Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Genevieve Chauvel

Genevieve Chauvel
Photographe de guerre et grand reporter pour Gamma et Sygma, Geneviève Chauvel a interviewé pour la presse et la télévision des principaux chefs d'Etat du Moyen-Orient. Spécialiste reconnue du monde arabe elle a obtenu le prix mondial Emir Fakhr-ed-Din pour Saladin, rassembleur de l'Islam (Pyg... Voir plus
Photographe de guerre et grand reporter pour Gamma et Sygma, Geneviève Chauvel a interviewé pour la presse et la télévision des principaux chefs d'Etat du Moyen-Orient. Spécialiste reconnue du monde arabe elle a obtenu le prix mondial Emir Fakhr-ed-Din pour Saladin, rassembleur de l'Islam (Pygmalion Éditions, 2001). Elle est aussi l'auteur de L'Amazone du désert, Gertrude Bell (Pygmalion 2005), Aïcha, la bien-aimée du Prophète (Éditions Télémaque, 2007),et plus récemment Les cavaliers d'Allah (Archipel 2016).

Articles en lien avec Genevieve Chauvel (1)

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Les cavaliers d'Allah » de Genevieve Chauvel aux éditions Archipel

    SabiSab28 P sur Les cavaliers d'Allah de Genevieve Chauvel

    Geneviève Chauvel apporte avec cet ouvrage une reconstitution de la conquête musulmane de la mort du Prophète à l'entrée sur Poitiers. Elle insiste surtout sur la conquête de l'Egypte et de l'Ifriqiya (Tunisie et les Monts de l'Aurès), la partie occidentale, à savoir l'Espagne et la France n'est...
    Voir plus

    Geneviève Chauvel apporte avec cet ouvrage une reconstitution de la conquête musulmane de la mort du Prophète à l'entrée sur Poitiers. Elle insiste surtout sur la conquête de l'Egypte et de l'Ifriqiya (Tunisie et les Monts de l'Aurès), la partie occidentale, à savoir l'Espagne et la France n'est abordée que dans les 30 dernières pages.

    Ce livre m'a beaucoup enrichi et apporte des éléments pour comprendre les enjeux actuels en thème d'influence et de spiritualité. Je m'explique : on y découvre les rivalités yéménites et maadites, entre arabes du Sud et Arabes du Nord, qui influent actuellement sur les conflits de cette région : Arabie Saoudite, Yémen, Syrie, Irak, ...la différence est qu'à cette époque nous n'avions pas en plus l'enjeu économique du pétrole et autres ressources lucratives. J'ai compris également la co-habitation dans les pays du Maghreb et de l'Egypte des différentes religions : les juifs, les chrétiens, les musulmans, et j'ai entre-aperçu une partie de l'histoire des berbères qui demande à être plus approfondi par d'autres lectures pour en mesure l'ampleur, les différents mouvements, ...

    J'ai découvert également des personnages hauts en couleur. Oqba, le tyran sanguinaire, représentant la soif du pouvoir, des richesses allant au-delà de la foi musulmane. Koceila, le chef chrétien qui a pu stopper la conquête et protéger les berbères jusqu'au changement de calife. La Kahéna, la reine de l'Aurès, qui a fait preuve de mansuétude dans son occupation mais qui n'a pas compris que l'intérêt économique peut passer avant l'amour du drapeau ou du pays pour de simples habitants fatigués des guerres, des famines, des destructions, reconstructions, ...et Hassan, le général qui a été au bout de ce "Lointain perfide", qui faisait peur aux premiers califes et qu'il a réussi à islamiser en seulement quelques années.
    La destruction de Carthage m'a bouleversée, tout comme celle de Palmyre il y a quelques temps, ... que de patrimoine perdu, de mémoire historique évanouie, ...

    Sur la style d'écriture de l'auteur, j'ai apprécié le mélange des sources : des légendes orales, des chroniqueurs de l'époque et ceux plus contemporains qu'ils soient orientaux ou occidentaux. Je félicite vraiment l'auteur pour tout ce travail d'archives, de confrontations d'idées. Cela lui permet d'avoir un statut neutre et permet au lecteur de se faire sa propre opinion sur ces événements si anciens et si peu vérifiables scientifiquement. le point négatif qui en découle est que l'on est envahi de citations, d'extraits de livres, ... qui ramène l'auteur à son métier de journaliste et non d'écrivain ...et on se dit à un moment : autant aller lire le livre de M. DIEHL, par exemple qui est tellement cité !
    Je tiens également à préciser que ce livre est très accessible même pour des novices de l'histoire comme je peux l'être, mais au vu de la 4ème couverture, je m'attendais à en connaitre plus sur la conquête en Espagne et en France, c'est ma petite frustration, mais pour le reste, l'Afrique du Nord, j'en ressors riche d'enseignement.

    Lien : http://chezsabisab.blogspot.fr/2016/04/les-cavaliers-dallah-genevieve-chauvel.html

  • add_box
    Couverture du livre « Les cavaliers d'Allah » de Genevieve Chauvel aux éditions Archipel

    Christelle KORCHI sur Les cavaliers d'Allah de Genevieve Chauvel

    Un livre que j'ai mis un peu de temps à lire car il est dense. Il est très intéressant et donne un éclairage nécessaire sur la manière dont l'Afrique du Nord après avoir été latine et donc chrétienne est devenue musulmane. L'auteur s'attarde sur les différents chefs de guerre qui ont jalonnés...
    Voir plus

    Un livre que j'ai mis un peu de temps à lire car il est dense. Il est très intéressant et donne un éclairage nécessaire sur la manière dont l'Afrique du Nord après avoir été latine et donc chrétienne est devenue musulmane. L'auteur s'attarde sur les différents chefs de guerre qui ont jalonnés les nombreuses conquêtes, et d'ailleurs, les chefs berbères ne sont pas oubliés alors que c'est souvent le cas dans les récits sur les croisades. Il est intéressant de constater avec quelle rapidité l'Islam s'est répandue un peu comme le christianisme avant lui (et ça certains l'ont oublié un peu vite). J'ai aimé le fait que ce soit romancé et une écriture très aérienne, très épique qui va bien avec le propos.

    J'aurais toutefois souhaité trouver des cartes au fur et à mesure des conquêtes afin de mieux situer et puis aussi parce que j'aime les cartes tout simplement. Il n'y a pas d'illustration et cela aurait ajouter quelque chose. J'ai beaucoup aimé et j'ai beaucoup appris aussi. Attention, cela couvre la période de 647 à 732 , je suis donc restée sur ma faim car j'aurai voulu que cela continue et peut être aussi plus de parallélisme avec ce qui se passe actuellement.

    Un bel ouvrage qui n'est toutefois pas pour tous, je pense qu'il faut aimer l'histoire et particulièrement l'histoire d'un point de vue religieux et avoir la curiosité de ce qui attrait à l'Islam.

    J'espère que l'auteur continuera sur cette lancée. En tout cas, je lirai volontiers d'autres livres .
    VERDICT

    Devrait ravir tout les fanas d'histoire et d'histoire de la religion. A offrir, pour éclairer les consciences et trouver des éléments de réponses à ce qui se passe actuellement.
    https://revezlivres.wordpress.com/2016/02/21/les-cavaliers-dallah-comment-les-arabes-conquirent-lafrique-du-nord-chauvel-genevieve/

  • add_box
    Couverture du livre « L'Amazone du désert, Gertrude Bell » de Genevieve Chauvel aux éditions Pygmalion

    Salina sur L'Amazone du désert, Gertrude Bell de Genevieve Chauvel

    Avant la lecture de cette bio, j'avoue avoir ignoré et même ne jamais avoir entendu prononcer le nom de Gertrude Bell .
    Ceci dit apprendre qu'elle a été l'alter ego de Lawrence d'Arabie a éveillé ma curiosité, et la photo la montrant avec « ce héros » aux yeux bleus , style Peter O'Toole ...
    Voir plus

    Avant la lecture de cette bio, j'avoue avoir ignoré et même ne jamais avoir entendu prononcer le nom de Gertrude Bell .
    Ceci dit apprendre qu'elle a été l'alter ego de Lawrence d'Arabie a éveillé ma curiosité, et la photo la montrant avec « ce héros » aux yeux bleus , style Peter O'Toole dans le film de David Lean , m'a fait perdre encore une illusion : comme dit l'auteur « on dirait un petit employé de bureau », l'imagination donne parfois de meilleurs résultats que la réalité !
    Mais revenons à Gertrude. Petite fille née en 1868, à l'époque victorienne en Angleterre dans une famille richissime, malheureusement orpheline de mère dès l'âge de 5 ans, elle sera adulée par son père(qui lui survivra) et par sa belle-mère, Florence, elle même issue d'une famille aristocratique.
    Gertrude, bien que corsetée à tous points de vue par son éducation victorienne stricte,est une petite fille audacieuse et certainement pas timorée ; le plus tôt possible, elle s'éloigne de sa famille, voyage énormément , et a une prédilection pour le Moyen orient . C'est en néophyte( entre 1900 et 1914) qu'elle voyage et donne ses premiers avis sur l'archéologie des régions traversées et ne sera pas vraiment prise au sérieux par ses pairs. De l'archéologie, cette aventurière qui voyage avec ses dentelles, crinolines, robes du soir, chapeaux , vaisselles, et écritoire obligatoire bien sûr...  passera de la diplomatie qu'elle pratique de nature , à agent de renseignement. Les tous débuts du MI6;son enthousiasme, son intelligence, et son art d'écouter la rendront un moment incontournable. Elle est surnommée « La Kathoun », reine du désert, ou » reine sans couronne d'Irak ».Mais là aussi le pouvoir des hommes la supplantera et elle mourra en 1926, en Irak, de lassitude, suicide peut-être . Sa vie privée par contre est une suite d'échecs, et elle n'arrivera pas à dépasser l'amour platonique avec le grand amour de sa vie.
    Cette bio est bien agréable à lire, elle dessine le profil de ces femmes , ces aventurières en crinoline qui ont osé braver les interdits que leur imposaient leur sexe à cette époque. La dernière partie ,qui évoque la conférence du Caire, et ses conséquences m'a parue la plus intéressante , et les prédictions de Gertrude Bell qui parlait l'arabe parfaitement et connaissait les rouages politiques de cette région particulièrements lucides.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !