Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Eric Holder

Eric Holder

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (39)

  • add_box
    Couverture du livre « La saison des bijoux » de Eric Holder aux éditions Points

    Caro Caro sur La saison des bijoux de Eric Holder

    Jeanne et Bruno, accompagnés de leur fils Alexis et de Virgile, quittent leur région lyonnaise pour le village de Carri et son marché. Ils vont tenter d’y vendre leurs bijoux artisanaux, le temps d’un été. Une installation houleuse, un patron de café raciste qui dicte sa loi, toute une série de...
    Voir plus

    Jeanne et Bruno, accompagnés de leur fils Alexis et de Virgile, quittent leur région lyonnaise pour le village de Carri et son marché. Ils vont tenter d’y vendre leurs bijoux artisanaux, le temps d’un été. Une installation houleuse, un patron de café raciste qui dicte sa loi, toute une série de personnages aux sobriquets tantôt moqueurs tantôt affectueux, des moments forts et des petits conflits, des confidences aussi, des souvenirs…

    Dans ce livre, Eric Holder dresse nous présente une micro-société, comme une grande fresque d’été. On ressent avec l’auteur une grande tendresse pour ce petit peuple de camelots alanguis au soleil de la côte Aquitaine. On perçoit du labeur aussi, et des chocs de culture, ainsi que de la cruauté.

    Un joli roman de détente, parfait à la rentrée pour se plonger dans ses souvenirs de vacances et rêver aux prochaines, sous le soleil d’un marché du sud…

  • add_box
    Couverture du livre « La saison des bijoux » de Eric Holder aux éditions Points

    Virginie H sur La saison des bijoux de Eric Holder

    Je me réjouissais de lire le dernier roman écrit par Eric HOLDER, sa "petite musique" m'avait déjà séduite de nombreuses fois, et c'est donc avec plaisir que j'ai choisi cet opus lors de l'opération Masse Critique Babelio.
    Cette fois, l'auteur nous plonge dans un microcosme très particulier,...
    Voir plus

    Je me réjouissais de lire le dernier roman écrit par Eric HOLDER, sa "petite musique" m'avait déjà séduite de nombreuses fois, et c'est donc avec plaisir que j'ai choisi cet opus lors de l'opération Masse Critique Babelio.
    Cette fois, l'auteur nous plonge dans un microcosme très particulier, celui des marchands ambulants, des camelots, des bonimenteurs. Et c'est tout un univers qui se développe entre les lignes, les manigances sournoises, les amitiés sincères, les petits arrangements avec la loi.
    C'est toute une galerie de portraits qui défile, figures picaresques, surnoms pittoresques ("Migraine", "le Peul", "Casquette" le peintre), dans un été plombé par les coups bas de l'infâme Forgeaud, sorte de plénipotentiaire qui règne sur ce marché, et dicte sa loi aux petits, aux faibles, récoltant sa dîme au passage.
    J'ai particulièrement aimé ce mélange, cette micro-société qui établit ses propres règles, ces petites gens tour à tour soumis ou revanchards : Jeanne, lumineuse et sensuelle Persane, avec ses blessures et ses secrets ; Virgile dont la bonté rayonne ; et même Forgeaud le despote, rongé par l'amour, la colère, l'appât du gain qu'on devine fragile malgré tout.
    Il reste de l'écriture d'Eric HOLDER beaucoup de tendresse pour ses personnages, une délicate poésie (les évocations de la côte, ses parfums, les couleurs du marché) qui enveloppent, bercent le lecteur, et qui, pourtant, ne ménagent pas une tension narrative croissante à la manière d'un huis-clos secoué par les vents d'ouest d'où la violence surgit comme une tempête.
    Un roman comme une parenthèse après l'été, après la saison...

  • add_box
    Couverture du livre « La saison des bijoux » de Eric Holder aux éditions Points

    PIERRE DARRACQ sur La saison des bijoux de Eric Holder

    Comédie humaine, hésitant entre rires et larmes, "La saison des bijoux " ne m'a guère convaincu. Ca débute plutôt pas mal. La famille Bijoux est sympathique et attachante. Mais très vite le roman commence à pâtir d'une multitude de personnages (ils sont nombreux les camelots sur ce marché !),...
    Voir plus

    Comédie humaine, hésitant entre rires et larmes, "La saison des bijoux " ne m'a guère convaincu. Ca débute plutôt pas mal. La famille Bijoux est sympathique et attachante. Mais très vite le roman commence à pâtir d'une multitude de personnages (ils sont nombreux les camelots sur ce marché !), tous avec des surnoms, qui m'a un peu perdu. C'est qui celui-là ? ...Ah oui le marchand de Fromage ... Puis le récit prend son rythme de croisière au gré de péripéties somme toute assez plates, faisant penser à un scénario pour téléfilm FR3.
    Il y a bien par moment, au milieu de dialogues de bar du commerce quelques fulgurances d'écriture, parfois un peu précieuses, souvent destinées aux descriptions ( Le soleil (...) éclaboussait en revanche le champ attenant, la prairie fleurie où le vent, par instants, en redressant les touffes de molinie et la folle avoine, faisait clignoter les couleurs.). Nous avons droit également à deux emballements du récit, aux connotations sexuelles violentes, sensés sans doute être des climax mais qui donnent à ce texte un côté déséquilibré, voire peu crédible dans cet environnement très planplan. J'ai lu le tout sans grande passion ni grand intérêt. C'est toute de même le gentil portrait d'une profession peu présente dans la littérature, tout comme une plongée amusante dans une province bien moins tranquille qu'il n'y paraît. Quelque soit le lieu, l'environnement, les salauds sont partout, le pouvoir tyrannique s'exerçant même à petite échelle.

  • add_box
    Couverture du livre « Mademoiselle Chambon » de Eric Holder aux éditions J'ai Lu

    Céline Chauvet sur Mademoiselle Chambon de Eric Holder

    Tout en sobriété et en simplicité ce livre m'a transporté

    Tout en sobriété et en simplicité ce livre m'a transporté