Francis Scott Fitzgerald

Francis Scott Fitzgerald

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles (6)

  • La Soirée de Mrs Dalloway de Virginia Woolf
    La Soirée de Mrs Dalloway de Virginia Woolf

    Que les lecteurs de Virginia Woolf se réjouissent et que les autres profitent de l’occasion pour entrer dans l’univers de cette éblouissante écrivaine : une pépite vient de sortir qui rassemblent sept textes dans un recueil, contrepoint plein de sens à Mrs Dalloway.

  • Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de la revue "Transfuge"
    Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de "Transfuge"

    En 2004, il crée Transfuge avec peu de moyen, un ami et contre l’avis de tous. L’idée est simple : rendre à l’exercice de la critique ses lettres de noblesse et s’attacher à l’approche esthétique des œuvres littéraires et cinématographiques. Grâce à son talent, à sa générosité et à son énergie, Vincent Jaury a fait de Transfuge l’un des meilleurs magazines culturels d’aujourd’hui.

  • La littérature fait son cinéma
    La littérature fait son cinéma

    Le cinéma s’est souvent inspiré de la littérature, des classiques les plus anciens aux romans contemporains, le 7ème art donne parfois un regain de jeunesse à des œuvres tombées dans le domaine public, à l’image souvent ennuyeuse. Et curieusement, ils sont souvent un grand succès public comme Le Hussard sur le toit, La Reine Margot, Cyrano de Bergerac..

  • Interview de Pierre Guglielmina, traducteur
    Interview de Pierre Guglielmina

    Traducteur prolifique des grands noms de la littérature anglo-saxonne (Bret Easton Ellis, Ernest Hemingway, Jack Kerouac, Francis Scott Fitzgerald…), Pierre Guglielmina nous détaille sa conception du métier.

Avis (44)

  • add_box
    Couverture du livre « Gatsby » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Pocket

    FLaure sur Gatsby de Francis Scott Fitzgerald

    Ce livre n'a pas eu de succès et son auteur serait bien étonné de voir les nombreux tirages qui sortent ainsi que les films tirés de son œuvre. J'ai bien aimé cette lecture. La vie de Gatsby est superficielle et les profiteurs ne sont plus là quand ils ne trouvent plus d'intérêt. La vie de...
    Voir plus

    Ce livre n'a pas eu de succès et son auteur serait bien étonné de voir les nombreux tirages qui sortent ainsi que les films tirés de son œuvre. J'ai bien aimé cette lecture. La vie de Gatsby est superficielle et les profiteurs ne sont plus là quand ils ne trouvent plus d'intérêt. La vie de Gatsby est faite de mensonges, d'attente, de découragement et d'une triste fin.

    Lecture numérique
    Ma chronique complète : http://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.fr/2014/09/lecture-gatsby-le-magnifique-scott.html

  • add_box
    Couverture du livre « Gatsby » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Pocket

    Felina sur Gatsby de Francis Scott Fitzgerald

    J'ai lu ce roman il y a plusieurs semaines déjà, mais je l'ai tellement aimé que je m'en souviens comme si c'était hier. C'est à l'occasion de la diffusion du film de Baz Luhrmann, avec dans le rôle titre Léonardo Di Caprio, que sur une impulsion, j'ai ouvert le livre. Roman le plus connu de...
    Voir plus

    J'ai lu ce roman il y a plusieurs semaines déjà, mais je l'ai tellement aimé que je m'en souviens comme si c'était hier. C'est à l'occasion de la diffusion du film de Baz Luhrmann, avec dans le rôle titre Léonardo Di Caprio, que sur une impulsion, j'ai ouvert le livre. Roman le plus connu de Francis Scott Fitzgerald, icône de la Génération perdue, il faut surtout ne pas passer à côté.

    Nick Carraway est le narrateur de cet épisode d'une vie, où l'on se dit: "Je vis un moment important, et même en tant que spectateur, il me faut être attentif". Dans sa structure, le roman est assez classique, l'auteur utilise un personnage-narrateur, faire-valoir du héros et témoin de sa vie si exceptionnelle. Cela ne décrédibilise pas pour autant l'histoire, au contraire. Des différents personnages qui participent au récit, le lecteur ne peut s'empêcher de prendre parti, cela signifie alors qu'il est ferré. Tout simplement génial!

    Le roman est éponyme, et ce n'est pas pour rien. Le personnage de Gatsby est central, essentiel, magnétique. Il capte l'attention de tous et de tout. Il est le moteur de ce tout: le destin que lui a tracé F. S. Fitzgerald. Jay Gatsby est un homme d'une richesse extravagante, que tout le monde fréquente, mais que personne ne connaît vraiment. De nombreuses rumeurs courent sur lui.

    Voisin mystérieux et énigmatique du narrateur, il est également épris à la folie de la cousine de ce dernier: Daisy, mariée au richissime Tom Buchanan, lui-même l'amant de Myrtle, la femme du garagiste. Pathétique. Buchanan est exécrable, peut-être parce qu'il fait obstacle au bonheur des deux héros, ou tout simplement parce qu'il l'est réellement, exécrable. Quant à sa maîtresse, seule une once de pitié peut décrire ce que le lecteur ressent à son contact.

    Mais, il ne faut pas croire qu'ici l'amour soit le thème central du roman. L'auteur n'est pas un romantique, l'amour ça se vit, ça fait mal, ça se perd. Non, le coeur de cet univers des années folles c'est l'argent qui permet d'accéder à l'insouciance après la violence de la guerre. Et l'argent, Jay Gatsby en a, à ne plus savoir qu'en faire, à part le dépenser à l'occasion de soirées fastueuses. L'auteur décrit d'ailleurs avec magnificence cette période des années 20, que le pauvre petit lecteur derrière son écran de papier, rêverait pour un instant de côtoyer.

    Au delà d'une peinture des moeurs de cette époque, Gatsby le magnifique est surtout tragique. Le faste faisant ressortir avec encore plus d'éclat la solitude, la tristesse et la mort. Le dénouement est accablant - mais nécessaire. Il est difficile de vivre dans un rêve, surtout quand le destin s'en mêle. La fin est poignante et triste, et fait ressortir avec encore plus de vigueur le pouvoir de l'argent. (...)
    http://lillyterrature.canalblog.com/archives/2015/12/08/32736158.html

  • add_box
    Couverture du livre « Contes de l'âge du jazz » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Gallimard

    Jean François SIMMARANO sur Contes de l'âge du jazz de Francis Scott Fitzgerald

    Superbe démonstration de maîtrise et d'inventivité dans l'art de la nouvelle de la part de F.S.Fitzgerald. Quelques pépites d'humour d'une étonnante modernité. Mention particulière au récit "Ô sorcière rousse !" qui est un petit chef-d'oeuvre.

    Superbe démonstration de maîtrise et d'inventivité dans l'art de la nouvelle de la part de F.S.Fitzgerald. Quelques pépites d'humour d'une étonnante modernité. Mention particulière au récit "Ô sorcière rousse !" qui est un petit chef-d'oeuvre.

  • add_box
    Couverture du livre « Gatsby le magnifique » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Gallimard

    marie stéphane VAUGIEN sur Gatsby le magnifique de Francis Scott Fitzgerald

    En parlant d'histoire d'amour, j'ai aimé LES HAUTS DE HURLEVENT, et GATSBY LE MAGNIFIQUE, impossibles et tourmentées amours, romanesques à souhait, même si le style de Fitzgerald est plus sobre que celui de Brontë

    En parlant d'histoire d'amour, j'ai aimé LES HAUTS DE HURLEVENT, et GATSBY LE MAGNIFIQUE, impossibles et tourmentées amours, romanesques à souhait, même si le style de Fitzgerald est plus sobre que celui de Brontë

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !