Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Francois-Henri Soulie

Francois-Henri Soulie

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (21)

  • add_box
    Couverture du livre « Il n'y a pas de passé simple » de Francois-Henri Soulie aux éditions Editions Du Masque

    Claire Guyard Septante006 sur Il n'y a pas de passé simple de Francois-Henri Soulie

    Polar original, drôle, avec des personnages principaux vraiment attachants.
    J'aimerais beaucoup rencontrer Skander Corsaro!

    Polar original, drôle, avec des personnages principaux vraiment attachants.
    J'aimerais beaucoup rencontrer Skander Corsaro!

  • add_box
    Couverture du livre « Le songe de l'astronome » de Francois-Henri Soulie et Thierry Bourcy aux éditions 10/18

    patrice chauville sur Le songe de l'astronome de Francois-Henri Soulie - Thierry Bourcy

    Aux Quais du Polar de Lyon, il y a les auteurs qu'on veut rencontrer et il y a les surprises.
    Lorsque je suis allé échanger avec Thierry Bourcy, auteur que j'avais eu l'occasion d'apprécier au travers de ses romans et de son personnage, le flic des tranchées Célestin Louise, celui-ci m'a parlé...
    Voir plus

    Aux Quais du Polar de Lyon, il y a les auteurs qu'on veut rencontrer et il y a les surprises.
    Lorsque je suis allé échanger avec Thierry Bourcy, auteur que j'avais eu l'occasion d'apprécier au travers de ses romans et de son personnage, le flic des tranchées Célestin Louise, celui-ci m'a parlé avec enthousiasme de sa collaboration avec son voisin de table, François-Henri Soulié, auteur de romans lui aussi.
    Intrigué, ce n'est pourtant que le lendemain que je suis retourné les voir pour me procurer le fruit de leur collaboration.
    Le songe de l'astronome, roman policier historique, met en scène, dans la Prague du XVIIème siècle, des personnalités de l'époque, l'empereur Rodolphe II de Habsbourg, Tycho Brahé, célèbre astronome, le peintre Spranger ou encore Roberto Bellarmin l'inquisiteur.
    Quand l'un d'entre eux est empoisonné et que d'autres morts suspectent s'y ajoutent, l'empereur décide de confiner toutes les personnes présentes au château et charge son Capitaine des soldats, Josef Kassov, associé à son neveu Mattheus de mener l'enquête.
    C'est donc, un huis clos que nous ont concocté nos deux compères écrivains. A la façon d'Agatha Christie, les pistes se brouillent, mais tel un Poirot du Moyen-Âge, Kassov ne lâche rien et fait preuve d'une grande intelligence pour arriver à piéger le coupable.
    A les entendre, leur association paraît très simple. Pourtant, à la lecture de leur livre, difficile d'imaginer que, géographiquement éloignés, il y ait une telle fusion entre eux qui écrivent, m'ont-ils confié, chacun un chapitre, pour réussir une osmose parfaite et qui produise un tel récit.
    Il faut saluer ce travail à quatre mains et je vous engage, si vous en avez l'occasion, à aller à la rencontre de Thierry et François-Henri, je ne doute pas qu'ils vous transmettent leur passion.

  • add_box
    Couverture du livre « Un futur plus que parfait t.2 » de Francois-Henri Soulie aux éditions Editions Du Masque

    Virginie H sur Un futur plus que parfait t.2 de Francois-Henri Soulie

    Il en a de l'humour FH Soulié ! Et ces rompols ont un côté jubilatoire qui me réjouit !
    J'avais déjà beaucoup aimé Il n'y a pas de passé simple (oui, l'auteur joue avec la conjugaison !) que j'avais trouvé à la fois érudit et drôle, ce nouvel opus confirme tout le bien que j'en pense !

    On...
    Voir plus

    Il en a de l'humour FH Soulié ! Et ces rompols ont un côté jubilatoire qui me réjouit !
    J'avais déjà beaucoup aimé Il n'y a pas de passé simple (oui, l'auteur joue avec la conjugaison !) que j'avais trouvé à la fois érudit et drôle, ce nouvel opus confirme tout le bien que j'en pense !

    On retrouve évidemment Skander Corsaro, petit reporter affecté à la rubrique culture d'un journal du Sud-Ouest, qui se retrouve (involontairement, ça va de soi) au milieu d'une enquête pour disparition d'enfants alors qu'il venait dans ce bled paumé du Causse pour couvrir la découverte d'une statuette préhistorique.

    Drôle de patelin en vérité ! Alcooliques, maire corrompue, anciennes vedettes, aubergistes passionnés de Columbo, et un drôle de personnage adepte de Henry David Thoreau...et évidemment, le pote homo, le poisson "jaune", le libraire, les "pauvre chat" de Milly, affectée aux petites annonces et, bien sûr, la narcolepsie parfois providentielle du héros.

    La narration est toujours parfaite, l'érudition à l'affût, les bons mots déroulés sans complexes (combien de fois ai-je souri ?) et l'intrigue tient la route !
    Ce n'est certes pas un polar sanguinolent ni un "rural noir" à la mode, mais c'est un vrai moment de plaisir, une lecture réjouissante (et l'écriture travaillée témoigne du talent de l'auteur !).

    (Si vous le cherchez sur le site du Masque, ou chez tout autre dealer de littérature, il est indiqué que le livre compte 248 pages....il y en a 200 de plus ! comme le précédent tome, celui-ci est sorti directement en format poche.)

  • add_box
    Couverture du livre « Il n'y a pas de passé simple » de Francois-Henri Soulie aux éditions Editions Du Masque

    Virginie H sur Il n'y a pas de passé simple de Francois-Henri Soulie

    Quelle bonne surprise que ce roman policier qui m'a d'abord attirée par sa couverture ! Et quand se sont ajoutés les mots "abbaye", "meurtre" et "trésor", j'ai deviné que j'allais me régaler !

    Pourtant au ton des premières phrases, j'ai eu peur de retrouver tous les travers que j'avais...
    Voir plus

    Quelle bonne surprise que ce roman policier qui m'a d'abord attirée par sa couverture ! Et quand se sont ajoutés les mots "abbaye", "meurtre" et "trésor", j'ai deviné que j'allais me régaler !

    Pourtant au ton des premières phrases, j'ai eu peur de retrouver tous les travers que j'avais déplorés dans le roman de Brigitte Aubert il y a quelques jours : sarcastique, enjoué façon canaille...Pour finalement accrocher à cette narration impertinente, pleine d'humour mais très cultivée !

    Les personnages sont sympathiques (de Skander l'apprenti-journaliste à son pote Tonio, franchement gay) mais leurs rapports avec les autres protagonistes, dont certains très fachos sont à vomir, enrichissent ce roman et explorent quelques unes des situations contemporaines qui forcent à réfléchir... C'est donc sur ces personnalités que se joue cette partition policière plus que sur le fameux trésor et c'est savoureux !

    De l'humour donc, un peu de réflexion sociétale, et un auteur à suivre !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !