Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Emmanuelle Bayamack-Tam

Emmanuelle Bayamack-Tam
Romancière, nouvelliste, agrégée de Lettres Modernes. Née en 1966 à Marseille, vit et enseigne en banlieue parisienne. Membre fondateur de l'association Autres et Pareils, elle co-dirige les éditions Contre-Pied depuis leur création. En janvier 2013, elle a publié, aux éditions P.O.L. : Si tout n... Voir plus
Romancière, nouvelliste, agrégée de Lettres Modernes. Née en 1966 à Marseille, vit et enseigne en banlieue parisienne. Membre fondateur de l'association Autres et Pareils, elle co-dirige les éditions Contre-Pied depuis leur création. En janvier 2013, elle a publié, aux éditions P.O.L. : Si tout n'a pas péri avec mon innocence (Prix Alexandre-Vialatte 2013, Prix du roman Ouest-France, Étonnants Voyageurs 2013) et Mon père m'a donné un mari.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Emmanuelle Bayamack-Tam (4)

Avis sur cet auteur (47)

  • add_box
    Couverture du livre « Si tout n'a pas péri avec mon innocence » de Emmanuelle Bayamack-Tam aux éditions Gallimard

    SamSam.92200 sur Si tout n'a pas péri avec mon innocence de Emmanuelle Bayamack-Tam

    Je voulais du changement, du renouveau dans mon monde imaginaire.
    Je voulais une claque littéraire.
    Ma libraire m'a présenté Kim et son histoire.
    Aouch !...
    Elle m'a fait tourner la tête celle-là…
    Qui aurait pu dire au titre ou à la quatrième de couverture que nous allions en passer par la...
    Voir plus

    Je voulais du changement, du renouveau dans mon monde imaginaire.
    Je voulais une claque littéraire.
    Ma libraire m'a présenté Kim et son histoire.
    Aouch !...
    Elle m'a fait tourner la tête celle-là…
    Qui aurait pu dire au titre ou à la quatrième de couverture que nous allions en passer par la mort, la vie brutale (parfois plus que la mort), par des rêves abandonnés et d'autres cauchemars imposés ?
    Je ne sais même pas comment présenter ce livre sans trop vous en dire !
    Comment ne pas dire le trouble, la peine et effarement que le lecteur traverse sans vous les expliquer, vous les nommer ?
    Si je dis « maltraitance », « harcèlement »,« poésie », « pédophilie », « abus de faiblesse »,« libération », « prise de pouvoir », « émancipation »,vous allez imaginer des choses qui sont sans doute loin de la réalité de ce livre et qui pourtant vous conduiront à ressentir ce trouble étrange que nous laisse Emmanuelle Bayamack-Tam.
    Dois je dire que j'ai aimé ce livre ?
    Le déconseiller aux coeurs et âmes sensibles ?
    Je suis encore toute retournée par ce texte.
    Dingue !
    Perturbant !
    Emouvant !
    Addictif !
    Car oui on a envie de connaître Kim.
    De comprendre sa vie, sa famille, ses premières fois et leurs « pourquoi ».
    Tout ce qui a fait d'elle un être aussi inexplicable, fort
    et marqué.
    A LIRE évidemment !

  • add_box
    Couverture du livre « Arcadie » de Emmanuelle Bayamack-Tam aux éditions P.o.l

    Miss Wonder sur Arcadie de Emmanuelle Bayamack-Tam

    Arcadie... Rien que le titre de ce livre interroge... Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce livre est étrange, et même dérangeant ! Tout d'abord et surtout, il est très cru ! Vous trouverez du cul, du sexe et encore du cul à toutes les sauces et presque toutes les pages ! Je veux bien...
    Voir plus

    Arcadie... Rien que le titre de ce livre interroge... Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce livre est étrange, et même dérangeant ! Tout d'abord et surtout, il est très cru ! Vous trouverez du cul, du sexe et encore du cul à toutes les sauces et presque toutes les pages ! Je veux bien croire que le récit soit narré par une adolescente de 15 ans qui a les hormones en effervescence, mais tout de même, cela m'a paru trop et m'a déplu.

    L'histoire se déroule dans une "secte" ou chacun est libre de s'aimer et de se balader nu s'il le souhaite. Le sexe est ainsi omniprésent et en devient naturel et bestial, car tout comme les animaux, il n'existe plus de retenue. On voit ainsi des enfants grandir au milieu de cet environnement. Cela semble avoir réussi à Farah, notre protagoniste, qui se rend en plus compte à son adolescence qu'elle souffre du syndrome de Rokitanski (née sans utérus et presque sans vagin) et qu'en plus de ça, elle est hermaphrodite ! Elle va peu à peu se transformer en garçon... A ce stade, cela devient un peu saugrenu mais, passons...

    Les thèmes abordés sont pourtant intéressants : l'adolescence et la découverte de soi, la vie en communauté, le changement de genre, les migrants, la surconsommation... Mais tout ce sexe vient gâcher les messages véhiculés à mes yeux. Trop c'est trop ! Quel dommage... Alors c'est vrai, si le but était de déranger, avec moi cela a réussi ! Mais à la longue, on en devient lassé, blasé et enfin ennuyé...


    https://www.instagram.com/p/CF1jjsVAuLf/

    https://www.instagram.com/misswonder_art

  • add_box
    Couverture du livre « Arcadie » de Emmanuelle Bayamack-Tam aux éditions P.o.l

    Miss K Paris sur Arcadie de Emmanuelle Bayamack-Tam

    Quel livre étonnant qui aborde des sujets aussi différents que l’amour, la différence, l’ouverture d’esprit, l’acceptation de soi , la sexualité ou encore la vieillesse et j’en oublie !
    Farah arrive dans un paradis pour Freaks surnommé Liberty House, qui est un paradis pour délaissés, malades,...
    Voir plus

    Quel livre étonnant qui aborde des sujets aussi différents que l’amour, la différence, l’ouverture d’esprit, l’acceptation de soi , la sexualité ou encore la vieillesse et j’en oublie !
    Farah arrive dans un paradis pour Freaks surnommé Liberty House, qui est un paradis pour délaissés, malades, et autres bi-polaires, obèses, électro -sensibles ... Ce refuge n’est pas à proprement parler une secte (tout le monde est libre de partir, les enfants sont scolarisés à l’école du village) mais les portables y sont interdits, le végétarisme, l’amour libre et le naturisme portés aux nues.
    Farah nous raconte, dans la langue des jeunes, ses années d’insouciance dans cet univers préservé de toute influence moderne. Sa lucidité et son esprit critique jaillissent à travers son humour et son ironie à nous conter les turpitudes des hôtes de cette communauté hors normes où la devise virgilienne « omnia vincit amor » (l’amour triomphe tout) est érigée en mantra.
    Deux évènements vont venir bouleverser l’équilibre de Farah : la découverte d’une intersexuation liée au syndrome de Rokitanski et surtout l’irruption d’un jeune érythréen dans ce domaine où l’utopie règne.
    La vie rêvée dans ce phalanstère est décrite de façon à la fois crue et poétique. L’auteure, par le biais de cette adolescente érudite, ni fille ni garçon, aborde avec sérieux, humour, ironie et sensibilité des thèmes graves (le genre, l’immigration et tous les thèmes cités précédemment) et le résultat est un livre touchant, drôle et un brin déjanté ... ça fait du bien !

  • add_box
    Couverture du livre « Arcadie » de Emmanuelle Bayamack-Tam aux éditions P.o.l

    OLYMPE sur Arcadie de Emmanuelle Bayamack-Tam

    C'est un livre plutôt particulier par son sujet. On y voit une gamine, Farah, qui vivait dans une communauté (ou une secte ?).
    A présent, elle a seize ans - le progrès informatique est banni - elle se demande si elle est une fille ou un garçon .... Elle vit avec ses parents sous l'emprise d'un...
    Voir plus

    C'est un livre plutôt particulier par son sujet. On y voit une gamine, Farah, qui vivait dans une communauté (ou une secte ?).
    A présent, elle a seize ans - le progrès informatique est banni - elle se demande si elle est une fille ou un garçon .... Elle vit avec ses parents sous l'emprise d'un gourou : Arcadie.

    Roman spécial - empli de questionnements et on a hâte d'en lire la fin.

Ils suivent Emmanuelle Bayamack-Tam

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !