Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Erri De Luca

Erri De Luca
Erri De Luca, né à Naples en 1950, est écrivain, poète et traducteur. Il est l'auteur d'une œuvre abondante, publiée en France par les Éditions Gallimard, dont les romans Montedidio (2002, prix Femina étranger) et Le Poids du papillon (2011), ou plus récemment Le Tour de l'oie (2019).

Avis sur cet auteur (71)

  • add_box
    Couverture du livre « Les poissons ne ferment pas les yeux » de Erri De Luca aux éditions Gallimard

    Manika sur Les poissons ne ferment pas les yeux de Erri De Luca

    Comme chaque été, le narrateur, 10 ans, se rend au large de Naples pour les vacances, avec sa mère et sa soeur. Il y retrouve les pêcheurs mais y rencontre aussi une jeune fille intelligente et 3 garçons jaloux, des moments qui el font grandir, réfléchir sur l'amour, al jalousie et la...
    Voir plus

    Comme chaque été, le narrateur, 10 ans, se rend au large de Naples pour les vacances, avec sa mère et sa soeur. Il y retrouve les pêcheurs mais y rencontre aussi une jeune fille intelligente et 3 garçons jaloux, des moments qui el font grandir, réfléchir sur l'amour, al jalousie et la vengeance.

    Un été pour murir, grandir, réfléchir, un été qui va changer sa vie.

    Un roman juste et réfléchi sur ce moment où l'on bascule de l'innocence à une certaine réflexion sur la vie d'adultes, ce qu'on en perçoit et ce qu'on en ressent. Avec l'écriture claire, douce et précise de erra de Lucca nous nous retrouvons dans la peau de ce jeune garçon, sous le soleil de l'Italie, la peau au gout de sel, transporté par cette réalité.

  • add_box
    Couverture du livre « Impossible » de Erri De Luca aux éditions Gallimard

    Rachida sur Impossible de Erri De Luca

    Un bon roman assez court, intéressant par son côté philosophique. Un dialogue puissant entre un magistrat et un alpiniste de haute montagne soupçonné de meurtre. Plus que l'intrigue, c'est le duel entre ces deux hommes qui m'a intéressée, ces deux hommes que tout oppose à priori. L'un, jeune...
    Voir plus

    Un bon roman assez court, intéressant par son côté philosophique. Un dialogue puissant entre un magistrat et un alpiniste de haute montagne soupçonné de meurtre. Plus que l'intrigue, c'est le duel entre ces deux hommes qui m'a intéressée, ces deux hommes que tout oppose à priori. L'un, jeune représentant de la justice, qui cherche avant tout les aveux, l'autre, alpiniste aguerri et éperdu de liberté, emprisonné dans sa jeunesse pour ses idées révolutionnaires. Je ne connaissais pas cet auteur italien, c'est donc une belle découverte, et je vais m'intéresser à ses autres ouvrages.

  • add_box
    Couverture du livre « Impossible » de Erri De Luca aux éditions Gallimard

    Matatoune sur Impossible de Erri De Luca

    Dans son roman précédent Le tour de l’oie, Erri de Luca s’entretenait avec un fils imaginaire sur l’héritage qu’il pourrait lui laisser. Dans Impossible, ce court roman raconte les interrogatoires entre un jeune magistrat et un marcheur montagnard averti qui ressemble comme deux gouttes à Erri...
    Voir plus

    Dans son roman précédent Le tour de l’oie, Erri de Luca s’entretenait avec un fils imaginaire sur l’héritage qu’il pourrait lui laisser. Dans Impossible, ce court roman raconte les interrogatoires entre un jeune magistrat et un marcheur montagnard averti qui ressemble comme deux gouttes à Erri de Luca.

    Ce randonneur âgé, notre narrateur, a décidé de monter de la Capanna Alpina au col de Locia rejoindre une vire friable dans la montagne. Il découvre qu’il suit quelqu’un. Il donne l’alerte aux secours lorsqu’il découvre les vêtements de celui-ci à côté d’un éboulis. Trop tard ! Une enquête s’ouvre pour rechercher le mobile et les preuves car pour le criminel, le magistrat sait qui est responsable de cet homicide.

    Entre les procès verbaux rapportés ainsi, et qui entretiennent le suspens, le narrateur se retrouve seul dans sa cellule et consacre son temps à l’écriture de lettres d’amour pour sa compagne. Un amour tendresse le lie à l’autre, aux autres. Le lecteur s’identifie à cet Ammoremio ammoremi (Mon amour étonnes-moi). Franchement, on aimerait savoir l’italien pour les lire en direct ces mots magnifiques !

    Erri de Luca ne renie jamais rien de ce passé d’activiste engagé. C’est une lutte du verbe qui se déroule sous nos yeux puisque celle des armes est terminée. La lutte pour l’égalité et la liberté qui visait à amener la fraternité au cœur de la Cité date d’un autre siècle. Elle s’est détruite suite aux assauts répétés d’un capitalisme débridé et d’un libéralisme qui a oublié depuis longtemps son axe social. Le magistrat a la grille de lecture du siècle suivant, celle de la rationalité, l’individualisme et la rentabilité où on se bat pour prendre la place de l’autre.

    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2020/09/08/erri-de-luca/

  • add_box
    Couverture du livre « Impossible » de Erri De Luca aux éditions Gallimard

    Régine Roger sur Impossible de Erri De Luca

    Le vieil homme et le juge.

    C'est un court roman de moins de 200 pages mais il m'a demandé du temps et de la concentration comme une virée sur les sentiers escarpés des Dolomites où nous emmène Erri De Luca.

    Prendre de la hauteur autour de thèmes majeurs comme la question de l'engagement...
    Voir plus

    Le vieil homme et le juge.

    C'est un court roman de moins de 200 pages mais il m'a demandé du temps et de la concentration comme une virée sur les sentiers escarpés des Dolomites où nous emmène Erri De Luca.

    Prendre de la hauteur autour de thèmes majeurs comme la question de l'engagement révolutionnaire, le pourquoi de tels actes, l'incapacité et l'immobilisme d'un pouvoir étatique, la justice et le bien collectif. Sans oublier l'humain, bien sûr, l'amour, l'amitié autour d'un idéal. Les trahisons que l'on fait à soi même et aux autres.

    Le narrateur, un vieil homme et alpiniste chevronné est soupçonné d'avoir provoqué en montagne la chute mortelle d'un ancien camarade qui dans le passé avait dénoncé leur groupe révolutionnaire.

    Mis en cellule d'isolement, il est face à un jeune juge qui s'entête à lui faire avouer ce crime par vengeance. Il y a peut-être une part de vécu dans ce roman quand Erri de Luca a été jugé pour ses propos contre la ligne de TVG Lyon-Turin en 2015 et heureusement relaxé.

    L'interrogatoire entre le prévenu et le juge est tendu, non sans piège. Mais le piège renferme des surprises, il n'est pas là où on l'attend.

    Le questions-réponses incisif et intrusif prend la forme d'un d'un échange vigoureux et rigoureux entre deux hommes que tout oppose, l'âge, les fonctions, les convictions, leur posture, entre celui qui a le pouvoir et celui qui manie les mots avec intelligence et prudence.

    J'ai aimé l'importance donnée à la signification des mots, à leur racine, à leur juste place dans l'utilisation que l'on en fait et qui n'échappe pas à la magnifique traduction de Danièle Valin.
    J'étais en d'admiration devant dialogues menés de main de maître, l'obstination de l'un, la force de l'autre.

    Le juge ne sait pas que l'homme qu'il accuse écrit derrière les barreaux de sa cellule grise.
    Il écrit sans les envoyer ‘des lettres comme des pensées » à la femme qu'il aime et qui est loin, à son Ammoremio.
    Les missives sont des échappées salutaires très poétiques, sublimes et touchantes.

    Très intimes, elles recèlent la vérité de celui qui est détenu, sa part intrinsèque d'humanité, son amour pour la femme de sa vie, les sommets de ses montagnes, la nature et la vie.