Gilles Milo-Vaceri

Gilles Milo-Vaceri

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (19)

  • add_box
    Couverture du livre « L'Affaire Aurore S. » de Gilles Milo-Vaceri aux éditions Editions Du 38

    Aline GARCIA sur L'Affaire Aurore S. de Gilles Milo-Vaceri

    Lorsque les Editions du 38 m’ont contactée pour me proposer de lire le nouveau roman de Gilles Milo-Vacéri, mon coeur a fait un bond dans ma poitrine. J’ai tellement aimé « Les larmes de Satan ».. UN GRAND MERCI. Et c’est un roman policier : impossible de refuser !

    Je tiens à m’excuser du...
    Voir plus

    Lorsque les Editions du 38 m’ont contactée pour me proposer de lire le nouveau roman de Gilles Milo-Vacéri, mon coeur a fait un bond dans ma poitrine. J’ai tellement aimé « Les larmes de Satan ».. UN GRAND MERCI. Et c’est un roman policier : impossible de refuser !

    Je tiens à m’excuser du temps que j’ai mis à le lire… Juste des préoccupations personnelles qui ont fait que j’ai peu lu ces derniers temps…

    J’ai fini hier la lecture de l’Affaire Aurore S. et… Le résumé dit déjà beaucoup (trop) de choses et je ne veux pas trop en dire, cela va être difficile.

    L’auteur m’a dupée plusieurs fois, il joue avec nos nerfs – nous faisant croire que… – ou plutôt il se joue de notre sensibilité.

    Ce roman est sur un fil, il est d’une sensibilité à fleur de peau, il ne peut pas être autrement puisqu’il est question de passion, d’Amour avec un grand A.

    A côté de cela il y a la bête, un tueur en série… et donc une enquête…

    On suit l’écrivain dans sa désespérance – et en parallèle, on suit l’enquête… Entre amour et mort… Beaucoup de souffrance dans ce roman – Ce roman est une transposition personnelle de la vie de l’auteur… Je n’en dis pas plus, Gilles Milo-Vacéri l’explique élégamment au début du roman… De ce fait, parfois j’ai trouvé cela impudique, peut-être il ne fallait pas nous le dire ?

    La passion, c’est violent, ça brûle, ça torture, ça tue ! On frôle la folie… Pour ma part, je pense que l’amour et la passion ne sont pas à mettre toujours au même diapason… La passion est une aliénation, il peut y avoir passion sans réel amour de l’autre, par transposition… Le sujet est complexe. Je ne m’étendrai pas plus…

    Que j’aime l’écriture de Gilles Milo-Vacéri, elle va droit au coeur. Les personnages sont attachants, les mots sont choisis et posés soigneusement. Gilles Mlo-Vacri, on le lit avec le coeur.

  • add_box
    Couverture du livre « Les larmes de Satan » de Gilles Milo-Vaceri aux éditions Vfb Editions

    Aline GARCIA sur Les larmes de Satan de Gilles Milo-Vaceri

    Merci à VFB Éditions pour ce partenariat

    Oui nous avons tous "un devoir de mémoire", nous ne devons pas oublier - Ce roman débute par une superbe préface de l'auteur.

    Le lecteur se retrouve au cœur de l'action avec tous ces hommes et toutes ces femmes luttant pour la liberté, face à un...
    Voir plus

    Merci à VFB Éditions pour ce partenariat

    Oui nous avons tous "un devoir de mémoire", nous ne devons pas oublier - Ce roman débute par une superbe préface de l'auteur.

    Le lecteur se retrouve au cœur de l'action avec tous ces hommes et toutes ces femmes luttant pour la liberté, face à un ennemi et à une collaboration française qui fait que souvent la frontière ami/ennemi est infime. A qui faire confiance ?

    Antoine, porteur de valeurs, d'humanité, fédérateur, chef de la résistance, meneur - héros malgré lui - est un personnage attachant et si humain. Un homme qui se lance corps et âme dans le combat, avec ses tripes et son intelligence. Souvent au mépris du bon sens, pour défendre des valeurs, des amitiés, des amours... pour défendre le droit au respect et à la vie.

    La fragilité/la sensibilité du cœur sont bien souvent une force - de ce fait ce héro a des ressources insoupçonnées, il possède une incroyable capacité d'adaptation, il se surpasse et va au bout des limites du possible.

    Tout ce récit n'est pas gratuit, tout cela a malheureusement existé... L'Enfer sur Terre a existé et mettre en lumière ce pan d'histoire est nécessaire, au vu de la montée actuelle de l'extrême droite.

    Ne jamais oublier que l'on a franchit la limite de l'horreur...

    Je ne sais pas si le documentaire 'Nuit et brouillard' est encore diffusé aux élèves ? J'espère que oui, ce document choc sur les camps de déportation doit être vu. Il ne faut pas oublier, il faut faire cet effort de mémoire, ne jamais oublier cette extermination en masse d'hommes, de femmes et d'enfants.

    Comment a-t-on pu laisser faire cela ? On ne pourras plus jamais dire qu'on ne savais pas, on sait que l'humanité est capable de cet extrême. Plus jamais cela ! Refusons !

    Une plongée dans l'horreur de la guerre qui ne vous laissera pas indemnes, il y a des passages très durs voire choquants. On ne peut être que touché par ce roman, on ne peux que pleurer et se révolter. J'ai pleuré à de nombreux moments de la lecture, mon ventre s'est noué, je suis restée 'sans voix', choquée face à la violence des images qui me venaient.

    COUP DE COEUR

  • add_box
    Couverture du livre « Terre des Loups » de Gilles Milo-Vaceri aux éditions Editions Du 38

    Nath_Aely_Bookivore sur Terre des Loups de Gilles Milo-Vaceri

    J'adore les héros charismatiques, pétri d'honneur et de noblesse. Et ici Gregory Nashoba en est un bel exemple.

    Multimillionnaire, il reste naturel, magnifique mais surtout il a un côté sauvage et protecteur qui le rend étourdissant. A le rencontrer sous la plume de Gilles Milo-Vaceri on...
    Voir plus

    J'adore les héros charismatiques, pétri d'honneur et de noblesse. Et ici Gregory Nashoba en est un bel exemple.

    Multimillionnaire, il reste naturel, magnifique mais surtout il a un côté sauvage et protecteur qui le rend étourdissant. A le rencontrer sous la plume de Gilles Milo-Vaceri on comprend l'engouement du cœur de Lorenza la rebelle pour ce beau mâle.

    Pour cette journaliste de guerre, l'homme est un mystère et un appel au crime. Elle le sent, il la trouble comme personne et ce qu'elle va découvrir de lui n'est pas pour lui déplaire. Et ce, même après cet attentat qui va lui ôter les plus chères âmes de sa vie.

    Nous allons nous retrouver lancés dans une chasse à l'homme digne des plus grands prédateurs. Sa fidélité à ses principes, à sa famille, sa meute va le pousser loin, très loin dans le besoin de vengeance. L'homme, le spécialiste des loups va montrer les crocs et traquer l'ennemi dans sa tanière. Le mâle alpha ne peut laisser ce crime impuni et la présence à ses côtés de Lorenza va nous emporter dans un récit haletant, sombre mais aussi poignant d'émotion.

    Je n'ai pas eu la chance de lire le premier jet de ce roman intitulé "Il ne fallait pas... faire pleurer le loup" mais je reconnais la plume de Gilles et son amour pour cet animal et son "humanité" dans ce roman.

    Greg est un être à part à bien des niveaux, nous le découvrons au fil des pages. Sa relation avec ses loups est magique et le prologue nous donne de nombreux indices sur son origine. C'est un héros comme je les aime, droit, courageux et instinctif. Il me fait penser à Dirk Pitt de Clive Cussler ou encore Gideon Crew de Preston Child. Il a, ce je ne sais quoi, qui le rend fascinant mais surtout il est VRAI. Il se bat pour un idéal personnel et rien ne l'entravera sur sa route.

    Lorenza est par certains côtés son pendant féminin.

    Ainsi ce qui me plaît avec Gilles c'est qu'il nous entourloupe comme de rien. D'un trait de plume il nous fait aimer ses personnages ou les détester vraiment.

    Ce petit juge mesquin et sournois, cette petite fouine baveuse par exemple. On le déteste dès sa présentation et la suite nous pousse à avoir envie de lui botter le train régulièrement.

    Gilles Milo-Vaceri pousse le lecteur à vivre sa lecture. Au travers des descriptions, des lieux ou des caractères, il nous trimballe de Charybde en Scylla, du chaud au froid et ... même si parfois ça énerve, on finit par aimer ça.

    Un autre point qui montre qu'il n'écrit pas sans une bonne préparation c'est la qualité des détails lors des voyages que vont faire les différents personnages. Nous allons parcourir une bonne partie du monde en passant par les Etats-Unis, l'Ethiopie, l'Afghanistan, la Suisse et la France entre autres. A la suite de Greg ou des autres, nous allons expérimenter un jet-lag littéraire.

    Tenus sous tension à partir du moment où Greg aura décidé de sa vengeance le lecteur va passer par de nombreuses émotions. On ne s'ennuie pas un seul instant, le scénario se déroule comme un écheveau de fil de toutes les couleurs qui se croisent, se décroisent et s'entremêlent parfois. L'enquête avance doucement et les révélations qui apparaissent à nos héros nous sont hélas dévoilées avec parcimonie. Cela contribue à maintenir le suspens et à déclencher un sentiment d'appréhension pour la suite des événements.

    Car plus les pages se tournent plus l'on s'attache aux personnages.

    En bref :

    Des loups, du mystique et de l'amour tout cela réunit dans un thriller vous pourriez penser que c'est impossible.

    Et bien Gilles Milo-Vaceri l'a fait et sa plume a su toucher plus que mes yeux de lectrice.

    Alpha, Gregory, Aya, Lorenza et tant d'autres. Ses personnages sont l'âme profonde de ce roman. Mais ils sont aussi un appel à ce que la terre a de plus sacré, son cœur, son âme même.

    Qui sommes-nous pauvres fous pour l'oublier ainsi?

    Ce roman a su par la plume de l'auteur me plonger dans un thriller haletant et au scénario complexe mais il a su aller plus loin encore.

    Et pour une fois j'ai eu bien du mal à vous le dire avec des mots.

    Disons qu'il m'a donné une claque violente. Une claque magistrale qui a réveillé une conviction personnelle profonde et que cela m'a troublée énormément.

    Alors oui !! les personnages sont géniaux et attachants.

    Oui !!la course poursuite pour la vengeance est un fil rouge qui rend la tension à son comble à de nombreuses reprises.

    Oui !! Aussi, il nous fait voyager et découvrir des beautés et des horreurs.

    Il possède tout cela.

    Mais pour moi il recèle plus encore et ce n'est pas Alpha et la Mère Grande qui me contrediront.

    Merci Gilles. C'est peu mais tout est dit. C'est un coup de coeur !!

  • add_box
    Couverture du livre « Terre des Loups » de Gilles Milo-Vaceri aux éditions Editions Du 38

    Bookliseuse sur Terre des Loups de Gilles Milo-Vaceri

    Découverte pour moi de cet auteur qui me tente depuis un long moment, mais, manque de temps je n'avais pas pris le temps de le découvrir....et heureusement que je l'ai pris, je serais passée à côté d'un talentueux auteur à qui je prédis une longue, très longue carrière.

    Pour vous mettre dans...
    Voir plus

    Découverte pour moi de cet auteur qui me tente depuis un long moment, mais, manque de temps je n'avais pas pris le temps de le découvrir....et heureusement que je l'ai pris, je serais passée à côté d'un talentueux auteur à qui je prédis une longue, très longue carrière.

    Pour vous mettre dans l'histoire je vais vous parler rapidement des principaux protagonistes.
    Il y a :
    - Lorenza Beaumont, reporter de guerre, en pleine ascension professionnelle.
    - Grégory Nashoba, homme d'affaire amérindien richissime, expert en canis Lupus (expert en loup quoi...ceux qui on lu Harry Poter se rappellerons certainement de cela).
    - Pierre Bonnefeu divisionnaire de police et meilleur ami de Lorenza
    - Aya le fidèle ami et associé de Greg.

    Nos 2 héros Lorenza et Grégory, se rencontre déjà de façon assez "hors du commun", en effet il l'empêche de se faire écraser...c'est le coup de foudre pour les 2, ils ne se quitteront plus..

    Bientôt tout les 2 se lançeront à travers divers payer, à la chasse au responsable de la mort de la mère et soeur de Greg lors d'un attentat à Paris.

    Ce livre nous permet de découvrir la culture indienne, et l'attachement de ce peuple aux loups...avec un côté fantastique l'auteur nous emmènes loin dans leurs coutume ancestrales, nous donnant une autre image des loups que celle dont nous somme habituée, au loup sauvage qui attaque, on découvre ici une meute de Loup dirigé par Alpha, plutôt attachante, en pleine osmose avec Greg.

    On a également un aperçu l’Afghanistan, et des talibans, et on comprend vite que là bas règne la loi du plus fort sans foie ni loi..

    L'auteur décrit tellement tous les personnages et situations, que l'on ne peut qu'aimer ou détester certains personnages (je pense au juge aigri, mesquin et jaloux, qui n'aime pas les riches), cautionner certains actes (Greg tue quand il le faut) ou sentir l'horreur des attentant par le description des corps.

    Une belle découverte, un auteur qu'on devine passionné par ses écrits !

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !