Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Francois-Henri Soulie

Francois-Henri Soulie

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (21)

  • add_box
    Couverture du livre « Impératif imprévu » de Francois-Henri Soulie aux éditions Editions Du Masque

    Eve Yeshé sur Impératif imprévu de Francois-Henri Soulie

    J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les pérégrinations de ce journaliste très atypique, Skander Corsaro. En rencontrant Alex un ancien camarade de promo, qui officie en tant que père Noël devant un grand magasin, dont il n’a en fait gardé aucun souvenir, il se retrouve à assister à une vente...
    Voir plus

    J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les pérégrinations de ce journaliste très atypique, Skander Corsaro. En rencontrant Alex un ancien camarade de promo, qui officie en tant que père Noël devant un grand magasin, dont il n’a en fait gardé aucun souvenir, il se retrouve à assister à une vente aux enchères truquée qui l’emmène sur les traces d’un peintre russe des années vingt : Yegor Golotzine dont un tableau s’envole bien au-delà du prix envisagé.

    Skander suit son copain à une réception dans la villa du sieur Golotzine qui a été rachetée par un amateur d’art sulfureux. Cocktail sulfureux, peintures non moins sulfureuses, galeriste qui ne l’est pas moins, un expert grec haut en couleur, et des sbires dignes de la mafia… et évidemment les morts commencent à s’accumuler et pas forcément ceux que l’on croit.

    Pour débuter, l’auteur nous livre une définition de la peinture d’Ambrose Bierce,dans son « Dictionnaire du diable » que j’ai adoré:

    « Peinture : art de protéger les surfaces plates des intempéries et de les exposer à la critique »

    Ce polar est un festival de manipulations en tous genre : faux article de Breton faisant l’éloge de Yegor Golotzine, dans une revue du Minotaure, jamais publiée, promotion d’un artiste tombé dans l’oubli, que l’on va tenter de réhabilité après avoir mis à jour le fameux tableau, le côté sulfureux de l’artiste, qui appartenait à la même scène que Raspoutine…

    Un clin d’œil à la journaliste bretonne, druidesse de son état qui fait des incantations dans le parc pour nettoyer l’esprit du peintre et de sa femme qui y sont enterrés et les protéger du diable, (Yegor Golotzine ne peint que des tableaux en rapport avec le Malin !)

    « C’était une tornade féminine. On avait l’impression que sa poitrine arrivait avec quelques minutes d’avance et son arrière-train avec un peu de retard. »

    Un autre personnage, celui-ci récurent chez l’auteur, m’a plu: il s’agit de Chon-Chon l’ami de Skander, bouquiniste rescapé d’Auschwitz, plein de sagesse et à l’humour décapant:

    « L’humain n’existe pas, mon cher Skander. C’est une erreur de considérer le statut d’être humain comme un fait acquis. Bien au contraire, ce qui est acquis, c’est que nous sommes des animaux. Pour ce qui est de l’humanité, en revanche, il nous appartient de l’inventer tous les matins. «

    L’auteur nous entraîne dans un rythme à couper le souffle dans cette aventure, et j’avoue que j’ai marché à fond, car il a un humour qui me plaît énormément, ainsi que sa manière de ponctuer souvent ses phrases d’un Bref…

    C’est le premier polar de François-Henri Soulié qui passe entre mes mains, et c’est le titre qui m’a tentée et j’ai bien envie d’en lire d’autres car le ton et la manière de mener l’enquête m’ont plu, cela change des polars violents, où l’hémoglobine s’écoule par litres… Là, on est dans un univers un peu déjanté, on rencontre des personnages aux caractères bien trempés.

    Merci encore à NetGalley, et aux éditions Le Masque qui m’ont permis de découvrir ce roman.

    #ImpératifImprévu #NetGalleyFrance

  • add_box
    Couverture du livre « Le présent n'a plus le temps » de Francois-Henri Soulie aux éditions Editions Du Masque

    Marie EtreNéant sur Le présent n'a plus le temps de Francois-Henri Soulie

    Skander Corsaro, sympathique journaliste narcoleptique
    Nous emmène dans un univers circassien
    Où le sang a entaché la magie
    La narration s'émaille de philosophie
    Et de jeux sur le langage sans aucun frein
    Produisant un roman policier drolatique

    Vivement les prochaines aventures!
    Nul...
    Voir plus

    Skander Corsaro, sympathique journaliste narcoleptique
    Nous emmène dans un univers circassien
    Où le sang a entaché la magie
    La narration s'émaille de philosophie
    Et de jeux sur le langage sans aucun frein
    Produisant un roman policier drolatique

    Vivement les prochaines aventures!
    Nul doute, François-Henri Soulié est une grande pointure...

  • add_box
    Couverture du livre « Le présent n'a plus le temps » de Francois-Henri Soulie aux éditions Editions Du Masque

    Claire Guyard Septante006 sur Le présent n'a plus le temps de Francois-Henri Soulie

    L'histoire:

    Suite à son article consacré au cirque, le jeune journaliste Skander Corsaro reçoit un message anonyme: "Vous êtes la honte des animaux sauvages".
    Puis au cours d'une représentation, un terrible accident se produit sous le chapiteau.
    Est-ce vraiment un accident? Qui en veut au...
    Voir plus

    L'histoire:

    Suite à son article consacré au cirque, le jeune journaliste Skander Corsaro reçoit un message anonyme: "Vous êtes la honte des animaux sauvages".
    Puis au cours d'une représentation, un terrible accident se produit sous le chapiteau.
    Est-ce vraiment un accident? Qui en veut au cirque? Les défenseurs de la cause animale sont-ils mêlés à tous ces incidents?
    Skander Corsaro va mener l'enquête, épaulé de son meilleur ami Tonio et de son fidèle poisson jaune de compagnie Blb.

    J'ai retrouvé avec grand plaisir le journaliste au Courrier du Sud-Ouest Skander Corsaro que j'avais découvert dans une précédente et savoureuse aventure "Il n'y a pas de passé simple".

    Cette fois, il nous emmène dans l'univers du cirque.
    Ce n'est pas un milieu qui m'attire particulièrement et pourtant, ce qui est fascinant avec Skander Corsaro, c'est que tout devient sujet d'émerveillement et d'intérêt.
    L'enquête, qui est finalement secondaire dans l'histoire, permet à l'auteur François-Henri Soulié de nous présenter
    toute une galerie de personnages hauts en couleurs, qui pourraient paraître caricaturaux au premier abord mais qui se révèlent bien plus complexes.
    La lecture de ce roman est très agréable et prenante, le style rythmé par l'humour et l'amour des mots.
    Skander Corsaro nous raconte une histoire parfois sombre et tragique à travers son regard ironique, tendre et toujours poétique.

    Je conseille vivement ce roman et la compagnie de Skander Corsaro qui sont infiniment agréables.

    Merci Lecteurs.com, #ExplorateursDuPolar et Les Editions du Masque ;)

  • add_box
    Couverture du livre « Le présent n'a plus le temps » de Francois-Henri Soulie aux éditions Editions Du Masque

    Jennifer Daher sur Le présent n'a plus le temps de Francois-Henri Soulie

    Skander Corsaro, journaliste au Courrier du Sud-Ouest, réalise un reportage sur le cirque Jadranski. Émerveillé par sa rencontre avec la troupe il est loin d’imaginer le drame qui va suivre : lors de la représentation à laquelle il assiste, un artiste est grièvement blessé. Accident ? Tentative...
    Voir plus

    Skander Corsaro, journaliste au Courrier du Sud-Ouest, réalise un reportage sur le cirque Jadranski. Émerveillé par sa rencontre avec la troupe il est loin d’imaginer le drame qui va suivre : lors de la représentation à laquelle il assiste, un artiste est grièvement blessé. Accident ? Tentative d’assassinat ? Le mystère reste entier et Skander Corsaro est bien décidé à découvrir la vérité...

    Quel bonheur de rencontrer Skander Corsaro par hasard, au détour de ce livre ! Personnage haut en couleur, atypique et sujet à des crises de narcolepsie. Nous sommes en présence d’un héros bien particulier. Le livre s’articule entièrement autour de Skander Corsaro qui nous raconte directement son histoire puisqu’il est écrit à la première personne. Nous lisons Skander, nous vivons Corsaro.
    Notre héros s’apprivoise au fil de la lecture mais nous échappe toujours un peu avec ses traits d’humour presque sarcastiques et ses phrases tranchantes (« il y a longtemps que j’ai compris que la plupart des insultes sont des autoportraits. Elles dépeignent surtout leur auteur »). Mais Skander Corsaro présente aussi un esprit philosophique (« On dirait que plus personne n'a le temps de vivre. Chaque instant devient une archive, au moment même où il est vécu » ou encore « il n'y a point de bête au monde tant à craindre à l'homme que l'homme »). Le style de Skander Corsaro est un véritable atout du livre. Nous aimons suivre ce personnage. Nous aimons ce personnage.

    Quant à l’enquête, elle tient le lecteur en haleine. Un cirque qui s’installe dans une ville, c’est un monde qui se greffe à un autre. Une cité du rêve qui englobe des personnalités hors du commun, le cirque intrigue. Quels secrets dissimule-t-il ? Quelles histoires se mêlent et se démêlent ? Quel lien peut-on faire entre un dompteur de tigres, un vétérinaire qui empaille des animaux et les aigles noirs ? Où se cachent les monstres ?
    Accompagné de son ami Tonio, la superbe Mona et son poisson jaune Blb, Skander Corsaro est bien entouré pour résoudre ces énigmes.

    "Le présent n’a plus le temps" est un roman bien mené par François-Henri Soulié. L’écriture est originale et les dialogues de qualité apportent du rythme et du mouvement au récit. Nous noterons peut-être un « mini bémol » pour une fin un peu rapide, Skander Corsaro nous quitte un peu vite, mais nous n’en tiendrons pas rigueur car c’est certainement pour mieux le retrouver.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !