Emmanuel Grand

Emmanuel Grand
Emmanuel Grand, né en 1966, vit à Colombes, en région parisienne. Son premier polar, Terminus
Belz (Liana Levi 2014, Points Seuil 2015), a été sélectionné entre autres pour le Prix du Meilleur
Polar 2015. Il a déjà remporté trois prix et est en lice pour le Prix du polar SNCF. Un court inédit,
Pavil... Voir plus
Emmanuel Grand, né en 1966, vit à Colombes, en région parisienne. Son premier polar, Terminus
Belz (Liana Levi 2014, Points Seuil 2015), a été sélectionné entre autres pour le Prix du Meilleur
Polar 2015. Il a déjà remporté trois prix et est en lice pour le Prix du polar SNCF. Un court inédit,
Pavillon rouge à La Baule, a paru dans la collection estivale 2015 des « Petits Polars Le Monde-
SNCF » et a été adpaté sur France Culture.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Emmanuel Grand (8)

Avis sur cet auteur (41)

  • add_box
    Couverture du livre « Kisanga » de Emmanuel Grand aux éditions Liana Levi

    augustin sur Kisanga de Emmanuel Grand

    La République Démocratique du Congo et ses immenses richesses minières diamant, cuivre, coltan, et j'en passe qui attirent la cupidité des hommes. Les anciennes puissances coloniales (Belgique, France, Grande-Bretagne) essayent de sauvegarder leurs intérêts tandis que la Chine s'implante en...
    Voir plus

    La République Démocratique du Congo et ses immenses richesses minières diamant, cuivre, coltan, et j'en passe qui attirent la cupidité des hommes. Les anciennes puissances coloniales (Belgique, France, Grande-Bretagne) essayent de sauvegarder leurs intérêts tandis que la Chine s'implante en force en Afrique. Pour arriver à leurs fins, ces pays utilisent tous les mêmes méthodes brutales, violentes et totalement amorales, avec l'aide active des dirigeants corrompus uniquement mûs par leurs propres intérêts.

    C'est un thriller extrêmement bien mené sur fond de violence endémique dans ce pays dont la richesse semble être la malédiction.

  • add_box
    Couverture du livre « Kisanga » de Emmanuel Grand aux éditions Liana Levi

    JuanGarciaMadero sur Kisanga de Emmanuel Grand

    Pour ce qui est du côté social, et de la vision du monde dépeinte ici, c’est une franche réussite. Les banquiers d’affaires de la City, déconnectés des réalités, vendant des actions sans voir un seul instant les réalités qui se trouvent derrière celles-ci, allant sur le terrain mais seulement...
    Voir plus

    Pour ce qui est du côté social, et de la vision du monde dépeinte ici, c’est une franche réussite. Les banquiers d’affaires de la City, déconnectés des réalités, vendant des actions sans voir un seul instant les réalités qui se trouvent derrière celles-ci, allant sur le terrain mais seulement dans des palaces ou pour faire du jet-ski avec les futurs actionnaires d’un projet fumeux, sont très bien décrits, et illustre parfaitement la folie du système capitaliste sauvage qui épuise notre planète et exacerbe les inégalités.

    Une fois de plus, les oubliés sont les populations africaines, qui subissent des décisions politico-financières qui les dépassent bien qu’elles influent grandement leur avenir. Cette toile de fond est très bien dépeinte par Emmanuel Grand, même si l’on sent qu’au niveau de l’intrigue, le début de la partie africaine marque un essoufflement. Cela dit, ce sont les pions du jeu d’échecs qui se mettent en place, avant l’arrivée des pièces les plus importantes. Les manœuvres des chinois et leur combine avec Carmin qui permettront le rebondissement final se mettent doucement en place, et cela permet de mieux apprécier cette ultime pirouette de l’intrigue, ou les gagnants ne sont pas forcément ceux qu'on aurait pu croire... Mais je n'en dis pas plus.

    Enfin, un point fort, l’aspect « environnemental » qui sous-tend le roman, avec cette mine, cette exploitation des ressources liés à une spéculation, et très intéressantes. Dans le contexte de crise planétaire que nous vivons, et du fait de ma sensibilité particulière à cette thématique, c’est un aspect qui m’a frappé, tant je l’ai trouvé bien traité.

    A découvrir !

  • add_box
    Couverture du livre « Kisanga » de Emmanuel Grand aux éditions Liana Levi

    Marie-hélène Dié sur Kisanga de Emmanuel Grand

    J'ai reçu ce livre à noter et commenter pour le Prix des Lecteurs du Livre de Poche catégorie « polar » Comme beaucoup de mes collègues jury , je n'aurais, je pense, pas acheté ce livre et ça a été une révélation, et un grand moment de réflexion sur ce que peut être cette histoire dans la...
    Voir plus

    J'ai reçu ce livre à noter et commenter pour le Prix des Lecteurs du Livre de Poche catégorie « polar » Comme beaucoup de mes collègues jury , je n'aurais, je pense, pas acheté ce livre et ça a été une révélation, et un grand moment de réflexion sur ce que peut être cette histoire dans la réalité .... on se demande ..... ce pourrait-il ??????
    C'est assez effrayant, mais on est transporté au Congo par un enquêteur, déçu du mauvais résultat de sa première enquête sur ce sujet et qui crie vengeance .......
    J'ai vraiment apprécié ce livre et continuerai à suivre cet auteur!

  • add_box
    Couverture du livre « Kisanga » de Emmanuel Grand aux éditions Liana Levi

    Bill sur Kisanga de Emmanuel Grand

    Un partenariat 50/50 franco-chinois pour exploiter LE mega filon de minerai de cuivre et autres métaux rares tout juste (ou presque) découvert au fin fond du Congo.
    Un journaliste fouineur qui n’en finit pas de ressasser l’enquête avortée, dix ans auparavant, sur les agissement douteux d’un...
    Voir plus

    Un partenariat 50/50 franco-chinois pour exploiter LE mega filon de minerai de cuivre et autres métaux rares tout juste (ou presque) découvert au fin fond du Congo.
    Un journaliste fouineur qui n’en finit pas de ressasser l’enquête avortée, dix ans auparavant, sur les agissement douteux d’un conglomérat minier français.
    Un jeune ingénieur fou d’expatriation, et trop consciencieux qui outrepasse ses fonctions et met le doigt ou il n’aurait pas dû.
    Quelques militaires , barbouzes d’un autre âge prêts à nettoyer les derniers sursauts de la françafrique.
    Voilà les ingrédients d’un roman politico-économique bien fouillé et dont le fond de vérité laisse un goût amer.
    J’ai lu avec un grand plaisir les trois romans d’Emmanuel Grand et il me tarde qu’il en publie un prochain ...