Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Gilles Mezzomo

Gilles Mezzomo

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « LES GRANDS PEINTRES ; Théodore Géricault ; le radeau de la méduse » de Gilles Mezzomo et Franck Giroud aux éditions Glenat

    Bill sur LES GRANDS PEINTRES ; Théodore Géricault ; le radeau de la méduse de Gilles Mezzomo - Franck Giroud

    Cette biographie dessinée du peintre Géricault démarre par la véritable histoire de la Méduse, frégate française échouée sur les hauts-fonds du bans d'Arguin à quelques 160 km des côtes mauritaniennes.

    Interdits d'accès aux chaloupes (où il restait pourtant des places) une centaine de...
    Voir plus

    Cette biographie dessinée du peintre Géricault démarre par la véritable histoire de la Méduse, frégate française échouée sur les hauts-fonds du bans d'Arguin à quelques 160 km des côtes mauritaniennes.

    Interdits d'accès aux chaloupes (où il restait pourtant des places) une centaine de malheureux se retrouvèrent sur un radeau avec des vivres et de l'eau en quantité insuffisante. Battus par les tempêtes, ils n'en restait plus qu'une poignée lorsqu'ils furent secourus.

    Cet épisode terrible, avec le comportement ignoble du gouverneur, du commandant et des officiers, trouvait un écho dans la situation politique rugueuse de 1818, entre ultras monarchistes et bonapartistes.

    Géricault s'empara de ce sujet, et pour le rendre le plus réaliste possible, emprunta des cadavres, et choqua le Salon de 1819 avant que sa toile ne trouve le succès à Londres !

    Une BD intéressante dans sa construction : du naufrage à la genèse et à la construction de l'œuvre, couplée à des éléments romanesques, et à des faits biographiques.

    Un dessin qui rend honneur au peintre, mais des couleurs trop sombres ...

    J'ai d'ailleurs l'impression de ne lire, ces dernier temps, que des albums à dominante marron ou sépia, qui mettent à mal ma presbytie croissante !

  • add_box
    Couverture du livre « Le vétéran T.2 » de Gilles Mezzomo et Frank Giroud aux éditions Glenat

    Lionel Arnould sur Le vétéran T.2 de Gilles Mezzomo - Frank Giroud

    J’avais beaucoup aimé le 1er tome, principalement en raison de son excellent scénario, et j’espérais une suite à la hauteur. Je ne peux pas dire que je suis déçu car l’histoire tient parfaitement la route et les nombreuses (fausses) pistes distillées çà et là ne sont pas du tout superflues, bien...
    Voir plus

    J’avais beaucoup aimé le 1er tome, principalement en raison de son excellent scénario, et j’espérais une suite à la hauteur. Je ne peux pas dire que je suis déçu car l’histoire tient parfaitement la route et les nombreuses (fausses) pistes distillées çà et là ne sont pas du tout superflues, bien au contraire, mais c’est finalement d’une intrigue très classique dont accouche cette conclusion. Rassurez-vous je ne divulgâcherai rien ici.

    Ceci dit, il faut reconnaître à Frank Giroud cet indéniable talent d’être capable non seulement d’inventer des histoires, mais également, et surtout, de savoir les raconter.

    Le deuxième bémol (outre l’intrigue classique) vient du dessin. Si je l’avais plutôt bien apprécié dans le premier tome (j’aimais le côté un peu grossier du trait, collant pas mal à l’époque trouble des guerres napoléoniennes), je ne suis plus si convaincu. Je maintiens que c’est globalement de très bonne facture, mais c’est vrai qu’un trait plus fin, avec plus de détails, m’aurait sûrement plu davantage.

    Quoiqu’il en soit, ce diptyque reste une excellente lecture et je vous le recommande sans réserves.

  • add_box
    Couverture du livre « Le vétéran T.1 » de Gilles Mezzomo et Frank Giroud aux éditions Glenat

    Lionel Arnould sur Le vétéran T.1 de Gilles Mezzomo - Frank Giroud

    Chronique précédemment publiée sur le blog sambabd.be


    Wouah la claque ! La bonne claque. De celles qui réveillent et qui font du bien après des lendemains électoraux qui font du (beaucoup) moins bien.
    Un excellent scénario de Giroud qui nous entraîne dans une enquête passionnante menée par...
    Voir plus

    Chronique précédemment publiée sur le blog sambabd.be


    Wouah la claque ! La bonne claque. De celles qui réveillent et qui font du bien après des lendemains électoraux qui font du (beaucoup) moins bien.
    Un excellent scénario de Giroud qui nous entraîne dans une enquête passionnante menée par un homme à qui tout indique qu’il n’est pas celui qu’il croit être. Les indices sont distillés au fur et à mesure du récit avec subtilité et (probablement) une certaine malice. En plus, on termine ce tome 1 sur un cliffhanger totalement inattendu. Vraiment, niveau scénar, c’est du béton !

    Le dessin est très bon également. Le trait, un peu grossier (volontairement, j’imagine), colle bien au personnage un peu brut de Maxime/Théodore ainsi qu’à l’époque plutôt trouble de la restauration. Les extérieurs, les scènes d’actions, les cadrages assez ciné, ainsi que les couleurs, tout se tient, et pas qu’un peu.

    En bref, une excellente BD dont j’attends la suite et fin (diptyque) avec une impatience non mesurée, mais à qui je ne pardonnerais pas de me décevoir avec un deuxième tome qui ne serait pas à la hauteur côté dénouement de l'intrigue.

Thèmes en lien avec Gilles Mezzomo

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !