Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Florence Seyvos

Florence Seyvos

Florence Seyvos est née en 1967 à Lyon. Elle a passé son enfance dans les Ardennes et vit à présent à Paris. Ecrivain, scénariste, Florence Seyvos est notamment l'auteur de Les Apparitions (L'Olivier, 1995), qui lui a valu le Goncourt du premier roman et le prix France-Télévision.

... Voir plus

Florence Seyvos est née en 1967 à Lyon. Elle a passé son enfance dans les Ardennes et vit à présent à Paris. Ecrivain, scénariste, Florence Seyvos est notamment l'auteur de Les Apparitions (L'Olivier, 1995), qui lui a valu le Goncourt du premier roman et le prix France-Télévision.

Articles en lien avec Florence Seyvos (3)

Avis sur cet auteur (23)

  • add_box
    Couverture du livre « Une bête aux aguets » de Florence Seyvos aux éditions Editions De L'olivier

    Stinson17 sur Une bête aux aguets de Florence Seyvos

    Ana vit seule avec sa mère. On la suit dans les méandres de sa vie, d'abord petite fille puis adolescente prisonnière d'elle-même et d'un traitement aux allures de paradis artificiels dont on ignore la véritable origine.

    Toute la force du roman est dans cette quête de réponses. Ce flottement...
    Voir plus

    Ana vit seule avec sa mère. On la suit dans les méandres de sa vie, d'abord petite fille puis adolescente prisonnière d'elle-même et d'un traitement aux allures de paradis artificiels dont on ignore la véritable origine.

    Toute la force du roman est dans cette quête de réponses. Ce flottement présent page après page pour tenter de qualifier ce qui n'est jamais nommé, comprendre ce qui n'est jamais compris.
    Qui est vraiment Ana, si ce n'est la petite fille qui« entend des voix, aperçoit des lumières derrière les rideaux, surprend des ombres dans le couloir » ?

    C'est un hui-clos entre elle et le reste du monde.
    Un livre empreint d'étrangeté et de mystère, parfois même à la lisière du fantastique.
    Cette dissonance entre Ana et le monde égrène les années entre enfance et adolescence et vise à en exposer les moments de doutes et de peur.
    Ceux-là mêmes que Florence Deyvos distille avec perversité et une écriture hypnotique.

    C'est un voyage onirique qui jamais ne s'étouffe mais que je déconseille aux lecteurs les plus terre à terre. Il est recommandé aux autres et invite à une relecture pour s'en imprégner davantage.

  • add_box
    Couverture du livre « Une bête aux aguets » de Florence Seyvos aux éditions Editions De L'olivier

    Passemoilelivre sur Une bête aux aguets de Florence Seyvos

    Anna 12 ans guérit difficilement d'une maladie qui laisse des séquelles neurologiques graves. Un univers différent l'accompagne désormais, elle entend des voix, imagine des situations irrationnelles pour le commun des mortels, et ne doit sa survie qu'à l'absorption de pilules blanches et bleues....
    Voir plus

    Anna 12 ans guérit difficilement d'une maladie qui laisse des séquelles neurologiques graves. Un univers différent l'accompagne désormais, elle entend des voix, imagine des situations irrationnelles pour le commun des mortels, et ne doit sa survie qu'à l'absorption de pilules blanches et bleues. Si on parvient à se laisser emporter par la belle écriture qui décrit un fantastique spécifique accompagnant inévitablement la vie d'un malade mental, on pourra peut-être apprécier ce roman !

  • add_box
    Couverture du livre « Une bête aux aguets » de Florence Seyvos aux éditions Editions De L'olivier

    Les Lectures de Cannetille sur Une bête aux aguets de Florence Seyvos

    Tombée gravement malade à douze ans, Anna ne doit la vie sauve qu’au mystérieux traitement administré par un ami de sa mère, un certain Georg. Guérie mais transformée, elle se retrouve aujourd’hui la proie de curieux troubles : hallucinations visuelles et auditives, mais aussi, étranges et...
    Voir plus

    Tombée gravement malade à douze ans, Anna ne doit la vie sauve qu’au mystérieux traitement administré par un ami de sa mère, un certain Georg. Guérie mais transformée, elle se retrouve aujourd’hui la proie de curieux troubles : hallucinations visuelles et auditives, mais aussi, étranges et inquiétantes pulsions lorsqu’elle s’aventure à interrompre la prise des médicaments fournis par Georg. Peu à peu, la peur envahit la jeune fille : de quelle dangereuse maladie souffre-t-elle ? Quelle espèce de créature est-elle donc en train de devenir ?

    Une seule certitude surnage dans ma perplexité : ce livre déconcertant tient son lecteur d’un bout à l’autre par la curiosité et cette brève histoire servie par une écriture efficace et fluide se lit d’une traite sans déplaisir aucun. S’alignent ensuite une série de points d’interrogation sans réponse. Anna n’est-elle qu’une adolescente en souffrance, est-elle manipulée par son entourage ou encore atteinte d’une maladie mentale ? S’agit-il en définitive d’un conte fantastique ? Ambigu à souhait, le texte ne lève jamais le doute. Au final, je me suis sentie autant intriguée que frustrée par le caractère insaisissable du personnage d’Anna et par l’aspect énigmatique de cette histoire ouverte à toutes les hypothèses.

    Ce livre empreint d’une trouble étrangeté offre au global une lecture plutôt envoûtante. L’on s’y retrouve plongé dans une atmosphère dérangeante, où la métamorphose d’une adolescente l’amène à la frontière de la folie et du surnaturel. La réalité en sort tellement distordue que, tout comme Anna, le lecteur n’aura au final que ses doutes auxquels se raccrocher.

  • add_box
    Couverture du livre « Une bête aux aguets » de Florence Seyvos aux éditions Editions De L'olivier

    Joëlle Buch sur Une bête aux aguets de Florence Seyvos

    Un roman court et intriguant sur le sujet de la schizophrénie. Un sujet singulier qui n’attirera pas tous les lecteurs au premier abord mais l’écriture de Florence Seyvos vous plongera sans nul doute dans l’univers mystérieux d’Anna. Et comme moi, il vous sera impossible de lâcher le roman, de...
    Voir plus

    Un roman court et intriguant sur le sujet de la schizophrénie. Un sujet singulier qui n’attirera pas tous les lecteurs au premier abord mais l’écriture de Florence Seyvos vous plongera sans nul doute dans l’univers mystérieux d’Anna. Et comme moi, il vous sera impossible de lâcher le roman, de laisser Anna en proie à ses doutes et aux aguets de cette bête.
    Au début du roman, elle a 12 ans. On la découvre fiévreuse, atteinte de la rougeole. Sa mère appelle un médecin qui lui prescrit des médicaments qu’elle devra prendre toute sa vie. Elle ne doit pas oublier de prendre régulièrement ses pilules blanches et bleues. Elle veut comprendre à quoi servent ces pilules et va en prendre de moins en moins pour en connaître les effets. On la voit grandir, devenir adolescente.
    Anna vit donc dans la peur, la solitude et l’incompréhension. C’est une expérience incroyable que nous offre Florence Seyvos à travers ce roman : essayer de comprendre ce que peuvent ressentir les personnes atteintes de maladies psychiatriques.
    L’écriture est magnifique. J’ai noté depuis un moment dans ma liste de livres à lire l’un de ses précédents romans, « le garçon incassable ». Du coup j’ai très envie de le lire et de me replonger dans son écriture.