite ville sans histoire qui vient enfin de sortir en poche chez Points.

    Peut-être un signe que Greg Iles sera bientôt à nouveau traduit en France pour notre plus grand bonheur ?

    Amateurs de romans noirs à suspense, de thrillers psychologiques bien construits et captivants : découvrez enfin Greg ILES, le maître du genre !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !