Eric Mccormack

Eric Mccormack
Né en Ecosse, Eric McCormack a émigré au Canada en 1966. Spécialiste du XIXe siècle et de littérature contemporaine, il enseigne à l'université Saint-Jérôme dans l'Ontario. Il est l'auteur de quatre autres romans parus chez Christian Bourgois.

Avis (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Le nuage d'obsidienne » de Eric Mccormack aux éditions Christian Bourgois

    Frederique Letilleul sur Le nuage d'obsidienne de Eric Mccormack

    Un livre qui tourne autant sur la bibliophilie et la fascination que les livres produisent ne peut que mériter quelques heures de lecture ! La découverte par le narrateur Harry Steen du vieux livre en cuir ancien perdu au fin fond d'une librairie contient tous les ingrédients attirant le...
    Voir plus

    Un livre qui tourne autant sur la bibliophilie et la fascination que les livres produisent ne peut que mériter quelques heures de lecture ! La découverte par le narrateur Harry Steen du vieux livre en cuir ancien perdu au fin fond d'une librairie contient tous les ingrédients attirant le bibliophile. Cet élément déclencheur d'intrigues et de voyage initiatique est le prétexte pour découvrir toute l'épaisseur de la vie Harry Steen.
    Certaines parties semblent surajoutées au récit et l'alourdisse mais il est certain du début jusqu'à la fin qu'une adaptation cinématographique du roman devrait le sublimer !

  • add_box
    Couverture du livre « Le nuage d'obsidienne » de Eric Mccormack aux éditions Christian Bourgois

    Alex Mot-à-Mots sur Le nuage d'obsidienne de Eric Mccormack

    J’aurais voulu aimer ce roman, mais certaines phrases bancales et quelques fautes de frappe m’ont rebuté.

    Les événements s’enchaînent, une vie à la vitesse de l’éclaire. Les années passent, les personnages rencontrés se succèdent, réapparaissent parfois.

    J’ai eu l’impression que le...
    Voir plus

    J’aurais voulu aimer ce roman, mais certaines phrases bancales et quelques fautes de frappe m’ont rebuté.

    Les événements s’enchaînent, une vie à la vitesse de l’éclaire. Les années passent, les personnages rencontrés se succèdent, réapparaissent parfois.

    J’ai eu l’impression que le personnage principal vivait dans un rêve. Certaines situations ne m’ont pas paru crédibles.

    Un roman qui ne me restera pas en mémoire.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des voyages en bateau de Harry qui a le mal de mer.

    http://alexmotamots.fr/?p=2024

  • add_box
    Couverture du livre « L'épouse hollandaise » de Eric Mccormack aux éditions Points

    Danièle Lecuppre sur L'épouse hollandaise de Eric Mccormack

    S'il fallait une définition du roman,ce livre l'incarnerait totalement..
    Un vieil homme raconte à son voisin, la vie de sa mère d'abord et ses choix plus qu'audacieux et une multiplicité d'aventures autour du globe qui ne peuvent que réjouir le lecteur qui se demandera longtemps ce qu'est "une...
    Voir plus

    S'il fallait une définition du roman,ce livre l'incarnerait totalement..
    Un vieil homme raconte à son voisin, la vie de sa mère d'abord et ses choix plus qu'audacieux et une multiplicité d'aventures autour du globe qui ne peuvent que réjouir le lecteur qui se demandera longtemps ce qu'est "une épouse hollandaise" et s'en souviendra longtemps aussi.Un vrai de vrai roman,super!

  • add_box
    Couverture du livre « L'épouse hollandaise » de Eric Mccormack aux éditions Points

    Xavier de Marchis de CONTRETEMPS sur L'épouse hollandaise de Eric Mccormack

    Xavier de Marchis recommande ce livre au micro d'Augustin Trapenard, dans Le Carnet du libraire, sur France Culture, en partenariat avec Lechoixdeslibraires.com

    Xavier de Marchis recommande ce livre au micro d'Augustin Trapenard, dans Le Carnet du libraire, sur France Culture, en partenariat avec Lechoixdeslibraires.com

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !