Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Frank Andriat

Frank Andriat
Frank Andriat a écrit de nombreux romans pour adolescents. Plusieurs d'entre eux sont devenus des best-sellers. Repères bibliographiques Depuis ta mort, Grasset, 2004 Mon pire ami, Grasset, 2006 Ado blues, Mijade, 2007 Monsieur Bonheur, Mijade, 2007 Vidéo poisse, Mijade, 2007 Journal de Jamila, M... Voir plus
Frank Andriat a écrit de nombreux romans pour adolescents. Plusieurs d'entre eux sont devenus des best-sellers. Repères bibliographiques Depuis ta mort, Grasset, 2004 Mon pire ami, Grasset, 2006 Ado blues, Mijade, 2007 Monsieur Bonheur, Mijade, 2007 Vidéo poisse, Mijade, 2007 Journal de Jamila, Mijade, 2008 Tabou, Mijade, 2008 Voleur de vies, Grasset, 2008 Aurore barbare, Mijade, 2008 Rose bonbon, noir goudron, Mijade, 2009 Je voudrais que tu..., Grasset, 2011 La Remplaçante, Mijade, 2012 Rose afghane, Mijade, 2012

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Jolie libraire dans la lumière » de Frank Andriat aux éditions Desclee De Brouwer

    Cathfd sur Jolie libraire dans la lumière de Frank Andriat

    aurent s’arrête devant une librairie frappé par l’image qui s’offre à lui: Maryline, la jolie libraire absorbée dans sa lecture, si belle dans la lumière qui tombe sur elle... il entre car il a envie de savoir quel est le livre qui retient toute l’attention de la jeune femme...

    Une ode aux...
    Voir plus

    aurent s’arrête devant une librairie frappé par l’image qui s’offre à lui: Maryline, la jolie libraire absorbée dans sa lecture, si belle dans la lumière qui tombe sur elle... il entre car il a envie de savoir quel est le livre qui retient toute l’attention de la jeune femme...

    Une ode aux livres, au pouvoir des mots, au bonheur de lire...Un délicieux roman , une pépite très bien écrite et si d’aucuns pourraient y trouver quelques facilités stylistiques, un peu trop de pathos, une intrigue un peu cousue de fil blanc, qu’importe, ne boudez pas votre plaisir, vous les amoureux des livres, de temps en temps cela fait du bien de ne pas se prendre la tête et de lire une histoire optimiste et rassembleuse dans laquelle on a envie de croire et dont le happy end nous met le sourire aux lèvres ...On en garde le souvenir ému d’un joli moment qu’il ne faut surtout pas manquer!

  • add_box
    Couverture du livre « Amour à boire » de Frank Andriat aux éditions Mijade

    Ludivine_Wilcz sur Amour à boire de Frank Andriat

    Un très bon roman pour ados ... Emile, dit Tchap, vit entre un père alcoolique et un mère dépressive ... Un jour, il croise Adeline et a le coup de foudre mais il ne lui parle que quelques semaines plus tard ... Entre c'est l'amour fou, mais lui est fils d'ouvrier et elle vient d'un milieu...
    Voir plus

    Un très bon roman pour ados ... Emile, dit Tchap, vit entre un père alcoolique et un mère dépressive ... Un jour, il croise Adeline et a le coup de foudre mais il ne lui parle que quelques semaines plus tard ... Entre c'est l'amour fou, mais lui est fils d'ouvrier et elle vient d'un milieu bourgeois ... Les deux adolescents vont alors être confrontés aux préjugés de la famille d'Adeline ... Que vont-ils faire? Est-elle celle qu'il croit? Est-il prêt à tout quitter pour elle?

  • add_box
    Couverture du livre « Je voudrais que tu... » de Frank Andriat aux éditions Grasset Jeunesse

    sand marc sur Je voudrais que tu... de Frank Andriat

    Même avis que Elise Deschamps ...pas très emballant...trop prévisible , cliché ... Ne m'a pas touche non plus ..

    Même avis que Elise Deschamps ...pas très emballant...trop prévisible , cliché ... Ne m'a pas touche non plus ..

  • add_box
    Couverture du livre « Tabou » de Frank Andriat aux éditions Mijade

    Claude Stas sur Tabou de Frank Andriat

    Une question m'a toujours taraudé l'esprit : l'homophobie relève-t-elle de l'acquis ou de l'inné ? Je connais déjà la réponse mais songez à tous les gays qui ont dû répondre à la même question mais vis-à-vis de leur identité sexuelle ! Le roman de Frank Andriat est à ce propos dans le ton juste...
    Voir plus

    Une question m'a toujours taraudé l'esprit : l'homophobie relève-t-elle de l'acquis ou de l'inné ? Je connais déjà la réponse mais songez à tous les gays qui ont dû répondre à la même question mais vis-à-vis de leur identité sexuelle ! Le roman de Frank Andriat est à ce propos dans le ton juste : il n'est pas trop militant (ce n'est pas Jean Genet), ni trop esthétique (ce n'est pas Dominique Fernandez). Non, en abordant ce thème si brûlant ces derniers temps, il me semble avoir trouvé le juste équilibre entre les protagonistes de cette histoire. Premier chapitre : l'homophobe, celui qui rejette par ignorance ou par tradition (familiale, culturelle ou religieuse). Deuxième chapitre : le gay dans le placard avec ses doutes, ses angoisses et la honte créée de toutes pièces par son entourage. Troisième chapitre : le gay sorti du placard, qui s'assume, qui écoute, qui conseille, qui aide... Seul reproche : le texte se veut un équilibre entre les différentes visions et en devient parfois un peu démonstratif, à cet égard. Et je dois aussi reconnaître que le suicide d'un ado à la base de l’histoire, est une très dure réalité, mais une réalité malgré tout. Les chiffres sont accablants. La stigmatisation de leur sexualités conduit les adolescents gays et les jeunes lesbiennes à se suicider 6 à 10 fois plus que les jeunes se sentant hétérosexuels. Cet état de faits pourrait changer s'il y avait plus de structures d'accueil, d'écoute, d'aide et de protection. Et la loi ne suffit pas, quand ses représentants sont parfois eux-mêmes homophobes...

Ils suivent Frank Andriat

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !