Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Frederic Pouhier

Frederic Pouhier
Frédéric Pouhier est auteur de one-man-show, homme de radio et a déjà écrit de nombreux livres d'humour aux éditions Leduc.s.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Journal intime d'un chat acariâtre T.1 » de Frederic Pouhier et Susie Jouffa aux éditions First

    Audrey Light And Smell sur Journal intime d'un chat acariâtre T.1 de Frederic Pouhier - Susie Jouffa

    Edgar est un peu un condensé de l’image que l’on peut avoir des chats, un animal qui érige la sieste en art, fait ce qu’il veut quand il veut, considère que son lieu d’habitation est le sien et non celui de ses maîtres (d’ailleurs, il n’a pas de maître mais des serviteurs), est obsédé par la...
    Voir plus

    Edgar est un peu un condensé de l’image que l’on peut avoir des chats, un animal qui érige la sieste en art, fait ce qu’il veut quand il veut, considère que son lieu d’habitation est le sien et non celui de ses maîtres (d’ailleurs, il n’a pas de maître mais des serviteurs), est obsédé par la nourriture…

    Je rassure les gens qui n’ont pas encore de chats, les auteurs exagèrent volontairement le trait afin de rendre la lecture du journal intime de ce chat acariâtre très drôle et addictive. Mais je ne vous cache pas que j’ai retrouvé quelques comportements de mes deux félins adorés dans celui d’Edgar notamment en ce qui concerne Hardy et son amour obsessionnel pour la nourriture.

    La lecture du livre se révèle tellement prenante que ma résolution de n’en lire que quelques pages le soir s’est vite envolée. Je l’ai lu d’une seule traite confortablement installée dans mon canapé avec, cela va presque sans dire, M. Gribouille lové sur mes genoux. Mais rassurez-vous, pour ne pas qu’il prenne le titre du livre comme une attaque personnelle ou un message caché, j’ai veillé à le cacher.

    On peut seulement regretter une certaine redondance dans les propos de notre cher Edgar, mais cela sied à merveille à l’anima « chat », être d’habitude dont la vie est organisée autour de ses repas et de ses siestes. De là à dire qu’un chat est un animal paresseux, il n’y a qu’un pas que, pour ne pas réveiller les susceptibilités félines, nous ne franchirons certainement pas.

    En conclusion, je conseille Journal intime d’un chat acariâtre à tous ceux qui ont envie d’une lecture très légère et surtout pleine d’humour. Malgré son côté caractériel et son incroyable « modestie », Edgar est un chat attachant que vous prendrez plaisir à mieux connaître.

    Pour ma part, j’ai déjà le tome 2 qui m’attend dans ma bibliothèque.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !