Francis Scott Fitzgerald

Francis Scott Fitzgerald

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles (6)

  • La Soirée de Mrs Dalloway de Virginia Woolf
    La Soirée de Mrs Dalloway de Virginia Woolf

    Que les lecteurs de Virginia Woolf se réjouissent et que les autres profitent de l’occasion pour entrer dans l’univers de cette éblouissante écrivaine : une pépite vient de sortir qui rassemblent sept textes dans un recueil, contrepoint plein de sens à Mrs Dalloway.

  • Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de la revue "Transfuge"
    Entretien avec Vincent Jaury, fondateur de "Transfuge"

    En 2004, il crée Transfuge avec peu de moyen, un ami et contre l’avis de tous. L’idée est simple : rendre à l’exercice de la critique ses lettres de noblesse et s’attacher à l’approche esthétique des œuvres littéraires et cinématographiques. Grâce à son talent, à sa générosité et à son énergie, Vincent Jaury a fait de Transfuge l’un des meilleurs magazines culturels d’aujourd’hui.

  • La littérature fait son cinéma
    La littérature fait son cinéma

    Le cinéma s’est souvent inspiré de la littérature, des classiques les plus anciens aux romans contemporains, le 7ème art donne parfois un regain de jeunesse à des œuvres tombées dans le domaine public, à l’image souvent ennuyeuse. Et curieusement, ils sont souvent un grand succès public comme Le Hussard sur le toit, La Reine Margot, Cyrano de Bergerac..

  • Interview de Pierre Guglielmina, traducteur
    Interview de Pierre Guglielmina

    Traducteur prolifique des grands noms de la littérature anglo-saxonne (Bret Easton Ellis, Ernest Hemingway, Jack Kerouac, Francis Scott Fitzgerald…), Pierre Guglielmina nous détaille sa conception du métier.

Avis (44)

  • add_box
    Couverture du livre « Un diamand gros comme le Ritz » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Robert Laffont

    Vanessa YEBRA sur Un diamand gros comme le Ritz de Francis Scott Fitzgerald

    Histoire qui parvient à surprendre...

    Histoire qui parvient à surprendre...

  • add_box
    Couverture du livre « Les enfants du jazz » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Gallimard

    k. c. sur Les enfants du jazz de Francis Scott Fitzgerald

    Une série de nouvelles tout simplement géniales! Une écriture et une traduction qui nous rappellent qu'en littérature c'est un vrai bonheur d'être amené à apprécier la valeur de chaque mot. Scott Fitzgerald nous entraîne dans son univers des années folles, lointain, et pourtant si proche.
    Un...
    Voir plus

    Une série de nouvelles tout simplement géniales! Une écriture et une traduction qui nous rappellent qu'en littérature c'est un vrai bonheur d'être amené à apprécier la valeur de chaque mot. Scott Fitzgerald nous entraîne dans son univers des années folles, lointain, et pourtant si proche.
    Un réel coup de coeur et la découverte d'un écrivain captivant!

  • add_box
    Couverture du livre « L'étrange histoire de Benjamin Button ; un diamant gros comme le Ritz » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions Pocket

    Vanessa YEBRA sur L'étrange histoire de Benjamin Button ; un diamant gros comme le Ritz de Francis Scott Fitzgerald

    Très déçue. L'histoire est plate. D'ailleurs, il ne s'agit que d'une nouvelle. L'auteur a eu une idée géniale et n'a pas su l'exploiter, selon moi. Il ne se passe rien de spécial, tout est prévisible. Dommage. Pour une fois, le film est beaucoup mieux! Les scénaristes ont été beaucoup plus...
    Voir plus

    Très déçue. L'histoire est plate. D'ailleurs, il ne s'agit que d'une nouvelle. L'auteur a eu une idée géniale et n'a pas su l'exploiter, selon moi. Il ne se passe rien de spécial, tout est prévisible. Dommage. Pour une fois, le film est beaucoup mieux! Les scénaristes ont été beaucoup plus inspirés par cette naissance hors du commun.

  • add_box
    Couverture du livre « Lots of love ; Scott et Scottie, correspondance 1936-1940 » de Francis Scott Fitzgerald et Frances

    Claire Strohm et Robert Roth de AU MOULIN DES LETTRES sur Lots of love ; Scott et Scottie, correspondance 1936-1940 de Francis Scott Fitzgerald - Frances "Scottie" Fitzgerald Smith

    Bien que près de 70 ans se soient écoulés depuis que l'écrivain américain ait adressé une dernière lettre à sa fille, Scottie, on est stupéfait par la modernité de leur relation. Fitzgerald reproche à sa fille de ne pas lire suffisamment, de téléphoner des heures durant, de se préoccuper...
    Voir plus

    Bien que près de 70 ans se soient écoulés depuis que l'écrivain américain ait adressé une dernière lettre à sa fille, Scottie, on est stupéfait par la modernité de leur relation. Fitzgerald reproche à sa fille de ne pas lire suffisamment, de téléphoner des heures durant, de se préoccuper davantage de séduire plutôt que de bâtir son avenir de jeune femme indépendante. Car il la voudrait émancipée, contrairement à sa femme, Zelda, dont l'ombre plane sur cette correspondance. Mais Scottie se rebiffe, traîne des pieds, râle...Cela vous rappelle quelque chose ? Oui, car nous avons tous été ce père inquiet, intransigeant, aimant ; nous avons tous été cette adolescente rebelle, désordonnée et tendre.
    Et puis la relation évolue : en quittant peu à peu l'enfance, la voix de Scottie se fait moins légère, plus grave, plus à l'écoute de cet homme à la dérive, privé de sa femme, internée, de sa renommée, épuisée, de son éclatante jeunesse. Privé d'existence, très bientôt. Les derniers mots échangés ont ceci de bouleversants que l'essentiel a eu lieu, l'acte d'amour, et que la mort brutalement vient vous en délier.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !