Emilie De Turckheim

Emilie De Turckheim

Née en 1980, Émilie de Turckheim publie à vingt-quatre ans Les Amants terrestres. Son expérience de visiteuse à la prison de Fresnes lui inspire en 2008 Les Pendus. Elle reçoit un an plus tard le prix de la Vocation pour Chute libre. EHO a publié Le Joli Mois de mai en 2010, Héloïse est chauve en...

Voir plus

Née en 1980, Émilie de Turckheim publie à vingt-quatre ans Les Amants terrestres. Son expérience de visiteuse à la prison de Fresnes lui inspire en 2008 Les Pendus. Elle reçoit un an plus tard le prix de la Vocation pour Chute libre. EHO a publié Le Joli Mois de mai en 2010, Héloïse est chauve en 2012 – récompensé par le Prix Bel Ami – Une sainte en 2013 et La Disparition du nombril en 2014.

Articles (3)

Voir tous les articles

Avis (32)

  • Couverture du livre « L'enlèvement des Sabines » de Emilie De Turckheim aux éditions Heloise D'ormesson

    Amélie Le nez dans les bouquins sur L'enlèvement des Sabines de Emilie De Turckheim

    Je vais être honnête, ce livre ne m’a ni déplu ni plu. Il restera dans ma mémoire comme un ovni littéraire somme toute agréable à lire et complètement déjanté qui m’a laissé, à la fin, un peu pantoise, ne sachant pas où j’avais atterri ni par quel chemin j’étais passée !
    J’ai adhéré à la plume...
    Voir plus

    Je vais être honnête, ce livre ne m’a ni déplu ni plu. Il restera dans ma mémoire comme un ovni littéraire somme toute agréable à lire et complètement déjanté qui m’a laissé, à la fin, un peu pantoise, ne sachant pas où j’avais atterri ni par quel chemin j’étais passée !
    J’ai adhéré à la plume de l’autrice et à la construction un peu décousue du roman. Les chapitres s’enchaînent et alternent entre les monologues assez cocasses de la mère de Sabine, l’héroïne, des dialogues très bruts et mordants et les pensées et confidences de Sabine sur son passé, sa relation aux autres et à la vie en général.
    Sabine, vous avez envie de l’aimer et en même temps de la secouer. Fille tyrannisée par sa mère qui lui préfère sa sœur, femme rabaissée par son metteur en scène de mari, enterrée dans une vie de couple qui n' plus d'âme, elle s’ennuie au travail et finit par le quitter pour écrire de la poésie. Comme cadeau de départ, ses collègues lui ont offert un cadeau : une poupée plus vraie que nature. Une poupée pour les grandes personnes…enfin, surtout pour les grands messieurs si vous voyez ce que je veux dire…avec une peau soyeuse, un visage plus vrai que nature, un nombril, une télécommande pour actionner la main… (pour plus d’informations tapez « poupée gonflable Japon » dans Google, vous comprendrez véritablement de quoi je parle…)
    Et elle se retrouve avec sa deuxième Sabine sur les bras. Après avoir voulu la revendre, elle va finalement en prendre soin, la protéger de la violence des hommes, de leur désir, de leur emprise comme elle va vouloir s’en protéger également. Sabine se confie à Sabine, elle lui raconte, elle s’expose, elle a confiance en cette poupée qui l’écoute, ne la juge pas. La prise de conscience se fait, doucement mais sûrement. Et Sabine explose, finit par se révéler et se libérer.
    Je remercie lecteurs.com de m'avoir permis de découvrir ce roman.

  • Couverture du livre « L'enlèvement des Sabines » de Emilie De Turckheim aux éditions Heloise D'ormesson

    Marie laigle-chapuy sur L'enlèvement des Sabines de Emilie De Turckheim

    Un récit à la forme très originale: dialogue théâtraux, messages de répondeurs et récit à la première personne s'entremêlent pour évoquer un couple à la dérive, celui de Hans et Sabine.
    Le sujet et la modernité du texte m'ont beaucoup plu mais j'avoue avoir eu du mal à accrocher à l'histoire...
    Voir plus

    Un récit à la forme très originale: dialogue théâtraux, messages de répondeurs et récit à la première personne s'entremêlent pour évoquer un couple à la dérive, celui de Hans et Sabine.
    Le sujet et la modernité du texte m'ont beaucoup plu mais j'avoue avoir eu du mal à accrocher à l'histoire tant le tout est fragmenté.

  • Couverture du livre « Popcorn melody » de Emilie De Turckheim aux éditions Lgf

    Bill sur Popcorn melody de Emilie De Turckheim

    Dans un village perdu des Grandes Plaines du Middle-West américain, Tom Eliott tient une supérette, là où son père avait son échoppe de barbier.

    Il a conservé le fauteuil, qui trône près de la caisse ... Ses clients s'y assoient et s'y racontent.

    Tom griffonne un haïku à l'entrée de...
    Voir plus

    Dans un village perdu des Grandes Plaines du Middle-West américain, Tom Eliott tient une supérette, là où son père avait son échoppe de barbier.

    Il a conservé le fauteuil, qui trône près de la caisse ... Ses clients s'y assoient et s'y racontent.

    Tom griffonne un haïku à l'entrée de chaque client

    La prose d'Emilie de Turckheim est si expressive qu'on sent la chaleur de l'été, les tornades qui ne soulèvent que la poussière, que l'odeur des beignets de maïs et du pop-corn tant honni flotte au dessus des lignes ...

    Un roman sans prétention mais qui fait se plonger dans cette ambiance si particulière des petites villes qui ne sont pas si tranquilles qu'on l'imagine et où la permanence des pierres renvoie à l'écho des vies qui se sont succédées à cet endroit.

    Une belle surprise !

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Interview d'Emilie de Turckheim, autour d'un verre.....

Voir toutes les videos

Les dédicaces

Service proposé en partenariat avec Les Dédicaces

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com