Gerard De Cortanze

Gerard De Cortanze

Ecrivain, éditeur aux éditions Albin Michel, membre de l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique, Gérard de Cortanze a publié plus de 80 livres, traduits en vingt-cinq langues.

Auteur de romans, de biographies, d'essais sur l'art et la littérature, Gérard de Cortanze a...

Voir plus

Ecrivain, éditeur aux éditions Albin Michel, membre de l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique, Gérard de Cortanze a publié plus de 80 livres, traduits en vingt-cinq langues.

Auteur de romans, de biographies, d'essais sur l'art et la littérature, Gérard de Cortanze a obtenu le prix Renaudot 2002 pour Assam. Nombre de ses livres s'appuient sur une réalité historique forte. Après sa saga familiale des Vice-Rois, l'An prochain à Grenade et Les amants de Coyoacan, Zazous, se penchant sur la France de l'Occupation, ne déroge pas à cette règle.

crédit photo : © Witi DE TERA / Opale / Leemage / Editions Albin Michel

Articles (1)

Voir tous les articles

Avis (24)

  • Couverture du livre « Laisse tomber les filles » de Gerard De Cortanze aux éditions Albin Michel

    Charlène Cherbonnel sur Laisse tomber les filles de Gerard De Cortanze

    Cette histoire avait tout pour me plaire. Une saga sur plusieurs décénies pour suivre l'évolution et la vie de quatre personnages principaux : Lorenzo, Antoine, François et Michèle.

    Oui mais la magie n'a pas opéré. Il m'a été difficile d'entrer dans l'histoire durant toute la première partie....
    Voir plus

    Cette histoire avait tout pour me plaire. Une saga sur plusieurs décénies pour suivre l'évolution et la vie de quatre personnages principaux : Lorenzo, Antoine, François et Michèle.

    Oui mais la magie n'a pas opéré. Il m'a été difficile d'entrer dans l'histoire durant toute la première partie. Trop de données, trop de documentation pas assez intégrées au récit, ce qui coupait mon élan à chaque fois. Les digressions avec les chansons trop fréquentes en première partie aussi. Et pourtant, moi qui ne suis pas nées dans les années 60, j'aime à écouter ces chansons, j'aime découvrir cette époque qui marque un tournant dans notre histoire.

    Lorsque l'on arrive en 1968, la plume change, cela devient plus fluide, même si le style reste tout de même très documentaire, mais il était trop tard pour moi pour m'y accrocher vraiment. J'ai tout de même lu ce roman jusqu'à la fin pour connaitre la vie des personnages. Car tout de même on reste accroché aux protagonistes, on a envie de savoir ce qui leur arrive.

    Une lecture en demi teinte pour moi.

  • Couverture du livre « Laisse tomber les filles » de Gerard De Cortanze aux éditions Albin Michel

    MICHEL Galane sur Laisse tomber les filles de Gerard De Cortanze

    Bonjour !! L’histoire de François, Antoine, Lorenzo et Michèle. Le livre commence dans les années 1960 pendant leur adolescence et se poursuit jusqu’en 2015. Le récit raconte leurs rêves d’une société meilleure. C’est comme un roman documentaire, j’ai appris pleins de choses sur les années 60...
    Voir plus

    Bonjour !! L’histoire de François, Antoine, Lorenzo et Michèle. Le livre commence dans les années 1960 pendant leur adolescence et se poursuit jusqu’en 2015. Le récit raconte leurs rêves d’une société meilleure. C’est comme un roman documentaire, j’ai appris pleins de choses sur les années 60 (Moi qui suis née en 1989) comme les scopitones qui signent les prémisses des clips qui nous avons aujourd’hui, les yéyés, la télévision avec d’abord une puis deux chaînes, les grèves de mai 1968, l’actualité politique….. Mais j’ai découvert également comment était notre société pendant ces années là (La démographie, la culture, l’économie…) et son évolution jusqu’à aujourd’hui. J’ai regretté la noirceur et le pessimisme du livre. Je ne comprends pas comment ces 4 personnages avec leur culture, leur éducation, leur esprit d’analyse ont pu a ce point raté leur vie, finir si mal à la fin de l’histoire. C’est vraiment dommage car sinon le livre est bien écrit et plaisant à lire.

  • Couverture du livre « Laisse tomber les filles » de Gerard De Cortanze aux éditions Albin Michel

    Bill sur Laisse tomber les filles de Gerard De Cortanze

    Après Zazous, qui traitait des jeunes des années 40, et, surtout de leur musique, Gérard de Cortanze nous entraîne chez les yés-yés des années 60.

    Lorenzo, Antoine et François se côtoient sur les bancs du collège puis du CES et du lycée. Michèle les rejoint et ils forment la joyeuse bande des...
    Voir plus

    Après Zazous, qui traitait des jeunes des années 40, et, surtout de leur musique, Gérard de Cortanze nous entraîne chez les yés-yés des années 60.

    Lorenzo, Antoine et François se côtoient sur les bancs du collège puis du CES et du lycée. Michèle les rejoint et ils forment la joyeuse bande des Trois mousquetaires fans de musique ... 

    François, c'est le reocker qui virera un peu hippie, prêt à toues les expériences

    Antoine, fils d'ouvrier, aura la fibre syndicale chevillée au corps

    Lorenzo, fils d'aristocrate italien désargenté devenu cadre d'entreprise, ne jure que par la littérature et le cinéma ...

    On suivra ces quatre personnages à partir du début de leur adolescence quand seule la musique les réunit et les regroupe malgré leurs goûts différents. 

    On partira en vacances avec eux, sur un fond d'actualité qui ancre le récit dans la réalité de ces années-là : de la mort de JF Kennedy aux discours de fin d'année du Général de Gaulle, en passant par les événements de mai 68, les manifestations contre la Guerre du Viet-Nam, ... la Chute du Mur de Berlin et 'Je suis Charlie'

    Tranche de vie, tranche d'époque ... 

    Un roman un brin nostalgique, parfois tiré par les cheveux mais qui, grâce à sa bande son, nous replonge bien dans cette époque ... 

    Pas le meilleur roman de l'auteur, mais un bon moment de lecture :)

Voir tous les avis

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !