Gerard Georges

Gerard Georges

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Lucie Lumière » de Gerard Georges aux éditions Presses De La Cite

    coquinnette1974 sur Lucie Lumière de Gerard Georges

    Je remercie les éditions Les Presses de la Cité et net galley pour l'envoi du roman Lucie Lumière de Gérard Georges.
    Nous sommes en 1963.
    Chez les Collange, Lucie est la pièce rapportée, une enfant de l'Assistance publique. Dans cette famille, il y a déjà deux enfants, un garçon ; et une fille...
    Voir plus

    Je remercie les éditions Les Presses de la Cité et net galley pour l'envoi du roman Lucie Lumière de Gérard Georges.
    Nous sommes en 1963.
    Chez les Collange, Lucie est la pièce rapportée, une enfant de l'Assistance publique. Dans cette famille, il y a déjà deux enfants, un garçon ; et une fille qui a un an de plus qu'elle : Edith.
    Pas vraiment aimée, juste tolérée, Lucie a bien peu à partager avec sa famille d'adoption, laborieuse et guère aimante, qui vit de la culture de l'ail rose.
    Lucie, elle, est un vent de liberté et d'insolence, qui adore parcourir la nature avec son ami Clément. En avance, intelligente, on dit d'elle qu'elle a le diable au corps....
    Du haut de ses douze ans, Lucie a une révélation : plus tard, elle sera écrivain. Elle quittera l'Auvergne, la plaine de Limagne, les Collange, l'école...
    Lucie Lumière est un très bon roman du terroir, qui m'a captivé de la première à la dernière page.
    Lucie a 12 ans, mais le corps d'un enfant plus âgée. Elle est aussi en avance intellectuellement. Dans ce village, personne ne la comprend... Elle ne considère pas ses parents adoptifs comme ses parents, c'est impossible. Et son frère, sa soeur, ne le sont pas non plus ! Elle a pitié de Edith, si peu maligne par rapport à elle, ce dont se rend bien compte Madame Collange...
    La famille n'est pas méchante envers elle, ils ne la frappent pas mais ils ne l'aiment pas, c'est évident. Et il y aussi l'aide du patron, un jeune homme qui a tendance à tourner autour d'elle, oubliant qu'elle n'a que douze ans.
    Ce monde n'est vraiment pas pour elle, alors la jeune fille rêve grâce aux livres, et elle espère bien un jour pouvoir à son tour inventer de jolies histoires et devenir une écrivain reconnue.
    Lucie Lumière est un très joli roman du terroir, dont j'ai apprécié l'écriture. Je ne connaissais pas cet auteur, mais je relirais Gérard Georges avec plaisir.
    L'histoire est simple, c'est celle d'une jeune fille de l'assistante qui n'est pas à sa place dans une famille peu aimante, qui ne sait apprécier sa différence. Rien de bien surprenant en soi mais c'est bien ficelé, j'ai pris plaisir à suivre la jeune Lucie et je suis ravie de ma lecture.
    Nous avons ici un roman que je recommande aux amateurs du genre, et je mets cinq étoiles :)

  • add_box
    Couverture du livre « À la Belle Marquise » de Gerard Georges aux éditions Presses De La Cite

    Népomucène1959 sur À la Belle Marquise de Gerard Georges

    Ce roman de simple divertissement flatte les goûts d'un public peu exigeant. Il se lit et se comprend facilement pour la simple raison qu'il n'y a rien à comprendre dans ce livre. Le style mêle termes soutenus et expressions toutes faites. Les personnages sont soit inexistants soit...
    Voir plus

    Ce roman de simple divertissement flatte les goûts d'un public peu exigeant. Il se lit et se comprend facilement pour la simple raison qu'il n'y a rien à comprendre dans ce livre. Le style mêle termes soutenus et expressions toutes faites. Les personnages sont soit inexistants soit caricaturaux. L'intrigue ne présente guère d'intérêt. Il tient du roman de gare et du roman à l'eau de rose.

  • add_box
    Couverture du livre « Jeanne la brodeuse au fil d'or » de Gerard Georges aux éditions Presses De La Cite

    Antonin Malroux sur Jeanne la brodeuse au fil d'or de Gerard Georges

    Aux confins de 'Auvergne et du Forez coule l'Histoire comme défile la vie avec ses tourments et ses moments de bonheur, dans une nature belle, parfumée de la vie simple et pourtant magnifique de ses gens. Qui connaît encore le métier de grenadière? Une pelote de vie cousu de fils d'or! Une...
    Voir plus

    Aux confins de 'Auvergne et du Forez coule l'Histoire comme défile la vie avec ses tourments et ses moments de bonheur, dans une nature belle, parfumée de la vie simple et pourtant magnifique de ses gens. Qui connaît encore le métier de grenadière? Une pelote de vie cousu de fils d'or! Une réussite.
    Antonin

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !