Francis Scott Fitzgerald

Francis Scott Fitzgerald

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles (6)

  • La Soirée de Mrs Dalloway de Virginia Woolf
    La Soirée de Mrs Dalloway de Virginia Woolf

    Que les lecteurs de Virginia Woolf se réjouissent et que les autres profitent de l’occasion pour entrer dans l’univers de cette éblouissante écrivaine : une pépite vient de sortir qui rassemblent sept textes dans un recueil, contrepoint plein de sens à Mrs Dalloway.

  • Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de la revue "Transfuge"
    Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de "Transfuge"

    En 2004, il crée Transfuge avec peu de moyen, un ami et contre l’avis de tous. L’idée est simple : rendre à l’exercice de la critique ses lettres de noblesse et s’attacher à l’approche esthétique des œuvres littéraires et cinématographiques. Grâce à son talent, à sa générosité et à son énergie, Vincent Jaury a fait de Transfuge l’un des meilleurs magazines culturels d’aujourd’hui.

  • La littérature fait son cinéma
    La littérature fait son cinéma

    Le cinéma s’est souvent inspiré de la littérature, des classiques les plus anciens aux romans contemporains, le 7ème art donne parfois un regain de jeunesse à des œuvres tombées dans le domaine public, à l’image souvent ennuyeuse. Et curieusement, ils sont souvent un grand succès public comme Le Hussard sur le toit, La Reine Margot, Cyrano de Bergerac..

  • Interview de Pierre Guglielmina, traducteur
    Interview de Pierre Guglielmina

    Traducteur prolifique des grands noms de la littérature anglo-saxonne (Bret Easton Ellis, Ernest Hemingway, Jack Kerouac, Francis Scott Fitzgerald…), Pierre Guglielmina nous détaille sa conception du métier.

Avis (44)

  • add_box
    Couverture du livre « L'étrange histoire de Benjamin Button ; la lie du bonheur » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Gallimard

    Gérald LO sur L'étrange histoire de Benjamin Button ; la lie du bonheur de Francis Scott Fitzgerald

    Cette nouvelle, adaptée au cinéma, est d'une très grande originalité. Publiée la première fois en 1922, l'auteur a fait preuve d'une grande inspiration pour concocter cette histoire hors du commun. Benjamin Button naît vieux. Il a l'apparence d'un vieil homme de soixante dix ans et toute sa vie,...
    Voir plus

    Cette nouvelle, adaptée au cinéma, est d'une très grande originalité. Publiée la première fois en 1922, l'auteur a fait preuve d'une grande inspiration pour concocter cette histoire hors du commun. Benjamin Button naît vieux. Il a l'apparence d'un vieil homme de soixante dix ans et toute sa vie, il va rajeunir pour finalement redevenir un nourrisson. Sa vie est inversée et ne sera faite que d'anecdotes poignantes. Sa famille, ses amis, les inconnus voient un homme qui ne fait pas son âge. A vingt ans, il en paraît cinquante, et à cinquante, il en paraît vingt. L'auteur nous propose une écriture très fluide et sans aucune lourdeur. Je n'ai qu'un seul regret, la longueur bien trop courte de l'histoire de la vie de Benjamin Button. J'aurais préféré lire un roman de quelques centaines pages au lieu d'une cinquantaine tout au plus.



    La deuxième nouvelle, La lie du bonheur, raconte l'histoire d'un jeune couple très amoureux, lui est écrivain, elle est actrice. Au bout d'une année, il tombe très malade, et rapidement perd l'usage de toutes ses facultés. C'est une épopée douloureuse pour cette belle jeune femme qui, jusqu'à la mort de son mari, reste présente et disponible pour son amour. Il fait ressentir la souffrance sourde et invisible de l'être cher qui disparaît dans sa maladie puis dans la mort, laissant une belle fleur, mais fanée. Une magnifique nouvelle qui vous fera lire le calice du bonheur jusqu'à la lie.

  • add_box
    Couverture du livre « Gatsby le magnifique » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Gallimard

    Les livres de K79 sur Gatsby le magnifique de Francis Scott Fitzgerald

    Dans ce roman, Francis Scott Fitzgerald nous fait participer à l'esprit de fête et d'insouciance inhérent à cette période après guerre. Les gens sont délurés et profitent au maximum de l'instant présent. Mais dans l'arrière plan de cette profusion d'actes dévergondés, on découvre Gatsby. Jay...
    Voir plus

    Dans ce roman, Francis Scott Fitzgerald nous fait participer à l'esprit de fête et d'insouciance inhérent à cette période après guerre. Les gens sont délurés et profitent au maximum de l'instant présent. Mais dans l'arrière plan de cette profusion d'actes dévergondés, on découvre Gatsby. Jay Gatsby est un protagoniste à la fois arrogant et touchant. Même si l'on regarde les scènes à travers les yeux d'un narrateur neutre, on comprend au fil des pages de cet épisode, toute la détresse et la force de conviction de cet amoureux transi et on s'attache presque malgré nous, à ce personnage d'apparence pourtant si antipathique.
    L'atmosphère de cette époque, la profondeur des individus, le rapport à la richesse, tout est parfaitement retranscrit et décrypté dans ce spectacle tragique. Fitzgerald m'a ému et comblé grâce à une écriture et une poésie parfaitement maîtrisées d'où ressort un héros à sa manière...Gatsby!
    Un petit chef d'oeuvre qui continue son chemin après la fermeture du livre.

  • add_box
    Couverture du livre « Love boat t.2 ; entre trois et quatre » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Lgf

    Dominique Sudre sur Love boat t.2 ; entre trois et quatre de Francis Scott Fitzgerald

    comme dans tout ce qu'a écrit Fitzgerald, on plonge dans une époque un peu folle, celles ou ses héros veulent vivre leur jeunesse à deux cent pour cent, faire des choix ou y être confrontés, peut être une certaine idée du bonheur ?
    Les personnages sont attachants comme toujours. Chaque...
    Voir plus

    comme dans tout ce qu'a écrit Fitzgerald, on plonge dans une époque un peu folle, celles ou ses héros veulent vivre leur jeunesse à deux cent pour cent, faire des choix ou y être confrontés, peut être une certaine idée du bonheur ?
    Les personnages sont attachants comme toujours. Chaque nouvelles nous prend comme l’aurait fait un roman, ce sont des histoires à elles seules.

  • add_box
    Couverture du livre « Gatsby » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Pocket

    Véronique Beauvois sur Gatsby de Francis Scott Fitzgerald

    Autant j'ai été emballée par le film, autant le livre ... mais au moins je l'ai lu !

    Autant j'ai été emballée par le film, autant le livre ... mais au moins je l'ai lu !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !