Eric Le Nabour

Eric Le Nabour
Vit à Caen (14). Eric Le Nabour a publié aux Presses de la Cité dans la collection Sud Lointain Orages sur Calcutta, Les Démons de Shanghai et Les Jardins d'Istanbul, puis en 2013 La Grande Combe (Terres de France). Il est également l'auteur de nombreux ouvrages historiques, romans, biographies,... Voir plus
Vit à Caen (14). Eric Le Nabour a publié aux Presses de la Cité dans la collection Sud Lointain Orages sur Calcutta, Les Démons de Shanghai et Les Jardins d'Istanbul, puis en 2013 La Grande Combe (Terres de France). Il est également l'auteur de nombreux ouvrages historiques, romans, biographies, récits et articles pour des revues d'histoire.

Avis (3)

  • add_box
    Couverture du livre « La frondeuse » de Eric Le Nabour aux éditions Calmann-levy

    Ghislaine Moreau sur La frondeuse de Eric Le Nabour

    Un roman de détente agréable sur fond historique mais un peu trop mélodramatique pour qu'on n'en sourie pas. L' amour triomphe et notre frondeuse nous rappelle que la lutte fut dure et que nous ne devons pas baisser les bras (surtout quand on n'en a qu'un) de peur de perdre nos acquis si...
    Voir plus

    Un roman de détente agréable sur fond historique mais un peu trop mélodramatique pour qu'on n'en sourie pas. L' amour triomphe et notre frondeuse nous rappelle que la lutte fut dure et que nous ne devons pas baisser les bras (surtout quand on n'en a qu'un) de peur de perdre nos acquis si chèrement gagnés.

  • add_box
    Couverture du livre « Les ombres de Kervadec » de Eric Le Nabour aux éditions Pocket

    SabiSab28 P sur Les ombres de Kervadec de Eric Le Nabour

    Moi qui voulais un livre respirant l'air iodé de Bretagne, je suis quelque peu déçue. Les descriptions sont plates, a part quelques bruyères par-ci par là et des ajoncs et l'odeur des sardines, l'atmosphère est terne.
    L'intrigue en elle-même peut être intéressante même si on reste dans des...
    Voir plus

    Moi qui voulais un livre respirant l'air iodé de Bretagne, je suis quelque peu déçue. Les descriptions sont plates, a part quelques bruyères par-ci par là et des ajoncs et l'odeur des sardines, l'atmosphère est terne.
    L'intrigue en elle-même peut être intéressante même si on reste dans des histoires à l'eau de rose mais bon un effort peut être fait entre Jane Eyre et Harlequin, il y a de la marge tout de même.
    Très déçue ... je m'arrête là, je n'aime pas écrire de mauvaises critiques ...

  • add_box
    Couverture du livre « À l'ombre de nos larmes » de Eric Le Nabour aux éditions Calmann-levy

    Nathalie cez sur À l'ombre de nos larmes de Eric Le Nabour

    Un bon livre sur une énigme familiale. Ce livre est passionnant.
    On veut savoir pourquoi et comment sont morts les parents de la petite Jeanne. Cela nous tient jusqu'à la fin.

    Un bon livre sur une énigme familiale. Ce livre est passionnant.
    On veut savoir pourquoi et comment sont morts les parents de la petite Jeanne. Cela nous tient jusqu'à la fin.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !