Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Francoise Guerin

Francoise Guerin
Lyonnaise, Françoise Guérin est psychologue et s'est d'abord initiée à l'écriture radiophonique (elle a collaboré à l'émission « Les Petits Polars » pour Radio France), avant de publier trois recueils de nouvelles. Son premier roman, « À la vue, à la mort » (aux Éditions du Masque), a reçu le Pri... Voir plus
Lyonnaise, Françoise Guérin est psychologue et s'est d'abord initiée à l'écriture radiophonique (elle a collaboré à l'émission « Les Petits Polars » pour Radio France), avant de publier trois recueils de nouvelles. Son premier roman, « À la vue, à la mort » (aux Éditions du Masque), a reçu le Prix Cognac du Festival du Film Policier en 2007 et le prix Jean-Zay des lycéens. Elle a publié « Cherche jeunes filles à croquer » aux Éditions du Masque en 2012 qui a obtenu le Prix Sang pour Sang Polar 2013.

Articles en lien avec Francoise Guerin (2)

Avis sur cet auteur (22)

  • add_box
    Couverture du livre « Les enfants de la dernière pluie » de Francoise Guerin aux éditions Editions Du Masque

    Cassandre Bourleau sur Les enfants de la dernière pluie de Francoise Guerin

    Les enfants de la dernière pluie est une enquête de l’inspecteur Eric Lanester. Cela signifie que ce personnage est récurrent mais que chaque titre offre une histoire unique. En clair, vous n’êtes pas obligé d’avoir lu les précédents pour comprendre celui-ci bien que ce soit bien pour connaître...
    Voir plus

    Les enfants de la dernière pluie est une enquête de l’inspecteur Eric Lanester. Cela signifie que ce personnage est récurrent mais que chaque titre offre une histoire unique. En clair, vous n’êtes pas obligé d’avoir lu les précédents pour comprendre celui-ci bien que ce soit bien pour connaître le personnage central.

    Dans cet opus, Eric Lanester rend visite à son frère malade mental lorsqu’une bagarre éclate, suivie d’une défenestration et d’un suicide. On apprend rapidement que c’est un infirmier du service psychiatrique, réputé pour sa gentillesse et son amabilité qui a tué un patient. Des psychotropes sont retrouvés dans son sang, la police ne tarde pas à s’interroger. Un membre du corps médical n’aurait pas pris un tel risque pour sa santé, surtout quand on aime son métier. Alors qui a fait ça et pourquoi ? Eric Lanester prend cette histoire très à cœur et son équipe est toujours prête à le suivre.

    Si le début m’a paru un peu long, le temps de me familiariser avec les personnages et l’enquête, j’ai trouvé la suite difficile à lâcher. Le rythme est rapide, les chapitres courts y sont pour beaucoup. La construction du thriller est bonne. Souvent, les chapitres se terminent sur une note de suspense et nous ne pouvons que lire le suivant et au final, les enchaîner à une vitesse folle !
    L’histoire globale se tient et fait frissonner et j’ai été surprise par la fin que je n’avais pas vu venir. Préparez-vous à passer une nuit blanche !

    Eric Lanester est un personnage qui m’a touchée. Sous ses airs de flic qui n’a peur de rien, on découvre un homme meurtri. L’enquête policière révèlera plusieurs aspects de sa personnalité et cela donne envie d’en savoir davantage ! On sent bien que son passé est obscur et que lui-même a encore de nombreuses choses à découvrir.

    Pour conclure, j’ai trouvé ce thriller plutôt réussi, tant par l’histoire que par la qualité de l’intrigue et des personnages. Je ne manquerai pas le prochain !

  • add_box
    Couverture du livre « Les enfants de la dernière pluie » de Francoise Guerin aux éditions Editions Du Masque

    Michèle FINANCE sur Les enfants de la dernière pluie de Francoise Guerin

    Il s'agit du troisième volet des aventures du commandant Eric Lanester. On y retrouve avec plaisir toute son équipe de criminologie analytique, sa tendre compagne Léo, son frère Xavier et la chatte Walesa, ainsi que sa psychanalyste et ses commentaires acerbes. Le contexte est plaisant et bien...
    Voir plus

    Il s'agit du troisième volet des aventures du commandant Eric Lanester. On y retrouve avec plaisir toute son équipe de criminologie analytique, sa tendre compagne Léo, son frère Xavier et la chatte Walesa, ainsi que sa psychanalyste et ses commentaires acerbes. Le contexte est plaisant et bien décrit. On suit cette nouvelle aventure avec intérêt et on y apprend d’ailleurs des tas de choses sur le génome humain, la notion d’hérédité et la phrénologie. Nous naviguons dans le milieu de la psychiatrie et de l’industrie pharmaceutique avec, aux commandes, des dynasties de mandarins plus fous que leurs patients. La folie est au centre du roman, celle des tueurs mais aussi celle plus discrète de ceux qui veulent se venger du passé, par petites touches, par petits mots.

    L’enquête est intéressante, du suspens, des rebondissements et un dénouement assez logique mais cependant bien amené. Le tout prenant appui sur la lecture d’un poème de Théophobe Le Diaoul, poète de l’aliénation qui a donné son nom à l’établissement. Son obstination à déchiffrer les signes va permettre à Eric Lanester d’aller plus loin dans ses investigations en écoutant sa petite voix lui indiquer le bon chemin.

    L’originalité des aventures de ce commandant sympathique repose sur sa double compétence puisqu’il n’est pas que flic, mais peut se vanter également d’un joli diplôme en psychologie. Quand on sait que Françoise Guérin est psychologue de métier, on comprend mieux les différentes interprétations freudiennes au fil des pages. Références qui ne sont pas pesantes comme on pourrait le craindre, mais amenées avec finesse. Mêler enquête criminelle et notion de transfert est une excellente trame pour ce bon polar, lu avec plaisir, même s’il ne restera pas dans nos mémoires comme un monument du polar mais bien un moment de détente.

    L’écriture est achevée, un beau travail qui permettra probablement une nouvelle adaptation pour la télévision, avec Richard Berry dans le rôle du commandant Lanester.

  • add_box
    Couverture du livre « À la vue, à la mort » de Francoise Guerin aux éditions Editions Du Masque

    Andrée Lapapivore sur À la vue, à la mort de Francoise Guerin

    Découvert "par hasard" il y a quelques semaines lors du festival Sang d'encre de Vienne (l'auteur, très dynamique, m'a convaincue de le lire), je ne regrette pas du tout cet achat.
    A la vue, à la mort est un très bon polar, avec tout ce qu'il faut là où il faut : des personnages fouillés et...
    Voir plus

    Découvert "par hasard" il y a quelques semaines lors du festival Sang d'encre de Vienne (l'auteur, très dynamique, m'a convaincue de le lire), je ne regrette pas du tout cet achat.
    A la vue, à la mort est un très bon polar, avec tout ce qu'il faut là où il faut : des personnages fouillés et attachants, une intrigue tortueuse, des fausses pistes, de l'action... J'ai beaucoup aimé cette idée de "superflic" qui voit sa vie et ses certitudes remises en question par une cécité soudaine qui l'oblige à appréhender le monde différemment ; sa rencontre avec une psychanalyste le mènera notamment à se questionner sur ses choix de vie et à mieux comprendre son entourage... en même temps qu'il trouvera le tueur.
    Le style est direct, les phrases sont courtes, les chapitres également ; ajoutez à cela une intrigue de qualité, vous comprendrez combien il est difficile de lâcher ce livre en cours de lecture !!
    En conclusion, un très bon roman qui m'a donné envie de lire Cherche jeunes filles à croquer, le second volume des aventure d'Eric Lanester...

    http://andree-la-papivore.blogspot.fr/2013/12/a-la-vue-la-mort-de-francoise-guerin.html

  • add_box
    Couverture du livre « Les enfants de la dernière pluie » de Francoise Guerin aux éditions Editions Du Masque

    Andrée Lapapivore sur Les enfants de la dernière pluie de Francoise Guerin

    Voici enfin le troisième volume des enquêtes d'Eric Lanester. Acheté 2 jours après sa sortie, je l'ai dévoré en moins de 48 heures... il n'aura pas eu le temps de trainer dans ma PAL. Vu que j'ai découvert l'auteur il y a moins de 6 mois, on peut dire que je suis devenue accro... mais ce n'est...
    Voir plus

    Voici enfin le troisième volume des enquêtes d'Eric Lanester. Acheté 2 jours après sa sortie, je l'ai dévoré en moins de 48 heures... il n'aura pas eu le temps de trainer dans ma PAL. Vu que j'ai découvert l'auteur il y a moins de 6 mois, on peut dire que je suis devenue accro... mais ce n'est pas sans raisons !
    Comme toujours avec Françoise Guérin, les personnages sont extrêmement fouillés - autant les principaux que les secondaires - et attachants, on les suit avec beaucoup de plaisir de volume en volume. Personnellement, je ressens beaucoup de tendresse pour le duo Eric Lanester / Marc Bazin, j'espère les retrouver dans de nombreuses autres histoires. Le style de l'auteur est très agréable à lire, il y a des drames, des touches d'humour, et surtout une succession de chapitres courts - très courts même, parfois une seule page - qui nous entraîne dans un rythme de lecture haletant. Ajoutez à cela une intrigue de qualité et vous comprendrez pourquoi j'ai adoré cet excellent roman policier.

    http://andree-la-papivore.blogspot.fr/2014/04/les-enfants-de-la-derniere-pluie-de.html