Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Frederique Deghelt

Frederique Deghelt
Voyageuse infatigable avec Paris pour port d'attache, Frédérique Deghelt est journaliste et réalisatrice de télévision. Chez Actes Sud, elle a publié trois romans – La Vie d'une autre (2008, adapté au cinéma par Sylvie Testud en 2012 ; Babel n° 897), La Grand-mère de Jade (2009, prix Chronos, pri... Voir plus
Voyageuse infatigable avec Paris pour port d'attache, Frédérique Deghelt est journaliste et réalisatrice de télévision. Chez Actes Sud, elle a publié trois romans – La Vie d'une autre (2008, adapté au cinéma par Sylvie Testud en 2012 ; Babel n° 897), La Grand-mère de Jade (2009, prix Chronos, prix Solidarité) et La Nonne et le Brigand (2011) –,deux ouvrages mêlant textes et photographies – Je porte un enfant et dans mes yeux l'étreinte sublime qui l'a conçu (2007) et Le Cordon de soie (2009) – et deux livres pour la jeunesse – Ma nuit d'amour (2011) et Le Voyage de Billie (2012).

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Frederique Deghelt (2)

Avis sur cet auteur (95)

  • add_box
    Couverture du livre « La vie d'une autre » de Frederique Deghelt aux éditions Actes Sud

    Flore Langen sur La vie d'une autre de Frederique Deghelt

    On est plongé dans la crise identitaire de l'héroïne, qui a oublié une partie de sa vie antérieure, suite à un problème survenu dans son couple. L'auteur parvient à nous faire vaciller avec la jeune femme. Le roman retrace sa lente reconstruction existentielle et personnelle. C'est une sorte de...
    Voir plus

    On est plongé dans la crise identitaire de l'héroïne, qui a oublié une partie de sa vie antérieure, suite à un problème survenu dans son couple. L'auteur parvient à nous faire vaciller avec la jeune femme. Le roman retrace sa lente reconstruction existentielle et personnelle. C'est une sorte de thriller psychologique haletant, prenant et très signifiant.

  • add_box
    Couverture du livre « L'oeil du prince » de Frederique Deghelt aux éditions J'ai Lu

    PIERRE DARRACQ sur L'oeil du prince de Frederique Deghelt

    Je n'avais guère été convaincu il y a quelques années par "La vie d'une autre", un précédent roman (à succès) de Frédérique Deghelt. Là, c'est sûr, je pense que je ne recommencerai pas. Cependant, si "L'alchimiste" est votre livre de chevet et qu'il voisine avec "Le petit prince" , alors aucun...
    Voir plus

    Je n'avais guère été convaincu il y a quelques années par "La vie d'une autre", un précédent roman (à succès) de Frédérique Deghelt. Là, c'est sûr, je pense que je ne recommencerai pas. Cependant, si "L'alchimiste" est votre livre de chevet et qu'il voisine avec "Le petit prince" , alors aucun doute, "L'oeil du prince" est fait pour vous ! Les adeptes de textes plus réalistes et moins gnangnans feront évidemment l'impasse, il y a tant de belles choses à lire en ce moment !

  • add_box
    Couverture du livre « La vie d'une autre » de Frederique Deghelt aux éditions Actes Sud

    Alexandra Ovré sur La vie d'une autre de Frederique Deghelt

    Marie 25 ans à un coup de foudre pour Pablo, une nuit d'amour s'en suit et le lendemain elle se réveille avec 12 ans de plus , mariée et avec 3 enfants et aucun souvenirs de tout ceci.

    Le thème de base est intéressant ,la perte de mémoire , la question pourquoi ? comment ?

    Les défauts de...
    Voir plus

    Marie 25 ans à un coup de foudre pour Pablo, une nuit d'amour s'en suit et le lendemain elle se réveille avec 12 ans de plus , mariée et avec 3 enfants et aucun souvenirs de tout ceci.

    Le thème de base est intéressant ,la perte de mémoire , la question pourquoi ? comment ?

    Les défauts de ce livre : la structuration compactée , j'ai eut dut mal parfois à savoir si elle pensait , ou si elle parlait un peu perturbant ...sa vie , comme elle le dit parfaite , un mari amoureux, de l'argent, de gentils enfants, une nounou et j'en passe ...sa perte de mémoire , je m'attendais encore une fois à autre chose, la fin un peu simple tout finit bien alors que rien est vraiment bien ,elle oublie tout de même facilement que malgré sa perte de mémoire elle trompe son mari mais après tout aimer c'est pardonner surtout quand l'autre ne sait rien à ce propos... !

    Néanmoins malgré ces petits détails le thème est accrocheur, Marie est attachante , les questions sur les couples , les illusions de l'amour, du temps qui passe , de la trahison ...chacun peut y aller de sa propre réflexion , pas d’émotion particulière juste une lecture facile .

    On pourrait résumé ce livre par une petite citation de Gustave Flaubert : " Le souvenir est l’espérance renversée "

  • add_box
    Couverture du livre « Les brumes de l'apparence » de Frederique Deghelt aux éditions Actes Sud

    Isabelle PURALLY-BOISSEL sur Les brumes de l'apparence de Frederique Deghelt

    Gabrielle, la narratrice, est heureuse dans un couple brillant : mariée depuis une vingtaine d’années à un chirurgien esthétique de renom, elle-même responsable pleine d’imagination d’une entreprise d’évènementiel. Elle ne croit pas à la crise de la quarantaine, et pourtant sa vie est remise en...
    Voir plus

    Gabrielle, la narratrice, est heureuse dans un couple brillant : mariée depuis une vingtaine d’années à un chirurgien esthétique de renom, elle-même responsable pleine d’imagination d’une entreprise d’évènementiel. Elle ne croit pas à la crise de la quarantaine, et pourtant sa vie est remise en question de façon surprenante.
    Suite à un héritage inattendu, elle se rend dans la France profonde pour mettre en vente la propriété qui lui a été léguée. Parisienne invétérée, elle n’a aucune intention de s’attacher à cet endroit, et pourtant…. et pourtant ce retour sur la terre de ses ancêtres est une remise en cause totale, bouleversante, par la découverte de particularités familiales que sa mère lui avait toujours celées.
    Passées les premières frayeurs face à l’inexplicable, Gabrielle va se laisser porter par ces découvertes et peu à peu se remettre en question.
    Si vous croyez aux phénomènes inexpliqués, si vous aimez les maisons hantées aux murs sanguinolents, les portes claquent brutalement, sans le moindre courant d’air, ce livre est pour vous.
    Si vous êtes tellement cartésien que le simple mot de paranormal vous fait fuir, ne partez pas et laissez-vous envoûter par ce magnifique roman de Frédérique Deghelt.